25 octobre 2020

Des dizaines d’habitants de St. John’s au canada pour poser nue sur une photo

Pour la plupart, debout nu face à l’Atlantique Nord, au milieu de décembre ce serait une punition cruelle et inhabituelle.
Mais pour environ 50 braves Terre-Neuviens, se dénuder pour les caméras le long du secteur riverain de St. John’s à l’aube samedi était une occasion à laquelle ne pouvaient pas résister.
«C’est une étrange et intéressante manifestation, » racontait Beth Fagan  20 ans, étudiant anglais à l’Université Memorial.
«C’est une occasion de pouvoir ‘être nu en public, à St. John’s et ne pas être arrêté ou molesté? »

La séance de photo inhabituelle, organisée par l’actrice réalisatrice Mary Walsh, était destinée à montrer les gens dans leur forme naturelle, sans la richesse et de luxe qui les séparent.
 » Walsh ne figure pas dans la pose, mais elle a dit qu’il y avait «un certain égalitarisme pour nous tous d’être ensemble. »
«C’est peu comme le jardin d’Eden, mais plus froid que n’était véritablement le jardin d’Eden,  »dit le comique de Terre-Neuve en riant.


Les volontaires, d’horizons différents, ont été placés par taille, et étaient là à poser de dos, face à la colline Signal Hill, alors que le soleil est passé au dessus des Narrows.
La température à ce moment était d’environ -10 C avec le refroidissement du vent  qui faisait resentir plutôt une température de -15 C.  Ils portaient des bottes, certains portaient des toques -, mais peu d’autres choses.
"A mi-parcours j’ai vraiment commencé à trembler de manière presque incontrôlable pendant quelques secondes, » a déclaré Mike Flaherty, un artiste de 29 ans.
«J’ai vraiment eu à me concentrer et il suffisait de penser,« Ne tremble pas trop. » ‘
 

 Les vents violents et des températures sous zéro qui les accompagnent n’ont pas ennuyé Christelle Vincent, 24.

"Il ne faisait pas aussi froid que je croyais  », a déclaré Vincent, qui est en maîtrise de psychologie à l’Université Memorial.
"C’était un peu frisquet, mais libérateur. »

Bill Coultas a déclaré qu’il ne pouvait pas rater l’occasion de prendre part à cette manifestation.

"Quand Mary obtient quelque chose au dernier moment, vous appréciez d’en faire partie,’ ‘dit le sexagénaire.
Mais avant la manifestation, Mary Walsh disait qu’elle avait attiré la colère de certains résidents.

«Il y avait une énorme quantité d’obstacles à franchir dans le but réaliser cette séance photo, ce qui était étrange, c’est que j’avais pensé qu’il suffisait de se placer ici, d’enlever les vêtements et  de prendre une photo, mais c’était interdit,  » Dit elle.
«Des gens sont venus,« Que font-ils? Vous ne pouvez pas faire cela. "C’est contraire à la loi d’être nu, à Terre-Neuve, apparemment. »

Mary Walsh dit qu’elle a été inspirée par les travaux de Spencer Tunick, un photographe de New York qui est célèbre pour avoir organisé à grande échelle, des images de personnes nues dans les lieux publics à travers le monde.

Elle envisage d’organiser des séances photos à travers le pays notamment à Vancouver, à Calgary, à Iqaluit, au Nunavut et dans la rue Bay Toronto.

Voir la vidéo à ../download.php?op=mydown&did=559
Le 15 décembre 2007

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go