31 octobre 2020

Les fesses politiquement correctes de MIRIBEL-JONAGE (LYON)

Le Grand parc Miribel-Jonage officialise une plage naturiste un peu moins voyante, et chasse les nudistes “sauvages” cachés.

Jadis toléré, demain contrôlé. Les amateurs de bronzage intégral, au Grand parc Miribel Jonage, n’ont qu’à bien se tenir : d’ici quelques semaines, un arrêté inter-préfectoral viendra “officialiser” la pratique du naturisme sur une petite portion des 2 200 hectares du poumon vert de l’agglomération. “On travaille à circonscrire un espace officiellement naturiste, explique Damien Prost-Romand, coordinateur du contrat local de sécurité du parc. On ne veut pas qu’il y ait de débordements.”

Le point G du parc
Jusqu’à maintenant, les autorités du parc autorisaient le nu sur la “plage” de la Mama, une buvette située au point G du parc – ça ne s’invente pas. Dix mètres de large, rocailleux et très en pente, sur une petite centaine de mètres de long. Depuis une quinzaine d’années s’entassent naturistes fatigués de l’ambiance des clubs, adeptes du raccord de bronzage et un bon quart de “textiles” (les gens en maillot de bain). L’année dernière, la direction a caché l’endroit des regards et a placardé un (tout) petit panneau informatif. Résultat raté, puisqu’on distingue toujours les fesses de monsieur et madame.

“Une chasse aux homos déguisée”
L’affaire étant apparemment réglée, ceux qui posent problème sont les nudistes qui se dorent la pilule en dehors du périmètre, plus au nord. Encore faut-il les dénicher, tant ils sont bien planqués (ce que reconnaît la direction du parc). Il faut traverser une petite forêt et couper à travers de petits buissons pour y aller. C’est ce côté “sauvage” qui fait peur à certains : “des recoins, des petites trouées où se terrent de dangereux nudistes” ironise René, quarante ans de nudisme pépère à Miribel-Jonage. L’endroit est très homo, la réputation qui va avec, échangiste et fornicatrice. Ce qui fait dire à Félix André, un autre “nudiste”, qu’il s’agit d’ “une chasse aux homos déguisée”. “On n’a simplement pas envie de se retrouver parqués à la plage de la Mama, les uns sur les autres.” Certains rapportent avoir vu, ces derniers jours, la police relever les plaques d’immatriculation sur le parking à côté. Méthodes d’un autre temps. La direction n’entend pas, cependant, élargir la plage.

Article tiré de http://www.lyoncapitale.fr/index.php?menu=01&article=1827

6 réflexions sur « Les fesses politiquement correctes de MIRIBEL-JONAGE (LYON) »

  1. La direction n’entend pas, cependant, élargir la plage. -> Certes, mais de fait plus l’été avance, et plus la plage s’élargit d’elle-même… Le surpeuplement entraine inexorablement un “débordement” de naturistes sur la partie ouest de la plage, au-delà de la clôture, et notamment au bas des arbres situés à environ 100m à l’ouest, plus discrets que la plage en bas du chemin qui fut pourtant naturiste il n’y a pas 2 ans de cela…

    Et pour avoir discuté avec pas mal de naturistes là-bas, une autre tendance se crée, aller bronzer dans des coins beaucoup plus isolés, tout au fond dans la partie est du parc, au-delà du lac des eaux bleues… (voir plan). Là-bas, il n’y a généralement personne. A moins d’être très bon marcheur et de disposer de beaucoup de temps, on n’y va guère qu’à vélo ou à moto (interdites, mais beaucoup pratiquées…). On y risque aussi de mauvaises rencontres, l’endroit étant fréquenté par tous ceux qui cherchent à ne surtout pas être surpris par quiconque…

    J’ai bien peur qu’à ce rythme-là, la plage naturiste de Miribel ne soit plus bientôt qu’un vague souvenir… Plus l’arsenal pseudo-sécuritaire s’étend, et plus l’ambiance se pourrit et les détraqués pullulent. Dernière tendance en date, beaucoup se postent le long de la route qui longe l’autoroute depuis les ronds-points à l’entrée du parc jusqu’à la plage, sitôt qu’ils voient une voiture revenant de la plage naturiste, ils sautent dans leur voiture et se mettent à la suivre, des fois sans doute que ça soit quelqu’un en mal de rencontres… Bref, ça devient de plus en plus malsain, et c’est d’autant plus rageant que dans les années 2003/2004, avant les “aménagements” de la plage naturiste, l’ambiance y était absolument irréprochable. Alors oui, on apercevait quelques paires de fesses depuis le petit chemin en haut…

  2. Salut à tous,
    Ce qui est terrible en fait, c’est la délinquance sexuelle
    Il est frappant de constater que le taux d’agressions sexuelles et d’autant plus élevé que la législation est sévère, par exemple, elle est la plus élevée aux USA ou la-bas, le puritanisme fait loi et le plus faible au japon où il n’y a aucun tabou !
    Un autre exemple terrible sont les affaires de pédophilie dans l’église catholique…ou des milliers de cas sont encore couverts et où les victimes se comptent en dizaines de milliers !
    Les dirigeants ne comprennent pas qu’à la base de la violence il y a une insatisfaction de la sensualité et brimer la nudité comme la sexualité de peut conduire qu’à des pathologies plus ou moins graves !
    Ca n’excuse en rien les comportements déviants de ces souffrants sexuels mais c’est ahurissant que le problème ne soit pas pris par les cornes par nos dirigeants qui apparemment sont plus intéressés par la façon dont ils vont nous reprendre le peu d’argent qu’on nous donne…
    C’est donc une cause magnifique qu’il nous ai donné de défendre, celle d’enfin de faire reconnaitre la nudité comme d’utilité publique et participant à l’épanouissement sensuel de l’individu et donc à l’équilibre de l’humanité
    Si le vatican ne culpabilisait pas la sexualité surement qu’il n’y aurait pas eu tous ces crimes !
    Si la nudité n’était pas tabou, surement qu’il n’y aurait pas tout ces déviants cachés dans l’ombre d’un bois à l’affut des moindres fesses nues !
    La sexualité est un besoin physiologique trés puissant chez tous les animaux et en particulier chez l’etre humain, jadis les dirigeants via la religion s’en est servi pour tyraniser les peuples et les controler par la culpabilisation du plaisir ou tout est péché et par la peur de dieu…
    Aujourd’hui il est urgent de prendre conscience que ces tabous sont extrements dangereux pour l’équilibre individuel et de l’humanité car le jour où les humains serons nus, c’est qu’il n’y aura plus de guerre sur notre belle planète bleue !

    Entende qui a des oreilles !

    Fred

  3. La plage de Miribel a connu des hauts et des bas notamment avec ces coins mal fréquentés, mais pour y être allé l’année dernière elle semblait plutôt bien fréquenté en journée et mixte avec des familles avec enfants, des couples,… encore un lieu qui va finir par disparaître à cause des pervers qui trainent dans les parages, triste.

  4. Salut cfranco..je viens de prendre connaissance de ton message… surtout de la fin qui dit :……………… ” Dernière tendance en date, beaucoup se postent le long de la route qui longe l’autoroute depuis les ronds-points à l’entrée du parc jusqu’à la plage, sitôt qu’ils voient une voiture revenant de la plage naturiste, ils sautent dans leur voiture et se mettent à la suivre, des fois sans doute que ça soit quelqu’un en mal de rencontres ”………….Je vais souvent à Miribel. Je suppose que tu parles des ronds-points qui permettent de rejoindre l’ A40 direection Bourg /Genève ou de l’autre direction Lyon.. D’ailleurs je ne connais d’ailleurs pas d’autres ronds points proches de la plage naturistes. Alors il va falloir que tu m’expliques comment ” ces gens là ” peuvent faire la différence entres : les naturistes, les textiles, les promeneurs ” du dimanche”, les pique-niqueurs et autres touristes en tout genre ? Comment faire la différence parmis les milliers de personnes qui empruntent cette route régulièrement ?Sauf si tu as vécu une expérience de ce genre, mais apparament ce n’est pas le cas puisque tu parles de tendance, donc de rumeurs , il est dommage que des faits comme celui ci soit colporté.Alors dire qu’il n’y a pas de débordements, serait faux. Je le sais bien. Je ne suis pas aveugle. Mais d’un autre côté on voit ce que l’on veut bien voir aussi. Et puis ce lieu est d’accès gratuit, donc ouvert à tout le monde. Dès lors on peut s’attendre à croiser un peut tout le monde et parfois n’importe qui.Mais ne noircis pas le tableau.Je suppose, qu’au vue de la description que tu fais de ce lieu, tu ne vas plus y mettre ta serviette.On ne se croisera donc jamais.NoRbErT

  5. c était en 2007, maintenant nous sommes en 2009 et rien a changer, je veux dire par la que l on se met nu sur la plage, mais il y a encore des regards mals sains de personne qui viennent eux aussi se faire bronzer mais qui restent habillés. Moi, je trouve cela franchement lamentable. 😐 😐 😐 Noel

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go