20 octobre 2020

Vacances sur l’Ile de RHODES Juillet 2007

Nous tenons tout d’abord a remercier le site vivrenu pour les informations s’y trouvant et principalement Pascal pour son reportage de 2004 sur sa visite de Rhodes.
Nous avons passé une semaine sur cette île qui marquera nos mémoires. Notre hôtel était situé à IXIA à 3 KM de la vieille ville de Rhodes, un Hôtel convenable, sans plus mais ce n’était pas notre but de rester casernes dans une usine de vacance. Nous avons dès le premier jour loué une voiture ce qui nous semble le meilleur moyen de profiter au maximum de la beauté de cette ile.(La location d’une voiture revient à 35 EUR/ jour plus le carburant). Notre objectif était de visiter les grands lieux historiques et de nous adonner au naturisme sur les plages désertes de cette magnifique île.

Les grands lieux chargés d’histoires sont : RHODES vieille ville (de jour et de nuit), les ruines de « L’ANCIENT KAMIROS », LINDOS, Les Thermes de KALITHEA, MONOLITHOS ; absolument à visiter mais à fuir si l’on adore le calme et la tranquillité.
 

Les plages de Rhodes que nous avons fréquentées

La côte ouest :
Nous avons évité absolument les plages situées après des grands palaces, plages très peuplées et couvertes de parasols.

Nous sommes donc sur les conseils de Pascal descendu plus bas que SORONI, qui est repérable par la cheminée de sa centrale électrique plusieurs petites criques sont facilement accessibles certainement favorables aux naturistes mais ce sont pour la plupart des criques de rocailles où le confort n’est pas des meilleurs.

De plus les vents dominants sont de l’ouest et cette côte reçoit énormément de déchets rejetés par la mer. Nous nous sommes néanmoins arrêtés un peu plus loin qu’APPOLAKIA ou sur plus de 18 KM il est possible de trouver des accès faciles à la côte.

Cette longue plage est couverte de rochers et de sable doré. Plage idéale pour le naturisme en solitaire; nous n’avons rencontré aucunes âmes qui vive.

 



La côte est :
Comme renseigné dans le reportage de Pascal, de Rhodes à LINDOS d’est le royaume du tourisme. Une plage à éviter FALIRAKI : tout est hors de prix et aucun naturiste à l’horizon.
Les thermes de Kalitéa, absolument à visiter mais aucun naturisme, par contre des cours de plongées sous marine y sont donnés.




STEGNA : Magnifique plage très calme, peu fréquentée, nous avons pu nous isolé au nord de cette plage et nous dévêtir, pour les acrobates, un petit sentier tout à fait au nord permet de rejoindre deux petites criques, la deuxième étant accessible par une petite échelle. Vraiment pas mal.









Afandou : une grande plage de 6 km qui se termine à Kolimbia. Plage de petits cailloux qui permet de se devetir mais pour cela il faut aller au nord de cette plage très propre

Notre vrai bonheur nous l’avons trouvé à HARAKI.
Pour y parvenir, venant de Rhodes vers Lindos il ne faut pas prendre HARAKI BEACH, mais il faut passer le pont de la rivière et au carrefour Haraki Masari, prendre à gauche vers Haraki.
C’est un tout petit village et à l’entrée de l’accès de la plage se trouve un bar et un petit restaurant qui méritent d’être visités pour les qualités de leurs cuisines et des cocktails de fruits à déguster en plein air. C’est une magnifique plage de petits galets longue de plus de 8 KM où à 200m de ces deux établissements nous avons pu nous balader nus. Néanmoins il faut absolument respecter les 200m renseignés car un camp militaire est installé tout près et même en uniforme les voyeurs existent. L’eau était à 28 °c et le vent venant de l’est permettait franchement de résister à la t° de l’air à plus de 40°c. Une douche publique se trouve à la sortie de la plage.






 


Kalathou et Vlicha : c’est la fin de la plage précédente et en s’éloignant des complexes hôteliers, on retrouve les caractéristiques de la plage de Haraki.

 

En conclusion, l’ile de Rhodes est absolument une destination de vacances qui peut combiner le tourisme historique et les moments de détente naturistes. Nous recommandons vivement ce séjour.
Marie et Fabrice

6 réflexions sur « Vacances sur l’Ile de RHODES Juillet 2007 »

  1. merci à tous deux pour ces informations, mon épose et moi désirons depuis longtemps nous rendre sur l’île de Rhodes; voilà quelques indications que nous espérons bien mettre à profit.
    patrice35

  2. J’ai fait un tour en Grèce la semaine dernière.
    Une seul journée passée à Rhodes.
    Selon mon guide, cette île n’est pas très fréquentée des français.
    D’ailleurs, y a-t-il des liaisons aériennes directes au départ de Paris ?
    Bon c’est vrai que personnellement, je n’ai d’yeux que pour la Corse 🙂

  3. Bonjour,
    effectivement, l’ile de rhodes n’est pas très francisée, pour le contact avec les rhodiens, l’anglais est de rigueur, néanmoins l’ile ayant été sous le jouc italien jusqu’au début de siècle passé, il y a toujours possibilité de se débrouiller dans cette langue. Pour ce qui est des vols vers cette ile, je ne peux que te repondre qu’à partir de la belgique où durant la periode estivale 3 vols existent au depart de bruxelles national. Néanmoins comme nous l’avons rédigé dans notre article, c’est une ile a visiter en louant un véhicule, ne pas trop s’attarder dans les endroits hyper touristiques et rechercher tout en profitant du paysage l’endroit idéal pour s’adonner au naturisme. Il est vrai également que cette petite ile est chargée d’histoire at vaut vraiment la peine de s’y attarder.
    Bien à toi et toujours à ton entière disposition pour de plus amples explications

    Fabrice et Marie

  4. merci pour toutes les precisions apportées dans votre article,grace a vous nous avons trouvé ces lieux magiques sans trop chercher ce qui nous a laissé du temps pour voir d autres choses. nous sommes allés a rhodes en juin 2010 au depart de lesquin (2departs hebdo).je vais juste ajouter un pti restaurant sympa en bord de plage,le LIGHT HOUSE a kiotari beach en juin la plage etait quasi deserte et l accueil sublime en toute simplicité.le resto a la plage d’haraki’le koral’ mentionné dans l’article precedent tres tres sympa ,le 3eme jour le patron nous a offert le dessert sans meme nous en faire part (top du top).au cas ou vous partez en formule all in evitez l hotel ocean beach ou nous sommes allés.a 3 km dans l’axe de l aeroport,nous etions toujours sous les avions.de plus le personnel desagreable au possible la bouffe de cantine pas de fruits et en plus le bal des mobilettes derriere l hotel la route de la plage!!voila bon voyage a tous rhodes est une tres tres belle destination si on se donne la peine de visiter et de faire l effort de parler un peu anglais, dur dur pour moi

  5. Quelques infos pour la pratique du naturisme sur Rhodes (séjour fin mai 212) :
    Aigiannis au sud-ouest de l’île, très grande plage de galets désertique et d’une tranquillité absolue pour pratiquer le naturisme
    Au nord de Lindos crique où naturisme possible
    Plage de Tsampika : quelques naturistes au sud de la plage contre les rochers
    Plage de Faliraki : au sud de la baie de faliraki (où se situent des grands hôtels) et avant la baie Antony Quinn petite plage pour naturiste estampillée FKK occupée par des hétéros en début de plage (parasols + chaise longue 4EUR la journée) et des gays à l’extrêmité sud de cette plage
    Sinon visites interessantes villes de Rhodes et Lindos, ainsi que Prassonissi au sud

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go