29 octobre 2020

Justine, l’arnaque !

En octobre 2005, Gérard 45 ans, vivant en région parisienne, sans doute marié et père d’une petite fille, journaliste, écrivain, a déjà publié quelques ouvrages, travaillant et dirigeant sa société de communication et d’édition, maîtrise parfaitement l’exercice de l’écriture, s’intéresse notamment à l’art, se prend au jeu de l’Internet, créé sa fiche wikipedia, son site perso et décide de se lancer dans un exercice de style : Créer un blog traitant de la nudité.Comment se démarquer des autres ? Être une femme !

Le Personnage de Justine est né. Elle commence ses premiers écrits en octobre 2005. Ceux-ci étaient un peu trop sérieux et impersonnels pour attirer un lectorat populaire, quelques commentaires arrivent et on lui suggère de se dévoiler un peu plus. Gérard, adepte de la pensée libertaire, qui au départ devait voir ce blog comme un exercice purement littéraire, se prend au jeu et peaufine son personnage de Justine, le façonne au jour le jour, lui attribue des scènes de vie.
Une part d’autobiographie masculine, certes, dans ses récits parsemés de détails un brin croustillants qui captivent de plus en plus le lectorat grossissant de son blog.

Les filets se tendent, des naturistes ou pas, des hommes, des femmes, d’horizons divers, en recherches “d’autrement et “d’ailleurs”, trouvent en Justine, un être d’exception mêlant littérature et nudité. Dynamique, libérée, moderne, elle propose ici, un groupe de projet nutopiste, là une interview sur un auteur, prépare donc un bouleversement du naturisme, mouvement rétrograde d’après elle et qu’il convient de revitaliser.
Son talent lui vaut moult admirateurs, dévoués corps et âmes à leur nouvelle prêtresse naturiste.
En janvier 2006, les critiques arrivent sur certains points, notamment de ma part, pour des liens web apparaissant sur son blog mais non admissibles quand on est naturiste convaincu. Son esprit libertaire ne peut se résoudre à se laisser dicter une conduite.

“Justine vêtue de lumière”

Elle ne le supporte pas. Je dis « elle » car un point de non retour semble être atteint, ce n’est plus Gérard mais Justine qui prend le dessus dans cette créature à double personnalité.
Il est tellement imprégné de son personnage qu’en plus d’écrire, elle pense comme une femme.

A ce moment une scission survient : Des partisans inconditionnels la soutiennent, d’autres quittent le navire et se détachent, revenant de temps en temps lire la prose de Justine.
Justine continue d’écrire, emportée dans ses réflexions profondes. Ses récits parfois trop intellectuels semblent boudés par son lectorat masculin, préférant le corps à l’esprit.

Or Justine ne veut pas trop se montrer, on la comprend…

En conclusion :
Bel exercice de style, Gérard aurait sans doute publié un livre dont le titre aurait pu être : « J’ai été Justine nue, adepte de la vie nature et naturiste » mais en la matière, Gérard pêche par inexpérience du naturisme, la réflexion en ce domaine ne peut remplacer le vécu.
La recherche de convivialité du naturisme ne peut se traduire par une dissertation sur le corps.

Quelques adeptes du corps sauteront en marche car ils ne verront, ni ne côtoieront jamais leur Justine nue rêvée, d’autres admiratifs de l’imposture et plus axés sur l’esprit resteront, mais l’attrait du récit féminin exhibitionniste aura disparu.

Gilles

Voir le forum et des précisions sur le sujet (accès pour membres confirmés)

Voir le droit de réponse de gérard et ses commentaires sur le club nat de Lola

27 réflexions sur « Justine, l’arnaque ! »

  1. Malheureusement ce genre d’imposture est très courante sur les blogs ou les chats traitant de pseudo naturisme.
    Il est à noter que ce sont le plus souvent des hommes qui se cachent derrière ces identités féminines et très rarement l’inverse.
    Faut-il y voir un manque de maturité ? L’expression d’une certaine perversité ? Une homosexualité refoulée ? Une volonté farouche de susciter l’intêret pour exister ?

    Peut-être un peu de tout cela. En tous les cas, ces individus sont bien loin des valeurs humaines que prône le naturisme.
    Ils ne méritent au mieux du mépris ou pire, notre indifférence.

    Zorg

  2. Salut Gilles,

    J’avais de gros doutes certains mais puisque tu le confirmes… 🙂

    C’était un non poisson d’avril dont l’hameçon trainait depuis longtemps sur le Net, en parlant en langage littéraire et cinématographique.

    Je ne suis pas psy, mais certains rêvent de se déguiser en femmes pour “rigoler”, lui/elle l’aurait fait en se déguisant en femme nudiste, n’étant ni femme ni naturiste…

    Revenant à une certaine littérature qui a eu son succès à la fin des Années 60 Justine serait le pendant maso de Juliette… pas la peine de rentrer dans les détails.

    Est-ce pathologique docteur?

    Pathétique sûrement.

    Sereinement naturistes 🙂

    Franco

  3. A décharge, je souligne que cette pseudo Justine nous a tous fait un peu rêver.
    Nous avions enfin notre Jeanne d’Arc de la nudité en liberté !
    Une image de la femme idyllique et progressiste, aventurière et cultivée, pleine de sagesse et de sensualité.
    Mais c’était trop beau !
    Bref, pour éviter toute rancoeur, toute frustration et toute pensée misogyne, je vous convie d’écouter cette jolie chanson de Mario Pelchat :
    “Les Femmes” 🙂

    Bien naturellement,

    Jacques du 91 (Essonne)

  4. Le disque dur de mon portable m’a laché depuis plusieurs semaines, et donc avec lui les liens que j’avais mis en favoris sur mon navigateur. Je ne parviens pas à retrouver l’adresse du site à Justin(e). Est-ce que quelqu’un pourrait me la redonner, histoire de voir comment elle (il) va se sortir de cette impasse.

    Merci d’avance
    Daniel

  5. Je crois jacques, que tu as loupé un épisode, justine/gérard s’est dissocié du mouvement naturiste en plaçant des liens X sur son site. Celà a valu quelques empoignades, articles sur son blog, commentaires musclés et viré du forum FFN.
    Pour daniel : Si tu tapes sur google justine et ce qui la caracterise tu devrais la trouver, mais sur vivrenu aucun lien vers son blog avec liens X, ne doit etre indiqué.

  6. Une question légitime s’impose tout de même, qui m’oblige à mettre un point d’interrogation en fin de titre, là où figurait un point d’exclamation.

    Ton récit, Gilles, a du sens, il est remarquablement écrit, à la mesure de ta cible (éviter le genre…) dont personne n’a nié la maîtrise de l’écriture, la sensualité d’expression (une forme en tous cas) et l’intelligence des propos au service d’une cause étrangère à ce site.

    Mais quand on dénonce, ou qu’on dévoile, après avoir beaucoup stigmatisé, n’est-il pas loyal de justifier ce qu’on avance, en s’expliquant sur cette explication ?

    L’esprit naturiste, c’est aussi cela, non, la transparence, la justification, la responsabilité des propos et des actes.

    N’y vois pas une attaque. C’est une requête à la mesure de l’intégrité que je te prête.

    Bravoi encore pour le texte.

    Alexandre

  7. Les membres confirmés de ce site ont accès à toutes les explications. Mon propos est aussi de respecter la vie privée de gérard. Donc je ne dévoilerais ici pas au public les infos précises concernant son identité qui n’est dévoilé quà cette partie restreinte du site.
    Je laisse le soin à gérard de se présenter s’il le souhaite et expliquer sa démarche.

  8. Voilà de quoi refroidir l’ardeur de ces ” lettrés” de clavier qui ont porté au pinacle une Justine, grande prêtresse de la nudité virtuelle mais aussi véritable icône de leurs fantasmes masculins.
    Au delà de cette duperie, il y aurait matière à s’interroger sur la sincérité de la pratique naturiste pourtant revendiquée par nombre de ses admirateurs de tous poils lesquels continueront d’écumer les nombreux forums du microcosme des “culs nus”, pardon des naturistes 😉 gérard , l’autre

  9. Merci pour la mise au point sur ce blog bidon sur la vrai-fausse Justine (découvert sur le site VivreNu).

    Tout cela donne envie de redevenir simple nudiste sauvage de base (vivre nu dans la nature dès que possible) pour éviter la prise de tête des “débats” naturistes. Les pervers de tous poils (blogers ou non), mais aussi, à l’autre extrême, certains théoriciens sectaires du naturisme pur et dur, vont finir par donner raison aux détracteurs goguenards des “culs nus”…
    Ca serait dommage car on est rudement bien dans un centre naturiste authentique au mileu de gens bien dans leur peau et dans leur tête.
    Amicalement, GrandMax

  10. Pour les membres confirmés du site Vivrenu : le site de Justine a été fermé ce midi du 4 avril 2006, vous pouvez voir l’archive intégrale du blog dans la rubrique download et documents.

    La qualité des textes de Gérard n’est pas à démontrer, je l’admire pour ses écrits et son imposture.
    Mais son talent au service d’une idéologie non maîtrisée et les amalgames non bienvenus étaient à proscrire.

    Par ailleurs je suis désolé pour les fans inconditionnels de Justine, désolé d’avoir interrompu leur réve.
    Mais à ceux-ci je demande de bien vouloir comprrendre le mouvement naturiste, familial, convivial ou on prends plaisir à vivre nu avec les autres.

    Gilles

  11. Après maintes lectures de ce blog, ce qui peut paraitre assez fou dans certains sujets et commentaires, c’est que Gérard se faisait donc passer pour Justine, écrivait ses textes et certains commentaires de femmes le confortaient dans ce qu’il écrivait, mais s’agissait il réellement de femmes? Les hommes lisant le texte d’une “femme” et les commentaires “féminins” s’y rattachant trouvaient donc naturellement ce qu’ils attendaient en tant qu’homme. Certains soi disant naturistes de longue date défendant haut et fort leur prêtresse et trouvant le naturisme étriqué n’en reviennent encore pas !

  12. Je dois avouer que je me suis bien fait rouler !!! Mais je m’en fou car c’était quand même un très beau blog. (mis à part certains hyper-liens d’un goût douteux).

    Justine est m… vive Justine !

    TaG

  13. Ah oui ! j’y repense ! Ce pauvre “Gérard” si seulement il avait prévu, dès le départ, PLUS d’une photo d’elle même… Il aurait pu les publier et faire durer le jeu encore un brin ! Tout celà me fait sourire…

    TaG (rieur)

  14. Nous étions tous un peu crédules.
    Car Justine, la “femme idéale”, était… Un Homme, un vrai !
    Heureusement que Gilles veille au grain et nous évite de passer, plus longtemps, pour de “grands nigauds” 🙂

    Au passage, cela m’a permis de découvrir le site juridique original et bien construit de Frédéric.
    http://www.naturismedroit.net/

    Bien naturellement,
    Jacques du 91 (Essonne)

  15. ha c’est donc cela, j’avais pas suivi l’histoire sur le forum et je me demandais pourquoi on parlait tant de Justine. Et bien c’est vraiment triste de voir cela.
    Mais dans quel but ce journaliste-écrivain (Gérard) a t’il fait cela ?
    pour s’amuser ? je vois pas trop. Bref.

  16. > commentaire envoyé à Nutopia, le 25 avril 2006

    Tout cela porte un nom : mythomanie. Ou l’art de réécrire et l’histoire (la très petite, la minuscule histoire de Justine), et de s’arranger de ses petits arrangements (avec le réel, avec L’AUTRE). La seule personne que Gérard aura respectée dans cette affaire : c’est Justine. Et inversement. Un truc qui se mordrait la queue, en somme.

    Je précise que je ne suis ni d’un côté (ces naturistes encartés dont tu n’as cessé de nous parler ici), ni de l’autre (le mensonge, ou plutôt l’affabulation).
    Et quand bien même je m’intéresserais à la démarche NUTOPIA, je pense que la méthode qui consiste à dénigrer en permanence un système pour en créer un autre cache, le plus souvent, le seul vide de la démarche. Et sa faiblesse.
    J’en veux pour preuve le premier commentaire de Gérard (ce jour) qui, dès son retour (25 avril), en remet une couche, je cite : “Puisqu’on est libérés des dogmatiques”.

    C’est plus fort que toi, n’est-ce pas Gérard ?

    Bref. J’étais du côté de Justine, dans ses débuts, dans ce qu’elle avançait, dans ce qu’elle tentait. Et puis les choses se sont installées dans le DISCOURS, et j’ai douté (revoir mes commentaires mais Gérard s’est bien gardé de tout effacer).
    Aujourd’hui je reviens, avec un certain sadisme je l’avoue, pour assister au petit naufrage annoncé, par moi-même, voici plusieurs semaines, et bien avant le SCOOP.

    Pourquoi, enfin, avoir supprimé les derniers commentaires ? Dois-je comprendre que tu n’encourages que les mots qui te servent ?

    Tu es un pervers, Gérard, et si tu fais une psy tu me comprendras. Au fait, tu connais le comble du pervers ? C’est le type qui monte dans un taxi et quand le chauffeur lui demande où il va, le type dit au chauffeur : roulez, je vous indiquerai au fur et à mesure. Tu me fais penser à ce type.

    Pseudo intello, tricheur et manipulateur. Laisseras-tu ce commentaire ?

    PS Une dernière chose : Que dis-tu aux personnes qui t’ont fait confiance, qui ont envoyé leur photo à Justine, non à Gérard ? Que fais-tu, dans ce cas, du respect de l’autre ? De son identité ? De son corps ? Et dieu sait si tu es prolixe en matière de respect, Gérard. Et dieu sait si tu donnes des leçons.

    Peter

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go