23 octobre 2020

Petite histoire d’une débutante en randonue

Un jour mon compagnon me téléphone pour m’inviter le soir au restaurant. Jusqu’à là, rien d’extraordinaire, je vous l’accorde…Puis il me dit : « il faut que je te parle de quelque chose qui me tracasse depuis longtemps ». Je passe la journée à imaginer plein de choses : va-t-il m’annoncer qu’il est homosexuel, ou va-t-il me proposer de nous pacser… Enfin tout se bouscule dans ma tête devant son ton inquiet.

""

Le soir, au restaurant, nous jouons aux devinettes, histoire de mettre un peu de piment à la chose. Après quelques temps, je finis par deviner qu’il s’agit de son envie de pratiquer le naturisme.
Je ne pousse pas de cris horrifiés : grand ouf de soulagement pour Didier.

Je n’étais pas contre essayer car comment peut-on parler de ce que l’on ne connaît pas !
Nous nous sommes mis d’accord pour réserver une semaine, cet été, dans un centre naturiste (la Sablière).

Etape suivante : l’envie pour Didier de participer à des randonues ! Bon, ça se corse !
Nous voilà donc inscrits ce dimanche 31 mai à une randonue organisée par l’APNEL.
Petite appréhension pour moi, d’autant que chez moi, je ne me suis jamais promenée nue à la maison, probable « séquelle » de l’enfance où ma mère étalait et m’imposait sa nudité sans aucune pudeur. Compte tenu de nos relations difficiles, je le vivais comme une agression, d’où mon envie de ne pas imposer cela à mes enfants.Je me suis donc toujours cachée. Bref, arrêtons là la psychanalyse…

J’ai accepté cette sortie avant tout pour Didier et puis aussi comme un défi personnel.
Accueil chaleureux. Nous voilà partis en direction du lieu secret. Nous garons nos voitures et empruntons un petit chemin. A un moment donné, le groupe s’arrête et commence tout naturellement à se dévêtir…C’est le moment pour moi de ne pas me dégonfler…Je m’exécute donc sans faire ma timorée.

Bizarre, au début, comme impression de marcher nue avec des inconnus. Pas de regards déplacés, tout va bien.
Nous progressons jusqu’à une énorme carrière de sable, le ciel est bleu, il fait bon. Je m’habitue et prends goût aux glissades dans le sable.

""

""

""

""

""

Partie improvisée de de balle au prisonnier sur un espace de sable plat

""

""

""

""

""

""

Un peu plus tard, pour finir, Jacques nous invite à venir le rejoindre : il s’est immergé dans de la boue au fond de la carrière. Bon au point où j’en suis, continuons les expériences !
Je m’y plonge à mon tour et suis étonnée par la fraîcheur du lieu, et puis quelle protection naturelle contre le soleil !

Sortie un peu acrobatique du bain d’argile, la boue sèche au soleil, je frotte, frotte, frotte, masque de beauté et gommage assuré ! Je rêve d’une bonne douche !

""

""

Jacques s’intégre dans le paysage

""

""

""

""

""

""

""

Un déguisement qui colle à la peau !

""

""

Nous terminons la journée au CSE : pique-nique (j’ai une faim de loup !), piscine (je découvre que nager sans maillot est un vrai délice)

""
Le soir, je n’ai pas eu besoin de berceuse pour m’abandonner dans les bras de Morphée…euh pardon, de Didier…

Chose étrange, je me suis levée cette nuit là pour aller aux toilettes, en oubliant d’enfiler ma robe de chambre (au cas où je croise ma fille). Cette rando m’aurait-elle déjà un peu changée ?
La suite le dira…

Acheter la vidéo sur vivrenu-tv :

""

texte de danièle, photos de jacques gana et video de gilles

27 réflexions sur « Petite histoire d’une débutante en randonue »

  1. Bravo pour ce reportage.
    Très sympa. Sauf erreur, tu ne nous dis pas ton sentment.
    As-tu aimé ? Quel est le bilan de cette journée?
    Veux tu recommencer un jour?
    Merci en tout cas pour ce temoignage.

  2. Félicitation à toi et bonne continuation dans le naturisme.
    Très beau reportage. Je ne connais pas l’age de tes enfants mais tu peut leur expliquer ton bonheur de vivre nu et peut-être qu’il voudront faire comme leur parents.

    Bonne continuations.

  3. :=! Eh une nudienne de plus, bravo Danièle

    Un très beau récit comme j’aimerais en lire plus souvent…
    Ton adaptation à la nudité en commun c’est faite avec une grande facilité.
    Tu as même réussi le passage du bain de boue… tout simplement… admiration !

    😉 Reviens vite nous rejoindre pour d’autres aventures ! [addsig]

  4. bravo aux novices pour avoir passer le bain de boue.
    cela donne envie de venir vous rencontrer et de passer par la carrière de sable.
    Que de simplicité cette rencontre au cours des randonnue.
    Bravo a toute l’équipe et merci pour ces images de bonne humeur et de simplicité.

    j’espère passer par ce baptême du sable. merci a tous

    jean francois

  5. Bienvenue à la randonue
    « Je n’étais pas contre essayer car comment peut-on parler de ce que l’on ne connaît pas ! »
    Ma femme devrais s’inspiré de cette phrase.
    En tous cas, félicitation pour ce premier pas et j’espère que pour ton compagnon qu’il y en aurra plein d’autre.
    J’aurrais addoré me rouler dans la boue , peut être une autre fois.
    [addsig]

  6. Citation : Oriande

    il y a pas à dire cette carrière me donne envie

    Citation pour citation:

    Nous entrerons dans la carrière
    Quand nos aînés n’y seront plus,
    Nous y trouverons leur poussière
    Et la trace de leurs vertus (bis)

    Et citation encore (Delpech)
    On dirait que ça te gêne de marcher dans la boue,
    On dirait que ça te gêne de dîner avec nous.

    mais là, çe ne s’appique pas à nos randonnueurs et euses.

  7. Si l’on en croit la mythologie chrétienne, Adam aurait été créé à partir d’un tas d’argile; il devait donc ressembler à nos baigneurs, du moins avant d’avoir mangé la pomme.
    (Vous noterez aussi au passage qu’Adam n’avait pas de nombril, et, avant qu’on ne la lui enlève, une côte en trop).

  8. :# Oh, là, là…
    Avec de telles références, nous allons avoir les chevilles qui enflent.
    C’est juste du « naturisme en liberté », pas la genèse.

    😉 Incroyable, non mais ! [addsig]

  9. Super reportage ! si toutes les femmes pouvaient avoir la même ouverture d’esprit et réagir aussi par l’essai test quand leur conjoint leur témoigne son envie de faire du naturisme, je crois que ce site aurait des millions d’inscrit ! (oui rêvons ça ne fait pas de mal parfois !) [addsig]

  10. Pour une première, c’est une réussite.
    Tu as raison quand tu dis « comment peut-on parler de ce que l’on ne connaît pas ! »
    Pour ma part, j’ai fais aujourd’hui ma première balade avec un inconnu et c’était Didier.
    Nous avons passé un bon moment, tu as beaucoup de chance.

  11. moi aussi ,j’ai vecu , ,le week-end de la pentecote, ma premiere expérience naturiste au domaine de la sablière depuis j’attends les week-end avec impatience pour me rendre sur une infrastructure plus proche de notre domicile car ca n’a été que du bonheur vivre nu quel délice quant a nager je n’en parle meme pas. j’attends le week-end du 14 juillet pour profiter de 4 jours de retour aux sources à la sablière. annie du 69

  12. A priori, je n’ai pas à déposer de commentaire sur cette page !

    Mais quand même, bravo Danièle :=!
    Je n’hésiterai plus jamais à t’inviter au restaurant 🙂

    Simple hommage au courage…

    [addsig]

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go