31 octobre 2020

Les nudistes comblés à Montréal

Photo Pierre-Paul Poulin.

Fuyant l’air conditionné, les nudistes considèrent qu’il n’y a pas de plus grand bonheur lors des grandes vagues de chaleur que de profiter du soleil dans leur plus simple appareil.

Avec la chaleur accablante qui pesait sur Montréal hier, plusieurs citadins auraient bien aimé troquer les vêtements collants pour la tenue d’Adam. Un grand nombre d’entre eux l’ont fait avec grand plaisir dans les camps de nudisme, qui connaissent une affluence record ces jours-ci.
«Quand il fait beau comme cela, les gens lâchent leur job pour venir se mettre à l’aise chez nous», confie Réjean Martineau, propriétaire du club de nudisme familial Oasis à La Prairie.

«J’en connais plusieurs qui sont tombés malades ce midi (hier) et qui profitent de la magnifique journée. C’est merveilleux.»

Pour lui, la belle saison qui s’ancre enfin dans le paysage montréalais est plus que bénéfique. «Chez nous, dès qu’il fait beau, ça se remplit. Et parfois, comme ces jours-ci, on voit même des nouveaux clients qui trouvent leurs vêtements un peu trop lourds à porter.»

Même son de cloche dans différents camps naturistes contactés par le Journal hier. Partout, on est débordé. L’envie de sentir la caresse du vent sur la peau se fait plus insistante en temps de chaleur intense.

«Quand il fait chaud, il n’y a pas de plus grand bonheur que celui d’être nu, raconte Diane, naturiste depuis 30 ans. On sent le vent, l’eau quand on va se baigner, on se débarrasse de ces vêtements inconfortables qui nous collent à la peau. On est libre.»

Pas de record de chaleur hier
Ainsi, pendant que les naturistes se prélassaient au soleil, profitant des joies de la nature, la grande majorité des Montréalais cherchaient un coin frais avec air conditionné.
Car la chaleur était des plus accablantes hier et ce, même si les températures n’ont pas grimpé aussi haut que prévu.

En effet, Environnement Canada prévoyait 35 degrés, ce qui aurait fait d’hier la journée la plus chaude de l’année.
Mais le mercure n’a pas dépassé les 32 degrés sur la métropole, avec un facteur Humidex de 41.
Ce n’était pas assez pour fracasser le record de l’été en date du 27 juin, qui se situe à 32,8. Et encore bien moins pour rivaliser avec le record de tous les temps à Montréal de 37,6 degrés, le 1er août 1975.
La chaleur devrait persister aujourd’hui jusqu’à ce qu’un front froid vienne rafraîchir l’air un peu en après-midi, ramenant pour le week-end des températures légèrement au-dessus de la moyenne saisonnière de 26 degrés.

Jessica Nadeau, Le Journal de Montréal 03/08/2007

 

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go