25 octobre 2020

La ciclonudista 2007 de barcelona vécue par Yves

A 14h, au moment ou la ciclonudiste de Paris était censé se mettre en marche, nous étions 8 cyclistes (4 hommes et 4 femmes) de la région Languedoc-Roussillon répartis en deux voitures, quelque part sur  l’autoroute entre Perpignan et Barcelone : direction la Plaça Universitat, lieu du départ de la 3ème Marxa Ciclonudista de Barcelona !
Nous pensions à vous, les parisiens, tandis que le thermomètre du tableau de bord indiquait 31° !!

A 18h, une trentaine de cyclistes se regroupaient au bout de la Plaça Universitat. Le nord de l’Espagne a les mêmes avantages et les mêmes défauts que le sud de la France : lorsque l’on annonce 18h pour un rendez-vous, il faut compter 30 minutes de plus ! Cela laisse le temps aux retardataires d’arriver (je suis arrivé à 18h 15 !).

A 18h 30, près de 100 cyclistes nus ont pris la direction de la Plaça de Catalunya, puis les Ramblas, noires de monde, avec un petit crochet en sens interdit par la Calle Ferran qui mène au Palais du gouvernement de Catalogne, Plaça Jaume. Là, après 4 tours complet de la plaça Jaume sous les yeux des gardes et des centaines de spectateurs et automobilistes bloqués, nous avons fait un petit "sitting-bike" de quelques minutes. Puis le cortège s’est dirigé vers la Plaça del Portal de la Pau (une place très fréquentée de Barcelone, au bout des Ramblas, en bord de mer) pour rejoindre la plage de Barceloneta, lieu chic et branché de la capitale catalane.

Des milliers de badauds bordaient les trottoirs lors de notre passage et applaudissaient et nous encourageaient. Les automobilistes bloqués klaxonnaient joyeusement et nous faisaient des grands signes.
Quant à la police et aux Mossos d’Escuadra (les Gardes Mobiles locaux) ils sécurisaient tous les croisements, bloquaient la circulation et formaient un cordon de sécurité derrière les derniers cyclistes en bloquant les voitures et les motos pour les maintenir à plus de 200 mètres derrière nous. Ils stoppaient la circulation
lorsque l’un d’entre nous s’arrêtait pour un problème mécanique ou pour sortir une bouteille d’eau du sac et attendaient qu’il ait rejoint le "peloton" pour reprendre leur marche de protection arrière.

Nous avons été filmé et photographié par les journalistes lors du départ et aux passages les plus "spectaculaires" comme la Plaça de Catalunya ou la Plaça Jaume, mais sans mitraillage. En revanche, plusieurs milliers de megaoctets de photos numériques ont été enregistrés par les touristes très nombreux à cette époque de l’année
à Barcelone : un souvenir de leurs vacances en Espagne !

Bref, au pays de Gaudi et de Dali, la liberté de manifester est un droit réel et c’est la première fois que je peux dire de la Police qu’elle est bienveillante et efficace. Mais je parle de la Police de Barcelone bien sûr !!

Les premiers cyclonudistes arrivent plaça Universitat et se déshabillent aussitôt !

C’est le départ, direction la Plaça de Catalunya. Nous sommes environ 80. D’autres cyclistes nous rejoindrons en cours de route pour porter le groupe à près d’une centaine.
    Les touristes n’en revenaient pas !
Calle Ferran, la rue branchée de Barcelone qui mène au Palais du Gouvernement de Catalogne. Plaça Jaume, devant le Palau de la Generalitat de Catalunya, siège du gouvernement de Catalogne.
     
Toujours sur la Plaça Jaume, lors de l’arrêt devant le Palau de la Generalitat, slogans et distributions de tracts aux badauds. Et comme il faut profiter de l’occasion, un tract dénonçant les lachers de taureaux dans les férias est aussi distribué.

 
  Nous redescendons la Calle Ferran vers les Ramblas  
Sur les célèbres Ramblas de Barcelone.

Les motards et les voitures de la police bloquent la circulation derrière nous en laissant un "no man’s land de près de 200 mètres. Ils attendent même les trainards et ceux qui s’arrêtent.
Plaça del Portal de la Pau, sous la statue de Christophe Colomb.    
l’arrivée sur la plage de Barceloneta. Ceux qui font signe sont des français !
     
     
Avec quelques bribes de catalan, quelques bribes d’espagnol et le reste en français on arrive à communiquer : le rendez-vous est donc pris pour 2008, même heure et même lieu de départ !
Après la ciclonudista, les ciclonudistes se sont dirigés vers la plage naturiste de Badalona. Il est 20 heures et il fait encore 27/28°. A cette température et à cette heure les Barcelonais sont hyper actifs. Les Français cherchent un restaurant ! Chacun ses habitudes !!
Les Français sur la plage de Barceloneta

2 réflexions sur « La ciclonudista 2007 de barcelona vécue par Yves »

  1. Voici des photos de la ciclonudista de Valencia : http://www.pacoferrer.com/menudTATUS.htm
    Très chouettes photos , ça donne vraiment envie d’y aller même si ça fait un peu loin . Tout le monde est décontracté , c’est la fête de la nudité et avec le soleil c’est génial . Viva Espana !
    Et la France ? Espérons que cette année la cyclonudiste va prendre son envol et qu’il y aura plus de monde que l’année dernière . En espérant que cela ne finisse pas par des arrestations …

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go