Si les médias traditionnels poussent quelque chose, vous savez que ce n’est pas bon pour la personne ordinaire.
Il est probable que l’inverse de ce qu’ils disent soit vrai.
Vous ne les verrez jamais pousser quelque chose comme ça.

pic.twitter.com/NxcizrnLNL

Tant que les médias grand public sont en train de propager quelque chose, vous pouvez être sûr que ce n’est pas bon pour le peuple. Il y a de fortes chances que le contraire de ce qu’ils disent soit vrai. Vous devez vous méfier d’eux et vérifier toujours vos sources.

De nos jours, la confiance des consommateurs envers les médias grand public est en baisse. Les personnes savaient autrefois qu’ils pouvaient se fier à ce qu’ils voyaient à la télévision et entendaient à la radio. Cependant, cette confiance s’est bien estompée au point que de nombreuses personnes se méfient du contenu jugé « officiel ».

Le fait que de plus en plus de médias et de journalistes soient sous contrôle financier pose un problème évident. Des entreprises et des gouvernements se servent des grandes sources médiatiques pour influencer et contrôler le contenu, ce qui signifie qu’ils peuvent donner une version biaisée des faits. De plus, leur objectif est souvent de manipuler l’opinion publique pour servir leurs intérêts plutôt que de soutenir la population.

Il est important de garder à l’esprit que les médias grand public sont sujets à la manipulation, et que leurs intérêts ne sont pas toujours aligés avec ceux des personnes ordinaires. Vous devez vous informer, obtenir des points de vue différents et choisir judicieusement quelles sources vous devez croire. N’oubliez pas : si les médias grand public essaient de vous dire quelque chose, cela ne signifie pas nécessairement que cela est vrai.