29 octobre 2020

Peut-on pratiquer le nudisme en Chine ?

Article paru à la Une du dernier “Beijing Information” (http://www.bjinformation.com) dans sa rubrique “POUR ou CONTRE?” :

La natation est un sport qui convient à tous parce qu’elle ne requiert pas d’appareil spécifique et qu’il est facile d’accéder à l’eau. Même en hiver, il est déjà monnaie courante de voir des gens s’immerger en brisant la glace. Cependant, certains nageurs nus font scandale dans notre pays.

Cet hiver, des nudistes sont apparus à Lanzhou, une ville du nord-ouest. Ils nageaient dans le fleuve Jaune. Face aux passants, ils ne manifestent aucune honte. Mais ce phénomène est récent. Depuis l’été 2005, ceux qui pratiquent le nudisme sur les rives du fleuve Jaune sont très nombreux, y compris des femmes. D’après un média local, beaucoup de citadins qui passent par cet endroit hochent la tête, et certains vont jusqu’à appeler la police.

La même situation se produit à Hangzhou, ville ouverte du sud-est, à Chengdu et Chonqing, au sud-ouest. Des bains de nudisme ont aussi été ouverts dans certaines zones touristiques.
Les opposants pensent que le nudisme n’est pas conforme aux mœurs de la Chine, tandis que les partisans indiquent que nager nu n’est qu’une manière de fortifier le corps et de vivre en harmonie avec la nature, une conduite appréciable visant à valoriser l’individualité.
Selon les documents historiques, la nage à nu remonte à près de deux millénaires. Malgré ce long passé, on se demande encore s’il est convenable de pratiquer ce sport dans des lieux publics, comme des sites touristiques. Ce genre de loisir convient-il aux Chinois ?

La gymnité ne convient pas à la Chine

Zhang Sining, directeur de l’Institut de recherche sur la psychologie sociale relevant de l’Académie des sciences sociales du Liaoning : La natation à nu n’est pas un acte illégal, mais une conduite transgressant les ordres. Puisque la réserve est la minimale exigence du civisme, la gymnité qui brise le principe de base de la morale porte atteinte aux autres. Les nudistes peuvent être nus au domicile de quelque manière que ce soit, mais il faut qu’ils respectent les règles de la morale sociale devant le public. Les passants risquent d’être choqués et traumatisés en surprenant les corps nus au bord de la rivière.

Wang Huaigu, avocat supérieur de l’étude d’avocats Ruihua de la province du Zhejiang : Ce phénomène qui outrage les mœurs ne doit pas être permis car il va à l’encontre de la situation particulière du pays et de la morale traditionnelle. De plus, dans la loi, il n’y a aucun article qui donne le feu vert. Actuellement, il est très difficile de distinguer la gymnité de la pornographie dans notre pays.

Wei Ming, sociologue : Il est trop tôt et trop irréaliste pour parler de nudisme en Chine. D’abord, nous n’avons pas connu notre propre Renaissance, qui a encouragé l’émancipation et l’individualisme en Europe. Cela signifie qu’il nous manque la tradition de nudité. Ensuite, la plupart des nageurs nus ne considèrent jamais leur action comme un courant culturel, ils ne cherchent pas à proposer quelque chose ou à transmettre quelque message, encore moins à harmoniser leur intimité avec la nature, mais à satisfaire à leur curiosité ou à nourrir des idées inavouables. Enfin, les piscines pour nudistes qui sont ouvertes dans certains sites touristiques n’ont rien à voir avec le nudisme, leurs propriétaires ne veulent que tirer profit de la curiosité des touristes. Bien que les nageurs nus se déclarent nudistes ou naturistes, il en résulte en réalité la pornographie.

Li Lijuan, résidante de Dalian, province du Liaoning : Bien que le nudisme soit acceptable en Europe, il va à l’encontre de la tradition et de la morale de Chine. Les nageurs nus jouissent de la nudité selon leur bon plaisir, mais ils négligent les intérêts du public. S’ils ont la liberté d’être nus, cette liberté doit être basée sur le respect du public. Sinon, leur corps devient une sorte de pollution visuelle. Malgré le changement du temps, la morale et la ligne de conduite restent toujours les mêmes. En tant que membre de la société, on doit obéir aux ordres publics et aux mœurs sociales.

Liao Zusheng, écrivain de Foshan, province du Guangdong : Les nageurs nus de Chine recourent à l’exemple des naturistes étrangers comme prétexte. Mais chaque nation a son principe moral de base, et les réactions provoquées par la même action varient d’une région à l’autre en fonction du contexte culturel. On ne peut pas faire remarquer son individualité sans tenir compte de ce que ressentent les autres. À Shenyang, au Liaoning, un groupe de gens se sont déshabillés seulement à six mètres des passants de l’autre sexe, ce qui constituait une grave violation de la dignité des autres et perturbait l’ordre public dans une certaine mesure. Ils auraient dû être punis.

La nudité publique est en contradiction avec la civilisation humaine. Nous sommes des êtres humains parce que nous avons le sens de la honte. Pratiquer la natation nue dans les lieux publics ennuie les autres et voire même provoque l’indignation publique. On a rapporté qu’à Chengdu, un homme qui nageait nu dans un parc s’est vu exposé à la pluie de pierres lancées par les touristes au bord de l’eau. Les offenseurs dépassent la limite, et le nageur nu doit aussi faire une rétrospection sur sa conduite inconvenante. Réfléchissez : si vos femme et fille sont obligées de faire face à des hommes nus, ne se sentiront-elles pas embarrassées ou offensées ?


Une conduite visant à valoriser l’individualité

Wu Si, citoyen de Chongqing : Si l’on pense qu’il est indécent de nager nu, il faut savoir que dans certaines régions africaines, des indigènes jeunes ou vieux mènent une vie normale tout en restant complètement nus. Pouvez-vous dire qu’ils sont barbares et doivent avoir honte ? De plus, il nous arrive de voir des hommes nus travailler et vivre au bord du fleuve Jialing à Chonging ; est-ce immoral et indécent ? Alors, il faut être tolérant et éviter de tatillonner. Bien sûr, les nageurs nus doivent aussi prendre en considération l’environnement et éviter la nudité dans les lieux publics.


Luo Yongming, entraîneur professionnel de natation à Shenyang, province du Liaoning : Dans la société moderne, on a tendance à adopter une attitude plus tolérante et rationnelle envers un nouveau phénomène social et différentes valeurs. Si la natation à nu n’est pas proscrite par la loi et ne porte pas atteinte aux intérêts publics, elle doit être comprise et respectée par la société. Plus la société est civilisée, plus la liberté dont jouit le peuple est grande. La controverse à cet égard est en elle-même une sorte de progrès social.

Zhang Yali, citoyenne de Hangzhou, province du Zhejiang : Je ne pense pas que cela mérite d’être controversé. Au contraire, c’est le symbole du progrès social. Nous sommes tous nés nus. Nager nu est irréprochable tant que cela n’affecte pas les autres.


Wang Dawei, nageur nu de Lanzhou, province du Gansu : La natation à nu nous permet de fortifier notre corps. Comme elle ne perturbe pas la vie des autres ni n’enfreint la loi, elle ne doit pas être considérée comme une dégénération morale. En réalité, cet exercice sportif est non seulement bon pour notre santé dans différents domaines, mais aussi défie notre esprit. Certains conservateurs ne peuvent l’accepter, mais avec l’ouverture de Chine, le peuple a plus de courage de démontrer son individualité ; cela est évidemment une bonne chose.


Tao Rongwei, du Bureau de gestion des ressources touristiques du fleuve Jaune à Lanzhou, province du Gansu : Bien que le nudisme soit exposé à la critique massive, il n’y a aucune loi qui stipule qu’il soit légal ou non. Donc, nous ne pouvons le considérer comme une conduite illégale. Cependant, il n’a rien à voir avec la morale. Ce n’est qu’une nouvelle idée qui nécessite notre compréhension.

Zhang Kuixing, pigiste : Établir des zones de nudisme provoque de vives contestations, mais le bain nu a une longue tradition et diverses raisons le justifient.
D’abord, actuellement, la loi n’interdit pas le nudisme dans les sites touristiques.


Ensuite, nager à nu n’est aucunement une dépravation morale ni une violation de loi. C’est comme se baigner nu dans les salles de bain ; comment la natation à nu dans des lieux publics limités peut-elle enfreindre la loi ?
Enfin, certaines personnes accusent les exploiteurs du nudisme de se servir du corps humain comme objet lucratif. Exploiter un site touristique est une activité commerciale, et établir une zone de nudisme l’est aussi. Tous deux sont permis.

Bien sûr, tout ce qui concerne la nudité est un point sensible qui doit être pris au sérieux. Il n’est pas question de légitimité de l’établissement de zones de nudisme, mais plutôt de méthode de gestion.

 

8 réflexions sur « Peut-on pratiquer le nudisme en Chine ? »

  1. Conservateurs (de la bêtise obscure) contre progressistes (éclairés et libérés de craintes infondées)… Classique.
    Ceux qui se revendiquent de la “morale”, de quelle morale parlent-ils, celle du droit à lapider les contrevenants ? Ceux qui se de la tradition, de quelle tradition parlent-ils, celle de l’obscurantisme de moeurs irrationnelles ? Si leur “morale” perçoit le corps nu comme une “pollution visuelle”, c’est vraiment un signe d’intolérance profonde envers ce qui n’est pas habituel et pourtant sans danger.
    Ce qu’écrit Zucheng (écrivain moraliste) est consternant : “La nudité publique est en contradiction avec la civilisation humaine. Nous sommes des êtres humains parce que nous avons le sens de la honte.”
    … jusqu’à la honte d’être ce que nous sommes, effectivement… Dans ce cas, si l’on a honte de soi, du fait d’exister d’un point de vue naturel, pourquoi vit-on sur terre ? La honte est un sentiment appris, formé par l’éducation, mais cette éducation n’est pas forcément bonne, quand on voit le résultat, qui mène jusqu’à dénoncer, dans un esprit répressif, ceux qui, bien que dénués d’intention de choquer, outrepassent cette honte, qui n’est que subjective et non l’expression d’une “grandeur civilisationniste” – prétention humaine qui mène les gens à mépriser ceux qui ne sont pas comme eux – fondement d’un certain racisme.
    La mentalité globale, en Chine comme ailleurs, mettra du temps à se départir d’un pseudo-rationnalisme réactionnaire. D’en parler, c’est un début.

  2. Petit bémol toutefois:
    n’oublions pas que la Chine hérite d’un lourd passé totalitaire qui n’est pas tout à fait révolu (commettez l’imprudence de critiquer le régime et la prison vous ouvre ses portes)…
    Autre chose encore, et bien que je défende le naturisme, n’oublions pas non plus qu’il est né en Europe, dans un contexte culturo-socio-économique particulier, et en réaction à celui-ci, et donc que son “universalité” que nous lui prêtons volontiers, est toute relative, et imprimée de notre “marque de fabrique” occidentale.
    Ceci dit, mon soutien va à eux qui veulent le vivre sainement, et mon respect va quand même à ceux qui ne le comprennent pas, et qui ont peur qu’il vienne “dégénerer” les mentalités, que ce soit fondé ou non.

  3. La Chine est un pays qui ne fait que sortir de longues années de traditionnalisme et de pauvreté que le communisme n’a fait qu’orienter dans un souci d’égalité dans les droits, notamment des femmes, ce qui a été réussi.
    On ne peut demander à un pays de s’adapter immédiatement à des pratiques que l’occident (ou plutôt une partie) a lui-même plus ou moins de facilité à faire accepter partout, surtout dans l’Europe latine assez pudique.
    Alors soyez tolérants comme on l’est avec le naturisme. Je trouve ces attitudes outrées assez déplacées et inutiles par rapport à un pays nouvellement moderne mais immense et inhabitué à nos loisirs. Chez les Chinois, je trouve souvent beaucoup de richesse humaine.
    Je pense que ceux qui s’en prennent à la Chine n’achètent aucun produit chinois !

  4. Un milliard de petit chi…nus, et moi, et moi, et moi !
    Ce clin d’oeil facile me donne une idée.
    Notre excellent site “vivrenu” est déjà lisible en sept langues :
    Français, anglais, allemand, espagnol, hollandais, italien, portugais
    Et s’il s’y ajoutait l’arabe, le chinois, le japonais, le russe ?

    J’imagine alors que notre “way of life” ferait rapidement école à travers le monde.
    Gilles, peux-tu nous dire si cela est envisageable ?

    Bien naturellement,

    Jacques du 91 (Essonne)
    jfreeman@free.fr

  5. Bonjour jacques
    Pour la traduction, vivrenu utilise un module créé en se servant du systeme de voila http://tr.voila.fr/ , il n’y a pas de chinois, arabe, etc… Si le module venait a evoluer ou si un autre module loe faisait pourquoi pas. De plus la traduction en d’autres langues releve de la traduction en “petit negre”

  6. j’avais omis de signer ma pensée : Jean-Luc (Nancy), animateur de cours de français au sein d’une amicale franco-chinoise.
    Je combats les clichés et les arguments agressifs envers tout peuple. Il faut savoir analyser l’histoire de chaque pays pouvant expliquer les attitudes actuelles plus ou moins avancées . Les corporatismes obtus rendent souvent aveugles sur les autres

  7. Mise à part la 1ère photo de jerôme J dans son article sur le naturisme en Chine, montrant une femme chinoise, je ne vois pas en quoi les photos suivantes illustrent-elles le naturisme en Chine !
    Jean-Luc

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go