26 octobre 2020

Naturisme nudisme apoilisme tout nu – mode d’emploi

"naturisme"Je fais du naturisme chez moi , je n’ai pas encore essayé à l’extérieur mais ça me plairait." Une phrase très fréquemment employée et qui montre bien cet amalgame très courant nudité/naturisme. Au départ, il s’agit de renouer avec l’élément naturel qui sommeille en nous et quoi de plus naturel qu’être nu.
Pour les anonymes qui ne sont pas inscrits voirici

A la suite toutes sortes de circonstances sociologiques, de lieux, d’environnements géopolitiques et historiques font que nous pouvons être nus à un moment donné.

Dans l’esprit de beaucoup de gens une confusion, entretenue également par les médias, est que tous ces mots, « Naturisme Nudisme Apoilisme » signifient la même chose puisqu’en résumé on est tout nu. C’est un peu comme si on disait que les politiques, les journalistes, les acteurs signifient la même chose puisqu’on les voit tous à la télé !

Je propose ici un petit résumé sur la nudité occidentale contemporaine. J’exclue les lieux et cultures différentes où la nudité n’est pas perçue de la même manière. Par exemple il est pour nous occidentaux évident de se laver nu dans une salle de bains privée, alors que dans bien d’autres pays du sud (Inde Afrique Asie) la toilette s’effectue couramment habillée et dans des lieux publics. Donc la nudité n’est pas utilisée de la même manière en fonction des lieux.

A) La nudité non sexuelle
1) Les tous nus :
Cette catégorie représente la population qui aime à se balader nu au-delà de la salle de bains et franchi consciemment ou inconsciemment cette première barrière pour se retrouver nu dans son habitation, toujours à l’abri des regards du public. Cette simple nudité seul ou en couple reste dans la sphère privée dans l’habitation ou le jardin mais ne se pratique pas à l’extérieur dans le domaine public.

2) Les nudistes
Au-delà de la nudité pratiquée chez soi, cette catégorie franchi un premier pas et se retrouve dans le domaine public. Ainsi il s’agit de profiter ponctuellement nu de la plage, de nager nu ou de se balader nu dans la nature en général. Il s’agit au départ d’un plaisir personnel vécu seul ou en couple, qui permet de se sentir au plus proche des éléments qui nous entourent comme le vent, les rayons de soleil, l’eau, la terre, la nature en général. Dans cette pratique, le côté social existe ou n’existe pas en fonction du choix des nudistes qui apprécient plus ou moins la solitude ou la nudité de groupe.

3) les apoilistes
Il s’agit d’une catégorie qui s’amuse avec le tabou de la nudité et n’hésite pas à se mettre nu en public, plus par désir de choquer, de rigoler, de transgresser, de s’affirmer que de profiter simplement de la nudité naturelle. Ca peut être par exemple des streakers, des manifestants, des étudiants qui paradent nus, des personnes qui se dénudent lors d’une soirée arrosée.
 

 

4) Les naturistes
Une catégorie complémentaire à celle des nudistes, et qui ajoute la notion de nudité sociale et de vie nue 24/24 dès que le climat le permet. Le caractère de vie en société défini un groupe de comportements, une manière de vivre, il ne s’agit plus d’un acte individuel mais d’un acte placé dans un contexte de vie communautaire avec certaines règles de vie. Donc les rapports entre les personnes pratiquant cette manière de vivre sont importants et un de prime importance a été favorisé dans le naturisme, il s’agit de « l’égalité » et du respect des autres qui se traduit par le partage de la nudité en commun. Ainsi les naturistes n’apprécient pas la présence de personnes habillées dans leur pratique, car l’intérêt du concept s’en trouve fortement altéré. Les notions de vie proche du milieu naturel et de soin pour l’environnement découlent du bon sens naturiste. Le naturisme implique aussi pour le respect de soi, une certaine hygiène de vie.

Définition internationale du naturisme :
"Le Naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité en commun, qui a pour but de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et le soin pour l’environnement."

B) La nudité sexuelle
1) Nudité personnelle au sein du couple ou des partenaires. Cela peut être dans le domaine privé ou publique mais à l’abri des regards d’autrui dans ce cas

2) Nudité de groupe dans le milieu échangiste, exhibitionniste. Cela peut être dans le domaine privé ou publique et pas forcément à l’abri des regards d’autrui

Conclusion :
Il est bien évident qu’il ne s’agit pas de cataloguer les gens, mais de constater que différents approches de la nudité existent. Certaines personnes préfèrent par exemple être seuls et nus dans la nature, d’autres préfèrent être en groupe tous nus ou se sont pas gênés d’être mélangés nus et habillés. D’autres encore sont nus chez eux et ne sortirons jamais nus à l’extérieur. Certains n’utilisent la nudité que dans une certaine normalité fonctionnelle liée à la toilette et aux rapports sexuels. Et certains pratiquent les différentes catégories en fonction des circonstances, il n’y a donc pas de notion de catalogue mais de savoir se situer et d’apprécier ce qu’on vit.


BD Extraits par Arthur des pins

 

33 réflexions sur « Naturisme nudisme apoilisme tout nu – mode d’emploi »

  1. Bravo Gilles,
    Cet article a le mérite de tirer les choses au clair, si j’ose dire.
    Pour tout ceux qui se considèrent nudistes et pas encore naturistes le fossé n’est pas profond et la vie en communauté fera le reste, encore faut’ il tenter l’expérience. Essayez ça marche :b
    [addsig]

  2. c’est pas mal !
    Mais des « vrai » naturiste il doit pas en avoir des masses. parce que nu 24h/24h quand le temps le permet, même en centre l’été ca ne ce voit pas beaucoup !!!!
    Donc on navigue tous un peu dans les catégories lol

  3. Pour répondre à frednat2 globalement à la sablière , c’est le cas dans la journée à 90% , mais il est vrai que la tendance est au rhabillage le soir par exemple au bar eden rock par exemple, notamment en raison de l’obligation d’etre habillé pour danser (règle orale à la sablière)
    Pour ma part , étant donné que je sors peu le soir, il sera très très rare de me voir habillé 😉

  4. Citation : gilles 

    Est ce toi qui est derrière la palissade Yves 😆
     

    Non moi, je suis caché derriere un fourré avec une caméra si tu veux la vidéo je te l’envois 😉
    En tout cas moi je t’ai vu habillé a la sabliere en plus j’ai même une photo (bon d’accord elle est un peu retouché ) 😉 [addsig]

  5. Citation : fernandel En tout cas moi je t’ai vu habillé a la sabliere en plus j’ai même une photo (bon d’accord elle est un peu retouché ) 😉 [addsig] 

    Une photo de Gilles habillé !!!!!! C’est extrêmement rare…! Tu peux vendre ça une fortune dans les médias ! 😀 😀 😀

  6. Sur la différence entre naturisme et nudisme, mon impression est que c’est plutôt une question de hiérarchie dans les motivations pour des comportements souvent semblalbles. Comme les mots eux-mêmes l’indiquent, pour moi :
    la première motivation du nudisme est le rejet du tabou de la nudité, d’où une exigence particulière de nudité des organes sexuels même si la température fait qu’on couvre le haut, puisque c’est sur eux que porte le tabou, et une volonté d’être nu autant que faire se peut en toutes circonstances.
    la première motivation du naturisme est l’immersion totale et directe dans le milieu naturel, dont tout vêtement isole, et qui, l’homme étant un animal social, est plus pleinement vécue en groupe que seul. La logique me semble alors de traiter les organes sexuels exactement comme le reste du corps, en fonction des cisconstances. D’où une tolérance plus grande pour les vacanciers pas tout le temps tout nus, et un certain désintérêt pour la nudité en appartement.
    Mais on peut, naturellement être en même temps et en proportions variables nudiste et naturiste. Ou pas. [addsig]

  7. 😛 Je partage volontiers la façon de voir de Papygb.

    J’ajouterais que les apoilistes se retrouvent aussi plus longuement pendant les périodes de vacances. Il s’agit de se mettre nu plus ou moins fréquemment, selon les heures et les lieux.

    On retrouve donc ces trois catégories sur les terrains dits aujourd’hui « naturistes ».

    Les nudistes et les naturistes arrivent à assez bien s’entendre. Les apoilistes non, car trop souvent habillés.

  8. Pour résumé (puisqu’on ne peut pas modifier ses messages, j’en mets un autre):

    Nudiste = recherche de la nudité, notamment du bas, le plus possible.

    Naturiste = recherche contact avec les éléments naturels sans vêtements. Se couvre, par exemple, au resto, puisque ce n’est pas un milieu naturel.

    Apoiliste = se met nu selon le temps et le lieu, piscine, plage; puis se rhabille.

    Les autres comportements ne sont pas concernés, étant en dehors des lieux dédiés à la nudité.

  9. Citation : gegegrandbois 
    Une photo de Gilles habillé !!!!!! C’est extrêmement rare…! Tu peux vendre ça une fortune dans les médias ! 😀 😀 😀  

    J’en ai plusieurs !!! Ici une encore plus intéressante : Gilles habillé en train de composer le code de sa carte bleue (je n’ai pas la vidéo, dommage ! 😉 )

  10. Citation : fernandel

    Ce qui est dommage c’est qu’il faut être membre pour pouvoir lire cet article

    Merci Gilles! Ça manquait sur le site! Mais comme le dit Fernandel c’est dommage!

    Puis en article au fils des autres il va disparaître! Ce serait bien en faire une page fixe sur l’index! Introduction du sujet du site!
    Tout a fait d’accord aussi avec papygb sur le fait que l’on est parfois naturiste parfois nudiste

    Mais je trouve que ton explication apoiliste, naturisme et nudisme est trop décrite dans les lieus naturistes !
    Les comportement sont parfois différent quand on ce trouve dans d’autres contexte!

    exemple pour moi: dans un lieu naturiste, je ne me voit pas habiller, même si le temps n’est pas au plus beau, même si la nuit tombe. Par contre quand je rentre chez moi seul dans mon appart je ne sent pas le besoins de me maître nue, mais si je le suis ça me dérange de m’habiller!

  11. Citation : fernandel

    Ce qui est dommage c’est qu’il faut être membre pour pouvoir lire cet article

    Merci Gilles! Ça manquait sur le site! Mais comme le dit Fernandel c’est dommage!

    Puis en article au fils des autres il va disparaître! Ce serait bien en faire une page fixe sur l’index! Introduction du sujet du site!
    Tout a fait d’accord aussi avec papygb sur le fait que l’on est parfois naturiste parfois nudiste

    Mais je trouve que ton explication apoiliste, naturisme et nudisme est trop décrite dans les lieus naturistes !
    Les comportement sont parfois différent quand on ce trouve dans d’autres contexte!

    exemple pour moi: dans un lieu naturiste, je ne me voit pas habiller, même si le temps n’est pas au plus beau, même si la nuit tombe. Par contre quand je rentre chez moi seul dans mon appart je ne sent pas le besoins de me maître nue, mais si je le suis ça me dérange de m’habiller!

  12. 😛 Et encore une proposition de définition du naturisme.

    Le naturisme affirme la nudité sociale, pour permettre avec un corps libéré des tabous, le respect de soi-même, des autres et de la planète.

  13. Bah je suis polivalent alors 😮

    l’hiver, je suis « tout nu » restant au chaud derrière chez moi,
    Au printemps, je deviens « nudiste » avec mes randonues…
    L’été, je suis « naturiste » sur les plages et dans les centres…
    L’automne, je redeviens « nudiste » sur des plages vidées des touristes…

    et cette année, avec la cyclonue, je tente « l’apoilisme »… pour ne pas mourir idiot !
    et parceque c’est ENORME ! n’est-ce pas Gilles ? 😉

    En tout cas, nu ou pas, le naturisme est dans mes gènes, il y restera jusqu’à ma mort. :b [addsig]

  14. je ne suis pas d’accord (ce qui n’est pas nouveau) avec ces catégories qui distinguent nudiste et naturiste sur le plan du contexte et de l’attitude ; je trouve que c’est un peu n’importe quoi.
    😐
    Le nudisme fait partie intégrante du naturisme ; hors nudisme, le naturisme existe encore puisque ce premier n’en est qu’une forme d’expression. On peut faire acte de naturisme autrement que par le nudisme, via un certain végétarisme par exemple (ou encore via des actes écologistes forts), sans pour autant considérer le nudisme comme optionnel (sa pratique est favorisée mais non imposée).

    Le nudisme ce n’est pas être nu seul, non: il n’existe pas de différence d’avec son expression dans une idéologie naturiste, qui n’est qu’une agrégation, un ensemble plus large d’orientations visant à faire corps avec la nature et ses bienfaits.
    😉

  15. Je me suis toujours demandé combien de « naturistes » potentiels ont fuit le mouvement naturiste en s’entendant traités de nudistes avec mépris.
    Cet éternel débat est bien symptomatique d’un mouvement naturiste dont le principal souci est de repousser les gens intéressés sans connaissance particulière de l’histoire du naturisme.
    Après cela on s’étonnera de l’inexistence totale d’influence politique du naturisme pour changer les lois, on ne risque pas de faire masse si on rejette les curieux au lieu de les gagner à notre mode de vie.
    C’est comme si la Fédération de Tennis cherchait a se faire détester des joueurs de squash parce qu’ils ne partagent pas les mêmes règles de jeu.
    [addsig]

  16. Je trouve l’article de Gilles très utile.Si le dénominateur commun des différentes « catégories » est la nudité, la démarche est différente: a chacun de savoir comment il veut vivre sa nudité et affirmer ou non son appartenance à tel ou tel groupe. On clarifie ainsi « sa » nudité aussi vis a vis des autres.Le débat suivant pourrait être : pourquoi ne pas classifier les lieux de nudité « officiels » en centre « nudiste » « naturiste » ou « a poiliste » en fonction de l‘engagement de leurs propriétaires/dirigeants??Ca clarifierait beaucoup…Le terme « naturiste » est à mon avis bien trop galvaudé.
    Le principal est de VIVRE NU et de le vivre sainement, non? 🙂

  17. 😉 Pour l’instant, la plupart des terrains s’affichent « nudiste » ou « naturiste ».
    Ne nous donnons pas des verges pour nous faire battre. Soyons pédagogues pour que chacun adopte la nudité en tous lieux et par « tous temps ».

  18. Article très intéressant qui m’a fait découvrir une nouvelle terminologie : l’apoilisme (est-elle reconnue par nos chers académiciens ?).
    Concernant le naturisme et le nudisme, je suis quelque peu surpris que le naturisme ne se différencie que par un aspect social (vie en groupe), à moins que je n’ai pas tout saisi. Il me semble que le naturisme est une notion beaucoup plus large que le nudisme.
    Le nudisme certes se rapporte à la pratique de la nudité. Le naturisme prône d’après ce que j’ai pu lire à ce sujet un rapprochement plus net avec la nature, l’environnement et le respect de celui-ci. Quelque part, un mode de vie « proche de la nature » ce qui est susceptible d’englober des notions comme, par exemple, l’agriculture bio, la naturothérapie et j’en passe…
    Le fait de pratiquer le nudisme en centre « dit naturiste » est-il réellement du « pur » naturisme, parce que pratiqué en groupe, je n’en suis pas si certain.
    Lorsque que je m’installe au bord de l’eau dans un endroit isolé, je me sens bien plus naturiste que dans un lieu bétonné prévu à cet effet !
    Qu’en pensez-vous ?

  19. 😛 Je pense, qu’au départ, la nudité était recherchée pour s’affranchir des contraintes idéologico-vestimentaires.
    Dans les années 70, on a pris conscience de la couverture du globe par les activités humaines.
    On a alors associé la liberté du corps avec le respect de la planète.

    Donc nudité, nature, pour les nudistes-naturistes-apoilistes, c’est lié…selon les « convenances » de chacun…avec la recherche d’une optimisation communautaire.

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go