27 octobre 2020

Chronique d’une Naissance (3ème Partie)

1930 a été véritablement l’année de tous les succès pour les Naturistes de Provence. Par une propagande courageuse, une organisation rigoureuse, des interventions répétées dans la presse locale, des réunions publiques, des conférences de haut niveau, le nombre de leurs adhérents augmenta de façon sensible.

 

 

 

Ils purent ainsi obtenir deux ans seulement après la création de leur association la reconnaissance des autorités locales qui leur donnèrent l’autorisation d’accéder à l’île du Frioul pour créer leur centre gymnique, concrétisation d’une extraordinaire aventure qui plus de 80 ans après n’en finit pas d’étonner. Mal informés ou se refusant d’y croire depuis trop longtemps, les marseillais de 2011 sont maintenant bien obligés d’admettre, photos à l’appui, qu’il y a eu autrefois un centre naturiste au Frioul. Et pas question de leur laisser encore supposer qu’il s’agissait d’une quelconque colonie scandinave aux moeurs bizarres (ni même suisse) car nous allons voir que non seulement les naturistes du Frioul étaient tous originaires de Marseille et de ses environs mais qu’ils étaient avant tout si bien intégrés dans la vie culturelle et sociale de la cité que les élus locaux ne se faisaient pas prier pour présider leurs banquets, réunions et conférences.

Ainsi dans le n° 69 de Vivre du 15 mai 1930 :
« L’activité des Naturistes de Provence se manifeste d’une façon tangible. Ils ont eu la visite de M. Henri Huchet Président du mouvement pacifiste chrétien, qui s’est déclaré enchanté de l’accueil qui lui a été réservé(…). Notre section compte à l’heure actuelle 65 membres, mais pour aider à la réalisation de son programme intégral, il faut de l’argent. Les Naturistes de Provence seraient heureux de recevoir en espèces et en nature, des dons que voudraient bien lui adresser les lecteurs de « Vivre » de la région de Marseille qui seront heureux de se rendre compte qu’ils ont contribué pour leur part à la réussite du mouvement naturiste en Provence(…). La prochaine Assemblée générale aura lieu le lundi 19 mai, à 9 heures du soir, salle réservée du Café Noailles, la Canebière. Conférence du Docteur Fenouil sur Freud et le « freudisme ». Les Naturistes de Provence qui désirent prendre part au congrès naturiste international se tenant à Francfort à la Pentecôte sont priés de se renseigner au siège. Une automobile conduira ces derniers à travers la Suisse et l’Allemagne et leur fera visiter les camps nudistes de ces pays. »

Dans le numéro 71 du 15 juin 1930 :
« Les Naturistes de Provence poursuivent régulièrement les travaux d’aménagement de leur centre d’héliothérapie. Ils seraient heureux, cependant, si de généreux donateurs voulaient bien leur fournir du matériel de camping tel que lits pliants et des tentes. Nous serions également reconnaissants aux propriétaires de la région marseillaise sympathisants au mouvement naturiste de bien vouloir faire connaître au siège s’ils se disposent pas soit à la location et éventuellement à la vente de terrains ou propriétés clos de murs loin de toute habitation possédant un grand bassin et susceptibles d’être utilisés pour la pratique de l’héliothérapie. Les Naturistes de Provence remercient chaleureusement leurs camarades de la section d’Alger ainsi que M. Kaufmann de Seligenstadt des invitations qu’ils leur ont faites pour visiter Alger et le camp des hommes libres de Darmstadt, et la belle revue allemande « Freibad » pour l’insertion en place d’honneur des photos et texte concernant les Naturistes de Provence. Le prochain dîner végétarien aura lieu le samedi 28 juin, les amis et sympathisants qui désirent y prendre part sont priés de s’inscrire au siège. Nous remercions très vivement notre Président, le docteur Fenouil pour son excellente causerie sur la Psychanalyse qu’il a bien voulu faire à notre Assemblée générale. Une permanence est établie au siège le mardi, le vendredi de 7h à 8h du soir. Les nouveaux sympathisants sont priés de venir ces jours-là ou tous les jours de 9h à midi, de 3h à 7h. Le siège est fermé le samedi après-midi. Une sortie est organisée les jeudis et les samedis après-midi… »

Dans le numéro 72 du 1er juillet 1930 :
« L’activité des Naturistes de Provence ne s’est pas ralentie, les demandes d’adhésion affluent et à l’heure actuelle l’Association compte 84 membres. Des expériences de stérilisation d’eau ont été effectuées dans notre centre, des travaux de terrassement et d’amélioration de terrains ont été entrepris par les messieurs et réellement, il est très impressionnant de voir travailler les athlètes que compte la société et qui roulent des pierres pesant plus de 200 kilos. A la dernière sortie, nous étions 34 membres dont l’élément féminin constituait une bonne partie. Culture physique, jeux, bains, auditions musicales, voilà comment les Naturistes de Provence occupent la journée. Au point de vue physique, de nombreuses améliorations sont constatées, certains de nos membres nous ont affirmé avoir augmenté de poids et d’une façon générale, un bien-être très sensible a été constaté par tous nos camarades qui pratiquent la cure naturiste depuis quelques temps. La première Assemblée générale de juillet aura lieu le lundi 7, une causerie sera faite par M. Vander : « Comment on évite la maladie ». (…) Tous les jeudis et samedis après-midi, départ pour le centre gymnique à 2h, rendez-vous à côté du pavillon flottant de la société nautique, au quai des Belges, en face du Cintra. Le dimanche, rendez-vous à 8 h du matin (…) Adresser toute correspondance à M. Ellis, Secrétaire Général des Naturistes de Provence, 8 rue Paradis à Marseille. »

 


Dans le numéro 73 du 15 juillet 1930 :
« Les Naturistes de Provence ont donné leur deuxième dîner végétarien au restaurant des Bains Monnier à la plage. Autour d’une table fleurie abondamment garnie, une centaine de convives avaient pris place. Le repas s’est poursuivi en une saine gaîté au milieu des rires et des chants. Nombreuses questions traitant du naturisme en général et de l’organisation de la libre-culture en France ont été une bonne partie de la conversation. Après le repas une sauterie intime fit apprécier aux spectateurs présents la grâce de la culture physique appliquée à la danse. Soirée très réussie.

Les Naturistes de Provence rappellent aux propriétaires de terrains ou de propriétés dans les environs de Marseille, clos, loin de toute habitation et possédant de l’eau, qu’ils seraient très heureux de connaître les conditions de vente ou de location pour créer un parc de libre-culture.

Parmi les visiteurs du mois de juin, nous signalons tout particulièrement : M. Seguin, président du groupe de Vivre de Nancy, M. A. Rozée, président du groupe d’Alger, M. Sévelinge, membre du groupe d’Alger, M. Faure, président du groupe de Rabat, Mlle Feld et M. Berrens, membre de l’Orplid de Francfort-sur-le-Main. Tous ces visiteurs se sont déclarés enchantés de l’accueil des Naturistes de Provence et se sont enthousiasmés devant leur centre de gymnité, proclamé l’un des plus beaux d’Europe.

Devant le succès du voyage en Allemagne qui a eu lieu pendant les fêtes de la Pentecôte, il a été décidé qu’un nouveau déplacement aurait lieu au mois d’août. Les camarades des sections de Vivre qui désireraient se rencontrer en Allemagne avec le groupe des Naturistes de Provence sont priés de se faire connaître.
Les Naturistes de Provence comptent à l’heure actuelle une centaine de membres. »

Dans le numéro 74 du 1er Août 1930 :
« Les Naturistes de Provence ont fêté le 28 juin par un banquet dont nous avons déjà parlé, leur centième membre.
M. Bontoux, adjoint au maire, a bien voulu accepter la présidence de ce repas familial et s’est déclaré enchanté de sa soirée. « J’aime être avec les naturistes, dit-il, ce sont des gens gais et charmants, on y dîne bien sans se fatiguer l’estomac et au moins on n’est pas obligé de payer son écot par un discours. » M. Bontoux a promis de faire auprès de notre société ce que la mairie de Lyon a fait pour les Naturistes lyonnais et c’est en s’adressant à un de nos camarades de Lyon, présent à ce banquet, qu’il nous fit comprendre l’intérêt qu’il prenait à notre organisation. Les camarades du Gard, du Var, apportèrent leur témoignage de satisfaction et contribuèrent à la réussite de cette soirée.

Le lendemain, plus de cinquante membres se trouvèrent réunis dans le centre de gymnité des Naturistes de Provence et passèrent une journée des plus agréables.
Nos camarades allemands qui sont actuellement des nôtres emportent chez eux un souvenir durable de leur séjour parmi nous et notamment Mlle Feld, artiste peintre de grande valeur qui se fit applaudir dans des danses rythmiques ressemblant fort aux danses nationales cambodgiennes.
Pendant les mois de juillet et août, nombreux sont les camarades des différentes sections de France et de l’Etranger qui nous ont promis de venir passer quelques jours dans notre centre. Une activité plus grande et des échanges d’idées auront lieu pendant la période estivale(…) Assemblée générale le lundi 4 août au restaurant des Bains Monnier à la Plage, à 9 heures. »

L’automne revenu, les activités se poursuivent cependant. Dans le numéro 78 de Vivre du 1er octobre 1930, on peut lire :
« Au moment où s’achèvent les vacances, les Naturistes de Provence adressent leurs plus vifs remerciements aux personnes qui ont bien voulu les honorer de leurs visites ou de leurs séjours. Nous rappelons à ce sujet que ne peuvent être admis à visiter ou à séjourner que les membres de société naturiste ayant déjà assidûment fréquenté des centres nudistes. L’autorisation ne pourra être délivrée qu’aux personnes qui nous en auront fait une demande au moins quinze jours à l’avance, en joignant à leur lettre la somme de 3 francs (5 francs pour l’étranger) pour frais de correspondance et en nous mettant en rapport avec le chef du groupement dans lequel ils ont pratiqué.

Le 15 septembre a eu lieu l’assemblée générale au cours de laquelle le Dr Fenouil a fait une causerie sur son expédition saharienne automobile en 1919-1920. De nombreuses projections illustrèrent cette causerie, promenant les auditeurs au coeur du Hoggar, au pôle terrestre de la luminosité et des rayons ultra-violets. M. Ellis fit ensuite défiler une longue série de films naturistes pris dans notre centre.
La prochaine assemblée aura lieu le 29 septembre à 21 heures au Café de Noailles, salle 7. »

Dans le numéro 79 du 15 octobre, un dramatique accident endeuille le groupe :
« Les Naturistes de Provence sont endeuillés par la perte sensible qu’ils viennent de faire en la personne de M. E. Blanc, sous-chef d’atelier au P-L-M, disparu tragiquement au cours d’une excursion. Naturiste depuis fort longtemps, M. Blanc faisait chaque dimanche de longues marches, portant ses habits sur son sac et vêtu d’un pagne qu’il retirait dans la solitude. Au cours d’une de ses sorties, M. Blanc disparut. Après de vaines recherches en montagne, nos amis découvrirent son paquetage intact sur une plage. La mer étant agitée ce jour-là, on pense que M. Blanc, bon marcheur mais médiocre nageur, a été entraîné au large par les courants. Agé de 50 ans, M. Blanc fut avec le docteur Fenouil l’un des fondateurs des Amis de Vivre de Marseille. (…) Au nom de tous nos amis, nous saluons la mémoire du vaillant pionnier de notre mouvement. »

Plus de 80 ans ont passé, on ne peut s’empêcher de lire ces lignes avec émotion. Pourtant, parmi tous ceux qui arpentent aujourd’hui en randonue nos collines, lesquels se souviennent encore de cet homme, nu avant eux dans l’éclatante lumière des étés passés ?
 

 

souleou83

nous somme un couple de 32 ans beatrice et 38 ans franck on a decouvert le naturisme aux antilles il y a 2 ans et depuis on reste accros

Voir tous les articles de souleou83 →

2 réflexions sur « Chronique d’une Naissance (3ème Partie) »

  1. Ce qui est notable à cette époque, par rapport à aujourd’hui, c’est l’absence de problèmes, dans les centres, avec des personnes qui demanderaient des tolérances textiles.
    Il y avait une unamité complète (hommes, femmes, enfants,, ados, vieux, jeunes) sur la nudité absolue.

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go