24 octobre 2020

Campings naturistes dans les Pyrénées Orientales

"articlevn.JPG"Comme vous, sans doute, cet été 2014, j’ai cherché le soleil. Je suis finalement allé le plus au sud, pour arriver dans les environs de Perpignan. J’ai eu de belles journées, bien chaudes, mais aussi des journées et nuits pluvieuses et bien fraîches. N’ayant pas prévu cette météo pour 2014, j’ai cherché mes destinations sur Internet en cours de route, bien laborieusement d’ailleurs, au camping d’un club, Le Pas de Ceilhes. J’étais donc déjà bien au sud.

 

C’est vers Perpignan qu’on annonçait du grand soleil. J’ai donc opté pour Le Mas de Balma, le premier sur la route. Hélas, vers le 20 juillet, c’est à dire durant la très haute saison touristique, il était complet. On m’y a conseillé La Clapère, mais ce n’est pas ce que je recherchais. Je connais ce terrain pour y avoir passé quelques jours, en avril, durant son année d’ouverture, ou plutôt, me semble-t-il la deuxième année. En tout cas, c’est l’année où il terminait le solarium de la piscine.

C’est un grand terrain, où les installations doivent être assez serrées. Mais, comme il est le plus près de Perpignan, il doit avoir aussi de meilleures conditions météos que ceux qui sont dans les montagnes de l’arrière pays.
Sur ma liste, il y avait Le Clols, que j’avais repéré avec l’attente de sentiers favorables à la randonue. Cette fois-ci, j’ai téléphoné et, oh miracle, il y avait de la place. Par la suite, j’ai pu observé qu’il n’était qu’à moitié plein, 20 à 25 installations pour 50 emplacements. Emplacements très spacieux, par ailleurs.

C’est donc un très vaste camping, avec beaucoup d’espaces entre chaque installation. Il est entouré de forêts, puis de chaînes de montagnes, à bonne distance tout autour du camping. La panorama est grandiose. Il mérite le séjour pour ce seul panorama. Étant resté 15 nuitées, j’ai pu voir qu’il y avait des vacanciers avec des équipements de grandes tailles, caravanes, tentes, avec une bonne proportion de Hollandais et de Belges. Je présume que ce sont des personnes qui n’ont plus leurs enfants avec eux, et qui recherchent le calme. Le panorama aussi, puisque les emplacements qui permettent de le voir en permanence, étaient tous occupés. Je n’ai donc pas vu d’enfants de tout mon séjour, en dehors d’un bébé de 3 mois, mais il n’y a pas non plus d’équipements pour les occuper, ceci explique sans doute aussi cela. Au bloc sanitaire c’est donc très calme !

Au Mas de la Balma, il me semble, pour le peu que j’ai pu voir de l’accueil, où plusieurs personnes sont très actives, que c’est un terrain pour les familles aux enfants encore avec leurs parents.

Au Clols, ce sont des campeurs qui s’occupent de quelques activités et animations. N’hésitez pas à en profiter, c’est très convivial. On se regroupe un peu en fonction des langues de chacun. Mais il y a aussi des hollandais qui parlent le français, et qui sont très heureux de bavarder avec les français, pour peu que vous preniez la peine de ne pas parler trop vite et de bien prononcer tous les mots. Il y a deux couples qui sont venus me saluer à mon départ, en insistant pour que je revienne l’an prochain. En face de mon installation, il y avait aussi un couple de français habitué des lieux, Madame est professeur d’université en anglais…

Les sanitaires sont très biens et très propres , avec de l’eau bien chaude à tous les postes. La piscine est bien petite, et froide. Pourtant, depuis le temps, les propriétaires auraient pu prévoir un chauffage de l’eau. 20°C à 22°C, c’est vraiment froid en très haute saison. L’avantage de cet endroit est cependant double, des tables et des chaises à l’ombre, avec des tarifs de consommations très raisonnables, le solarium et ses chaises longues permet d’admirer le panorama montagnard en grande partie. Les montagnes sont à plusieurs kilomètres, c’est pour cela que le panorama est grandiose. Ce camping dispose aussi d’un barbecue et de tables. Il a aussi un très grand espace couvert, avec fauteuils, canapés, tables, livres, ping pong, c’est le lieu de séjour en basse saison, je pense. Malheureusement, il est mal éclairé, surtout pour ceux qui voudraient s’installer dans un canapé, pour lire un bon livre. Le mobilier est cependant vieillot. Il doit dater de la création du camping, 30 ans en 2014.

Pas de wifi, mais plusieurs solutions existent à Saint Laurent-de-Cerdans, dont un bar.

En ce qui concerne la randonue, il y a de nombreuses possibilités, si vous avez une application pour les itinéraires. Sinon, ce n’est pas fléché, la plupart du temps. Mais les sentiers existent. A 30 minutes à pied du camping, en remontant le chemin de terre qui passe devant le camping, un sentier bien fléché. un GR vers le "Puig de l’Estelle", par le "col de l’espinasse". Ça grimpe, mais il n’y a personne.

Pour vos approvisionnements, il y a une petite supérette à Saint Laurent-de-Cerdans, ainsi qu’une excellente charcuterie, aux tarifs en rapport cependant avec ce niveau de qualité. A Arles-sur-Tech, des échoppes variées, avec un boulanger très intéressant. Pour les supermarchés, il vous faudra aller jusqu’à Amélie-les-bains. N’hésitez pas à faire le plein, en quittant Perpignan. Une seule station entre Amélie-les-bains et Arles-sur-Tech, un Total.

Il y a des visites à faire tout autour, je ne suis pas allé partout. Prats-de-Mollo est à voir. L’Espagne n’est pas loin. On peut aller jusqu’à un lac de retenue, autour duquel on peut faire une randonue librement, puisqu’on est en Espagne, mais je n’ai pas testé.

Une mention pour un autre terrain naturiste, Le Ventoux. En prenant la route du Clols, une pancarte l’indique sur la gauche. Il est assez éloigné, mais la route est bien goudronnée. Elle est cependant étroite, et il y a un horaire pour les caravanes, montée après 14 heures, descente (départ du camping) avant 14 heures. Il était indiqué comme fermé. En fait, il est toujours ouvert, mais il a changé de statut, après avoir renoncé aux frais supplémentaires des nouvelles normes européennes pour les campings. Il est donc devenu un camping rural, avec sa capacité de 6 emplacements ou 20 personnes. Il a, néanmoins, toujours ses infrastructures pour 50 emplacements. On doit donc y être très à l’aise. Je suis monté pour voir, et j’ai rencontré le propriétaire, Yves. Très sympathique, il m’a invité à faire le tour du terrain. Sur la droite, un club naturiste indépendant, avec ses bungalows à l’année ; vous ne serez donc pas seul, de toute façon. A gauche le camping. Il a, notamment, un espace repas couvert, contre le soleil et contre la pluie, selon la météo, avec 2 barbecues, (deux hommes étaient en train de griller des merguez), des tables et des bancs. On peut préparer son repas et venir le consommer dans cette « salle à manger » commune. Il dispose toujours d’une piscine, assez grande, pour les membres du club, mais les campeurs peuvent en disposer.

Ayant moins de voisins que le Clols, il me semble que les randonues y sont encore facilitées. D’ailleurs, Yves me l’a précisé. Notons que ses tarifs ont baissé avec le changement de statut.

Yves fait de l’agriculture en qualité biologique, et avec la baisse du nombre des campeurs, il est passé de 500m2 à 2000m2, de cultures maraîchères.

A mon avis, il peut être intéressant de viser d’abord Le Ventoux, puis, s’il est complet, mais Yves m’a précisé qu’il y avait « largement » de la place, aller jusqu’au Clols, à une dizaine de km.

Notez que dans le département de l’Ariège, en fait presque à côté, un camping naturiste assez isolé, tenu par une famille Hollandaise, Millefleurs, facilitant sans doute la radonue.

 

LIENS :

Mas de la Balma : http://www.masdelabalma.fr/

La Clapère : http://www.clapere.com/

 

Le Ventoux : http://www.leventousnaturiste.com/

Le Clols :   http://www.leclols.com

Millefleurs : http://camping-millefleurs.com/fr/

"clols1vn.jpg"

"clols2vn.jpg"

"clols3vn.jpg"

"clols4vn.jpg"

"clols5vn.jpg"

"clols6vn.jpg"

"clols7vn.jpg"

"clols8vn.jpg"

"clols9vn.jpg"

"clols10vn.jpg"

"clols11vn.jpg"

"clols12vn.jpg"

"clols13vn.jpg"

"clols14vn.jpg"

 

7 réflexions sur « Campings naturistes dans les Pyrénées Orientales »

  1. Bonjour,
    J’y suis allé il y a déjà quelques années. Je retrouve dans les commentaires ce que j’y ai vécu. La randonnue est facile, j’ai été à Saint Laurent de Cerdans depuis le camping plusieurs fois sans rencontrer personne hormis la zone de pique nique(textile) proche du camping .
    Les propriétaires du camping (anglais) m’ont remis une carte des randon (nues) à faire en Espagne, je recommande la Source Bleue (Font de st Agniol) si on est bon marcheur. Il y a aussi une sorte de village où la nudité est acceptée dans certaines zones -je n’ai pas tout compris -(Serralongue) avec une tour à visiter- demander la clé de la tour à la mairie.
    Amitiés
    Francis

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go