27 octobre 2020

10.000 jeunes cyclonudistes défilent à Portland (USA)

Portland en ce samedi 16 juin 2012 a été plus que fidèle à sa réputation de capitale mondiale des cyclonues ce soir vers 22h : ce sont des milliers de personnes qui se sont mises nues pour traverser ensemble la ville. Johnathan Maus y participait et rédigeait cet article :
De là où j’étais, sur mon vélo, j’ai vu la WNBR 2012 se dérouler sans encombre. J’ai vu plusieurs accidents (mais aucun qui soit bien méchant), et deux ou trois petites altercations par Twitter interposé, mais au total, ça a été une nuit dont on peut être fier.

Dans la zone de départ, les Love Bomb Go-Go jouaient sur le toit d’un vieux bus de ramassage scolaire pour mettre tout le monde dans l’ambiance.

Malgré des nuages menaçants en début de soirée, la cyclonue s’est déroulée entièrement au sec (même si j’ai un peu pédalé dans le crachin en rentrant chez moi). J’ai eu l’impression que la foule était nettement plus importante que celle de l’année dernière : je ne suis pas certain que quiconque ait essayé de compter les participants, mais disons qu’il y avait dix mille personnes.

La foule était si vaste que j’étais déjà arrivé dans le centre ville dans le quartier de Burnside alors que les derniers participants étaient à peine en train de quitter le lieu de rassemblement (Water Sud-Est et Salmon).

J’ai vu beaucoup de gens beaux et heureux ; j’ai encore mal aux muscles du visage d’avoir tant souri. J’adore la façon dont cette cyclonue attire des gens si différents les uns des autres : j’ai rencontré une femme que je connais comme militante du vélo en ville. Elle m’a dit qu’elle se trouvait par hasard en ville à vélo quand elle avait vu tous ces gens passer : “Tout le monde était si sympa, si accueillant, que j’ai décidé de me joindre à eux.”

Les spectateurs aussi étaient venus en force : j’ai l’impression que venir voir la WNBR est devenue une des grandes attractions locales. J’ai vu des gens qui avaient préparé des banderoles et qui s’étaient installés sur des chaises pliantes pour voir passer les cyclistes. Qui sait si l’année prochaine certains spectateurs ne viendront pas camper sur place dès la veille ou marquer leur place avec du ruban adhésif comme lors des grandes parades!


À la fin de la cyclonue, des participants se sont mis spontanément à danser. Au bord du fleuve, près de la statue de Vera Katz, on a dansé et fait la fête tard dans la nuit devant la silhouette lointaine des gratte-ciels du centre ville.

Nos remerciements à la police de Portland et à tous les volontaires infatigables de l’organisation Shift qui ont rendu possible cet événement. N’hésitez pas à faire un don pour que nous puisions continuer à l’avenir : c’est possible en ligne sur le site PDXWNBR.org.

Vous trouverez ci-dessous certaines de mes photos préférées, et vous les retrouverez toutes dans la galerie à http://bikeportland.org/photos/tags/wnbr2012

Source article en anglais de http://bikeportland.org/author/jonathan-maus/ traduit par jacques69

voir aussi les videos :

et plein d’autres à https://www.youtube.com/results?search_query=wnbr+portland+2012 

3 réflexions sur « 10.000 jeunes cyclonudistes défilent à Portland (USA) »

  1. Une cyclonue, il y en a eu une à Paris en 2007.
    En 2008, il y avait plus de CRS que de manifestants, et depuis, il n’a pas été possible de rééditer le coup de 2007.

    Il faudra réviser nos clichés sur la pudibonde Amérique: au moins, il faudra nuancer, ça dépend où.
    Portland, la côté Nord-Ouest, c’est l’Amérique progressiste, et sur les sujets de société, on peut y être plus “à gauche” qu’en France.
    Le Kansas, le Dakota du sud, le Texas, le Missouri: c’est autre chose!

  2. Quel plaisir de voir tous ces gens manifester leur soutien au naturisme, même si je trouve le chiffre de 10,000 participants un peu difficile à croire. Plusieurs milliers, c’est sûr, et ce n’est pas tellement surprenant, au fond. La côte ouest, comme le dit PhilE, est plutôt libéral, même s’il y a un fond de population tout à fait hostile au naturisme et à toute autre forme de progrès aussi, même en Californie. :#

    Mais méfiez-vous quand vous doutez d’autres régions des USA. Le naturisme a une longue histoire aux US, qui remonte aux années 20 et 30. Bien sûr, le courant actuel de pudibonderie est là, mais ça n’a rien de neuf. Depuis que le pays a été crée il y a eu des vagues régulièrès de conservatisme alternées avec des courants plus progressistes. Quant aux états que mentionne PhilE, si je n’ai rien trouvé comme site intéressant pour le naturisme dans le Dakota du Sud, ce n’est pas la même chose pour les autres états. 🙂

    Au Kansas:

    http://www.heartlandnaturists.com/

    http://voices.yahoo.com/the-top-nudist-naturist-parks-clubs-kansas-2691684.html

    http://www.prairiehaven.org/

    http://www.lakeedun.com/

    Au Missouri:

    http://www.fortyacreclub.com/

    http://www.reviewresorts.com/Show-Me-Acres-Nudist-Resort.asp

    Au Texas:

    http://gosw.about.com/od/texastravelguide/a/nudismtexas.htm

    http://www.hippiehollow.com/

    Comment ne pas réagir devant le célèbre “Hippie Hollow” près d’Austin. D’accord, Austin est une enclave de progressivisme (et d’intelligence) dans un Texas plutôt renfermé sur ses soi-disantes valeurs conservatrices, mais ça montre que même au Texas les choses sont plus compèxes qu’on croit. :=!

    Certains vont trouver à redire par rapport à ces sites, et j’avoue que je ne les ai pas exploré à fond, mais je trouve qu’ils témoignent à un courant de pensée, même au fin fond du “heartland”, qui est tout à fait à l’honneur des gens de là-bas. :b

    [addsig]

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go