24 octobre 2020

Martine et Claude, naturistes, globefloteurs et retraités

Nous sommes depuis plusieurs semaines au sud de l’île de Lanzarote, Aux Canaries. Nous avons jeté l’ancre de notre voilier GWENALYS dans la grande baie de Playa Blanca et Papagayo. La pointe de Papagayo est restée vierge de constructions. On y trouve plusieurs belles plages dont deux sont fréquentées par des naturistes, principalement Allemands.

La vie sur notre bateau est évidement naturiste. Il ne pleut jamais à Lanzarote et la température de l’eau varie de 22 à 20 degrés suivant les saisons.

L’intérêt pour nous est aussi l’arrière pays. On y trouve un très grand plateau désertique, raviné par de multiples ‘barancos’ (lits d’anciens torrents). Plus loin il y a des montagnes, restes d’anciens volcans. Nous y faisons de superbes randonues et l’on peut se promener sur des kilomètres en ne rencontrant pratiquement personne sauf des solitaires qui font de la randonue comme nous et quelque pêcheurs qui rejoignent la côte dans leu 4X4.

De toute façon, aux Canaries comme dans toute l’Espagne, la nudité n’est pas un problème. Nous resterons aux Canaries jusqu’en mai prochain mais dans d’autres iles mais nous connaissons de nombreux autres mouillages naturistes principalement à l’île de La Gomera.

Martine et Claude et leur voilier Gwenalys.

Voir les sites http://www.gwenalys.com/  et http://www.gwenalys.com/naturiste/index.html

 

gwenalys

39 18075 brun naturiste rech amis/amies naturistes

Voir tous les articles de gwenalys →

9 réflexions sur « Martine et Claude, naturistes, globefloteurs et retraités »

  1. Bonjour,

    merci pour ces images et ce récit.

    Je vais me permettre de corriger deux points:
    – oui, il pleut à Lanzarote, certes surtout sur le nord de l’île, et globalement assez peu. Mais quand j’y étais, j’ai eu un peu de pluie et de crachin, en janvier. ça se dégageait assez vite, et il faisait assez chaud pour profiter de la nudité, et même devoir chercher l’ombre.
    – les volcans sont toujours actifs. Quand on visite le parc des volcans (Timanfaya), ils jettent une bûche dans un trou, à seulement 1m50 du sol, et la bûche s’enflamme en quelques secondes. Et ils jettent aussi de l’eau, et ça fait un geyser.

    Quand j’ai visité l’île en 2001, les plus récentes coulées de lave dataient de seulement 10 ans. D’autres coulées sont évidemment bien plus anciennes, mais Lanzarote, c’est comme le Vésuve ou l’Etna ou le Stomboli, ils peuvent entrer en éruption un peu quand ils veulent. C’est moins dangereux que l’Etna, dont la lave et plus liquide, et moins dangereux aussi que le Vésuve et le Stromboli, plus « explosifs ». C’est paraît-il le Puy-de-Dôme qui se rapprocherait le plus des volcans de Lanzarote.

    Bon, s’il y a sur vivrenu des férus de volcanologie, ils me corrigeront, moi je m’y connais très peu.

  2. Bonjour,
    Les photos font penser au Parc des Volcans. Je croyais qu’il n’était pas possible de randonner sans guide dans le parc. Mais à proximité, oui bien sur ou sur le chemin côtier.
    En tous cas, ça me rappelle des souvenirs de vacances.
    Amitiés
    Francis

  3. Bonjour Martine et Claude,

    Merci pour vos photos et votre article. En effet, beaucoup de francophones ne connaissent pas encore la liberté du naturisme que nous avons ici…
    Lorsque vous serez à Gran Canaria, nous serions heureux de vous rencontrer. Nous sommes aussi naturistes et retraités et habitons Playa del Inglés.
    Alors bon vent et peut être à bientôt!
    Amitiés naturistes

    Ivan y Susanne [addsig]

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go