26 octobre 2020

Les joies de la randonue en suisse

Sur les sentiers suisses, ce type de promeneurs peut être croisé. Vendredi, deux naturistes ont été surpris sur un sentier enneigé du canton de Saint-Gall. Quel est donc cet engouement pour la randonnue?

Mais quel plaisir peut-on éprouver à se faire lacérer les jambes par des ronces, se faire assaillir par les moustiques et avoir le dos qui démange à cause d’un imposant sac de randonnée? «Eh bien, figurez-vous, il existe des sacs à dos spéciaux, qui ne grattent pas, répond en riant le Veveysan Ivan-Pierre Moser. Ils sont molletonnés.»

Adepte du naturisme depuis de nombreuses années, il a décidé de prendre sa retraite aux Canaries avec son épouse. «En Espagne, la Constitution permet de se balader tout nu sur l’entier du territoire. Nous allons régulièrement faire des marches en montagne. Ou alors du camping dans la forêt. Et nous ne rencontrons aucun problème. La police ne peut pas nous amender ou alors nous faisons recours.» Pour lui, être nu ou ne pas être nu, c’est une question de «mentalité»: «Nous aimons la nature. La nudité donne un sentiment de grande liberté. Et puis nous ne sommes pas nés tout habillés!» Quant aux piqûres d’insectes, l’expérience a confirmé son inclinaison naturiste: «La seule fois où j’ai été piqué par une guêpe, c’est parce qu’elle s’était glissée dans mon pantalon!»

«A vrai dire, c’est tellement naturel que ça se passe de commentaire», explique le sexagénaire à l’autre bout du fil. Depuis sa terrasse, nu comme un ver, il se permet de gentiment critiquer certaines attitudes «coincées» à l’égard de ses pairs. «Mais, attention, il ne s’agit pas du tout de provoquer. Beaucoup font leurs randonnées tôt le matin, pour éviter de choquer d’autres promeneurs. Il faut vraiment aller en pleine nature, là où on ne dérange personne.»

«Pas du tout courant»
Difficile cependant de trouver des endroits vierges de tout randonneur «textile», comme sont parfois surnommés les marcheurs traditionnels engoncés dans leurs tenues gore-tex. Ainsi, du côté de Saint-Gall, un couple ne s’est toujours pas remis de son aventure de vendredi dernier, rapporte le Tages-Anzeiger. Alors qu’ils grimpaient sur un sentier enneigé de la chaîne des Churfirsten, ils se sont vu adresser un «bonjour» tout à fait courtois par deux hommes dans leur plus simple appareil.

«Ce n’est pas du tout courant, rassure la police cantonale. C’était le premier cas et il n’y a pas lieu de s’inquiéter», explique un porte-parole. Appenzell Rhodes-Intérieures n’affiche en revanche pas la même sérénité. Le canton souhaite amender de 200 francs les adeptes de la «randonnue». La loi doit passer devant la Landsgemeinde le 26 avril.

Les naturistes romands sont dubitatifs
La pratique de la randonnue, soit se balader tout nu dans la nature, ne fait pas que des adeptes. Chez les Romands, la pratique serait plutôt inexistante, comme l’explique Stéphane Cuendet, responsable du Camping Club Léman, à Préverenges, qui accueille 300 membres. «Je n’étais même pas au courant de cette tendance, avoue-t-il. En Suisse c’est interdit de se balader nu.»

Même écho chez son homologue genevois: «Je suis né naturiste, c’est quelque chose de tout à fait normal pour moi, mais la randonnée nue me semble être une forme d’agression. On est effectivement nés nus, mais on a ensuite tous reçu une éducation différente. Ceux qui vont les croiser n’ont rien demandé, je comprends que ça puisse les choquer.»

Le Matin, Muriel Jarp – le 07 avril 2009

4 réflexions sur « Les joies de la randonue en suisse »

  1. « Même écho chez son homologue genevois :
    Je suis né naturiste, c’est quelque chose de tout à fait normal pour moi,
    mais la randonnée nue me semble être une forme d’agression
    « .

    😉 C’est bien comme chez nous : nos plus virulents détracteurs,
    ce sont malheureusement nos amis naturistes, formatés par soixante ans
    d’enfermement physique et mental, et qui peine encore à évoluer.

    :# Comme le disait déjà Voltaire :
    Mon Dieu, gardez-moi de mes amis.
    Quant à mes ennemis, je m’en charge ! »

    :paf J’ajouterai :
    La société les percécutent et en plus,
    ils sont convaincus que c’est normal !

    [addsig]

  2. Une randonnée entre amis(es) avec un bon chasse moustiques c’est agréable. Quoi de mieux que d’être naturelle dans un endroit naturel en foret.

    P/S: Tu peut mettre une serviette entre ton dos et le sac à dos et ça va.

  3. Moi aussi, j’ai entendu des naturistes qui vont à la piscine Roger Le Gall (Paris 12ème) et même une personne du Conseil d’administration de la FFN me dirent qu’ils ne voyaient pas du tout l’intérêt et le plaisir qu’on pouvait avoir de randonner nu :paf
    Il y a encore du boulot ! Bon courage aux uns et aux autres…. [addsig]

  4. De même on entends des textiles qu’ils ne voyent pas l’intérêt d’être nu en piscine !
    Parler ainsi pour des naturistes c’est bien curieux … ! Ils ont qu’à essayer une bonne balade naturiste en montagne et ils auront tout de suite la réponse, c’est si facile de trouver des lieux où en général on ne rencontre personne !
    Amicalement,
    Moky

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go