Travail très intéressant, révélateur de la gêne provoquée par la nudité car à l’évidence aucun n’est naturiste ce qui semble être un impératif de la réalisatrice. De même que ce ne sont pas des modèles habitués à poser, nu ou pas, mais qui évidemment n’ont pas été choisis au hasard car ils sont tous très beaux.

Les moyens développés pour atténuer cette gêne sont très classiques: détourner le sujet en parlant d’autre chose (en couple ou pas, ou encore plus futile comme la pointure des chaussures), et surtout l’humour car le rire n’est jamais loin: