27 octobre 2020

Randonue près de Gérardmer

Mercredi 18 février, après deux jours de neige pratiquement sans discontinuer, le soleil a refait son apparition dans un ciel sans nuage offrant les joies de la randonue.

Le mardi sur la route qui me menait à Gérardmer pour une randonue mais hélas sans pouvoir me dévêtir non pas parce qu’il neigeait mais parce qu’il y avait trop de monde, j’ai aperçu un petit groupe de skieurs de fond, ce qui m’a donné l’idée pour une prochaine randonue.

Je me rends donc à cet endroit, c’est à dire au col de Martimpré (altitude 796 m).
Je gare la voiture sur le parking déserté par les voitures.
Je prends un autre chemin que celui des skieurs que j’avais vu le mardi, lui aussi avait les traces qu’un skieur avait empreinté les jours précédent. Il avait gelé dans la nuit et les traces étaient gelées. J’étais certain de ne rencontré personne.
Le chemin monte et malgré que je marche dans les traces de ski, je m’essouffle rapidement m’obligeant à m’arrêter de temps en temps mais pas trop longtemps car j’étais à l’ombre des sapins et je ne voulais pas me refroidir.
Au bout de vingt minutes de marche, me voilà enfin au soleil, j’en profite pour me mettre nu.

Je continue ma route, le paysage est superbe, une petite pause histoire d’admirer.

Cependant, le chemin est tantôt à l’ombre tantôt au soleil.
Je sens le froid sur ma peau quand je suis à l’ombre et les rayons du soleil dès que celui-ci n’ai plus caché par les sapins revêtu d’un blanc manteau.

J’arrive à un carrefour.

La table est mise, je m’installe.


Je décide alors de prendre sur la gauche, le chemin est en plein soleil et je le sens qui me chauffe le dos en plus c’est celui qu’avait pris le skieur.

Le chemin avant de donner sur une grande place surplombe un ruisseau dans lequel je n’ai pas pu m’empêcher d’aller y mettre mes guêtres.

L’endroit est magnifique, il y a deux places bien ensoleillées et séparées par le chemin.

J’essaye de continuer dans la neige vierge car le skieur avait pris une autre direction.
La couche était trop épaisse, sans raquettes, je n’arrivais plus à progresser.
De toute façon, il était 13 heures et il était temps de rentrer.
Voilà une belle randonue de près de 3 heures en étant nu 2 heures et demi sur les chemins Vosgiens et sans croiser qui que ce soit, un pur bonheur.

15 réflexions sur « Randonue près de Gérardmer »

  1. :=! Tu aurais pu nous prévenir car M6 recherchait justement un naturiste
    s’ébrouant dans des conditions atypiques de température :

    😉 E = M6 : Albert Einstein était-il naturiste ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Einstein
    Non, ce n’est pas le thème de l’émission de la Six qui a contacté la FFN puis l’APNEL
    pour s’interroger sur l’utilité du vêtement et comprendre comment font ces curieux naturistes
    pratiquant en plein hiver le jogging nu, la randonue en raquette ou les bain de mer du 1er janvier ?
    https://www.vivrenu.com/article.php?sid=897&mode=thread&order=1&thold=0

    _________________________________________________

    Bonjour,
    Je suis journaliste pour l’émission E=M6.
    Je réalise un reportage sur les nouveaux textiles.
    Dans le cadre de ce reportage, je souhaite aborder sous un angle scientifique la nudité.
    Finalement est-on plus à l’aise sans vêtements ?
    Notre corps est-il plus résistant face aux changements de climats, face au froid, à la chaleur…
    Je souhaite interviewer des naturistes qui pourraient apporter leur témoignage.
    Je reste à votre entière disposition pour toute information concernant ce reportage.
    Cordialement
    Sophie Lainé
    http://www.apnel.fr/forum/viewtopic.php?id=82

    [addsig]

  2. he ben.. je vois que c’est un vrai bonheur de se ballader dans une nature préserver.. C’est dans ces moments que l’on sent que l’on est vraiment en communion avec la nature.. C’est la LIBERTE [addsig]

  3. Ah les Vosges ! C’est beau en Hiver comme toutes les saisons !! Que de belles balades à faire ! Et que dire quand nous pouvons être nus sans être vu ( par des non nudistes).
    Bravo pour ces belles photos et super d’avoir pu en profiter.
    Merci

  4. Nous sommes très proches de cet endroit et nous ne soupçonnions pas qu’une randonue pouvait se pratiquer ici …. 😛
    Nous sommes vraiment intéressés par la randonue, mais aimerions le pratiquer avec quelqu’un ayant déjà cette expérience.
    Peut être l’occasion de se rencontrer ?
    Les photos ont été prises au retardateur ou par quelqu’un d’autre ?

  5. superbe photo ,dommage un homme seul ,en couple nous serions venu en faire autant avec vous ,sommes a colmar :=!
    nous connaissons tres peus la région sommes a colmar depuis 4 mois :b [addsig]

  6. oui les Vosges et leurs crêtes sont vastes !!!

    J’en ai moi même profiter cet hiver. Parti a l’aventure en raquette (j’avais une carte mais je ne comptai pas l’utiliser jusqu’au moment ou il serait temps de rejoindre la voiture) pour une rando textil, la montée ma vite donné chaud, et au moment d’enlever ma veste j’ai opté pour enlever le reste. Les raquettes me permettaient daller par et de faire mes traces, quel bonheur !!!!
    Vivement l’hiver prochain !!!

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go