26 octobre 2020

Premières vacances naturistes

Mai 2004. Ces premières images sont tirées de ma première réelle expérience naturiste. Je précise réelle car c’est la première fois que je me mettais nu en public. C’était sur l’île du Levant. Je pratiquais déjà le bronzage intégral, mais sur des plages isolées. La grande première pour moi (mon amie, bien que présente ne le pratique pas) c’était de pouvoir arpenter les rues de l’île en toute liberté, de se promener sur les sentiers et bien sûr nu. Nous étions si bien que nous en avons oublié l’heure et avons raté le dernier bateau pour rentrer sur le continent. Nous avons dû faire appel à un zodiac pour rentrer.
Fort de cette première expérience, j’ai aussitôt proposé à mon amie de passer nos vacances d’été en centre naturiste.

C’est ainsi qu’au mois de Juillet suivant nous nous retrouvions à Euronat pour 2 semaines. Nous avions loué un bungalow suffisamment spacieux pour se sentir un peu comme chez soi. Durant les 2 semaines, je ne me suis rhabillé qu’une demi journée pour aller en ville ;
Un autre jour, nous avons décidé de passer une journée dans le centre de Montalivet distant de 6 km. C’est pourtant en sortant de ma voiture que je me suis aperçu que je n’avais pour seul vêtement que mon paréo.

Mon amie n’a pas pratiqué le naturisme. Toutefois, elle m’a avoué que tous les préjugés qu’elle avait avant d’arriver sur le centre se sont envolés au fur et à mesure de notre séjour.

Nous avons été agréablement surpris par le niveau de tolérance des estivants, par le respect des uns et des autres, par le calme et la sérénité des lieux.
Les plages immenses de l’océan, les promenades presque interminables sur la plage. Les petits déjeuners sur la terrasse de notre bungalow.
C’était pour nous les premières VRAIES vacances que nous passions ensemble.

C’est pourquoi l’été dernier nous avons renouvelé l’expérience toujours à EURONAT.

Aujourd’hui, dés que je le peux, je me mets nu, chez moi, mais aussi en forêt où j’ai fait quelques randonnues loin des habitations et des promeneurs.
Un jour, lors d’une de mes randonnues en forêt je me suis retrouvé nez à nez avec plusieurs sangliers à quelques mètres de moi.
Je pense qu’ils étaient aussi surpris que moi; mais quel souvenir formidable !
Quelle alliance avec la nature que de se retrouver nu au milieu des éléments, de pouvoir sentir la fine brise de fin de journée en forêt….. indescriptible !!!
Un art de vivre certes, mais aussi une découverte de son corps, de ce qui l’entoure et de ressenti, un respect des valeurs corporelles, une liberté avant tout voici ce que représente pour moi le naturisme.

Bonnes fêtes de fin d’année à tous et à toutes !!!!!!

vivrelibre

nΔa²t+u(r±e)³ = L(i)fe³ - Σ(cl²ot³h²es)

Voir tous les articles de vivrelibre →

24 réflexions sur « Premières vacances naturistes »

  1. Bravo pour ton article ! Merci de nous faire partager ton expérience.
    Félicite ta femme pour sa tolérence et qui sait elle t’imitera peut être un jour.

    Merci pour ces photos qui nous font partager ta joie et ton bonheur.

    Ah, si l’on pouvait vivre comme cela dés que l’on en a envie sans avoir à se réfugier dans des centres naturiste.

    Ca ce serait la vraie liberté, loin des extrémistes du « tous habillés » ou du « tous nus ».

    Nuditistement,

    Jérôme

  2. Et ils ont accepté ta femme étant en textile? Je ne comprends pas cette réaction, les centres nat c’est tout nu ou on va ds les campings textils (on s’étonne que les campings nat deviennent campings textiles après!)…….. heureuse pour toi par contre!

  3. Allons,allons…Laissons la prendre son temps, pour certaine personne ça met un peu plus longtemps, peut etre l’année prochaine.
    Et puis elle laisse son mari pratiquer le naturisme(il y en a quelques uns et quelques unes qui ne le tolérent pas ça), et enfin elle a l’air de comprendre la vrai thérapie du naturiste donc offrons à ce couple tout nos encouragements.
    Musky.

  4. je ne trouve vraiment pas normal de passer toutes ses vacances dans un centre naturiste en restant habillee alors que tout le monde autour de toi devrait etre nu ! voila pourquoi je ne vais plus a euronat . Mais je suis tres content pour toi qui a découvert le plaisir du naturisme, ton amie va devoir tres vite t’imiter ……

  5. Heureux pour toi que le camping ait été tolérant: c’est ce qui manque le plus la tolérance, actuellement, même- et surtout- chez les nudistes ou naturistes(lire certains commentaires): comment devient-on naturiste, comment franchir le pas? il faut bien essayer un jour et heureusement que des endroits mixtes existent, c’est rassurant pour les débutants. Un vrai naturiste s’en fout que parmi ses voisins souvent éloignés il y ait un ou plusieurs textiles: s’ils sont là au milieu de nudistes, c’est que la nudité ne les gêne pas tant que cela: ils y viendront un jour aussi. Patience.

    Bravo pour ton texte et tes photos, le reportage est très réussi et donne envie d’en faire autant.Enfin j’espère pour les hésitants. Et puis ça n’est pas évident d’afficher sa photo nu sur le web, tu es courageux,merci.

    La vie est trop courte pour la vivre toujours habillé.

  6. Bravo pour ton texte bien écrit et à travers lequel tranparait le plaisir de la nudité.
    Nous ne comprenons cependant pourquoi ton amie reste habillée, surtout que tu nous dit qu’elle aurait perdu ses préjugés ? Est-ce parce qu’elle serait gênée d’être nue devant les autres personnes qui restent également habillées ?

  7. Les endroits où il existe une tolérance naturistes/textiles sont nombreux. Ce sont les plages libres où les plus timides peuvent prendre plus de temps pour quitter le maillot ou si un des conjoints n’ose pas se lancer.

    Je les ai pratiquées quand je n’étais pas encore « sur » de pouvoir vivre constamment nu.

    Maintenant fini. Je vais en centre et je n’accepte pas les gens qui ne s’y déshabillent pas !

    Vous pouvez m’accuser d’intolérance si vous le voulez !

  8. Bravo à toi pour ta première expérience naturiste et pour ton magnifique texte . Ton amie te suivra certainement un jour , il faut lui en laisser le temps .C’est à elle et à elle seule de prendre cette décision

    alain.

  9. Je vois qu’il y a quelques personnes qu’on peut appeller comme « fondamentalistes », c’est á dire ils croient qui ont le droit á imposer ses idées, qui sont les seules acceptables.
    Je crois, au contraire, que le NATURISME est vivre d’accord avec la nature, en amitié avec tout le monde, acceptant toujours que il-y-a des gens qui ne pensent pas comme moi.
    Et ça veut dire que si quelqu’un veut pas se dénuder, je dois accepter son/sa désir. Ça c’est une décision absolument personnelle, et on peut pas l’imposer.
    Mais si il-y-a des avis qui disent « Nudité obligatoire » dans un endroît, celui qui est habillé fera bien de respecter cette règle, parce que quand on est dans cet endroît, ça c’est la règle de l’endroît et on peut pas dire « FAITES UNE EXCEPTION AVEC MOI », c’est pas juste.
    Yago

  10. je reviens mettre un e mail.
    On dirait ke c’est normal d’etre en maillot de bain dans un camping nat….je rêve!! allons nous tout nu dans un camping ou une plage textils??? non voilà tout, mais je tiens a dire que je suis contente pour lui quand même. Je respecte mais chacun sa place c’est tout.

  11. L’ile du levant est un tres joli coin pour moi aussi ce fut ma experience naturiste dans un lieu où l’on peut vivre completement nu.c’est dommage que ton amie n’ait pas franchi pas la barriere de la nudité dans cette endroit magnifique.
    a bientôt Hervé

  12. Félicitation pour toi.
    Pour ton amie, c’est normal qu’elle ne franchisse pas le cap la première fois si elle n’est pas habituée. Si elle a perdu ses préjugées et qu’elle se sent à l’aise, elle tentera surement l’expérience et si sentira bien au bout de quelques temps.

  13. Je suis toujours choqué par cette intolérance de certains naturistes. Dans un couple si l’un des 2 ne peut encore franchir le pas d’être nu, l’autre n’a pas le droit de le vivre ? Je croyais qu’on parlait de « respect de l’autre » dans le naturisme. Ca commence là le respect : accepter l’autre et ses différences. je suis nu très souvent chez moi mais je ne veux l’imposer à tous ceux qui viennent me voir. Je reste nu devant ceux avec qui je sais que je ne provoque pas mais je ne les oblige pas à se déshabiller. Après il est vrai qu’il est galère d’être dans un lieu naturiste avec des personnes habillées. Je l’ai vécu et on se sent presque gêné d’être nu, le comble ! Mais je pense qu’il ne faut pas non plus tomber dans l’extrême et être si radical. On demande si souvent d’être tolérant vis à vis de nous, n’oublions pas de l’être pour les autres.

  14. Ile du Levant et Euronat:
    Autant j’irais volontiers à l’Ile du Levant car il s’agit d’un lieu magnifique, autant je ne suis pas intéressé par le camping d’Euronat si on y trouve des gens en short, bermuda, ou maillot de bain.
    Ce n’est pas respecter les autres que de gacher leurs vacances en restant habillé dans un lieu où 100% des gens sont supposés pratiquer le naturisme.

    Les personnes qui ne sont pas prêtes au naturisme peuvent s’y essayer sur une plage, ou sur le terrain d’un club de leur région, avant de réserver leur séjour dans un camping naturiste.

  15. Pour repondre à NAKEDangers , en fait en centre naturiste la tolérance ne prévaut pas sur les régles. C’est comme si tu demandais par tolérance, à ne pas te déchausser pour rentrer dans une mosquée. Le respect des autres et des regles avant tout. Celui qui choisi d’etre habillé n’est pas obligé de venir en centre naturiste. Le conjoint farouche a la nudité doit se depasser un peu et au bout de quelques temps se plier à la regle en cenrtre naturiste. En dehors du centre, dans les plages publiques tout est possible, chacun fait ce qu’il souhaite, sachant qu’etre nu au milieu d’autre nus est un signe de respect.

  16. salut nous te comprenons très bien ma femme et moi faisons du naturisme depuis deja depuis 5 ans
    La première fois on s en souvient comme si cela était hier. Nous étions tres génés de sortir du campement
    faut dire que c est juste les 5 premiere minutes qui sont dures à passer apres ca va bien on se sent bien
    et on n a moins l impression que ca nous dérangent on s apercoit asser vite que dans le fond on n a pas de regard fixe sur nous et on peut profiter pleinement du vent qui caresse notre peau nue.
    C est formidable de vivre nu, de se baigner nu, nous allons souvent aussi a la plage naturiste.
    C est un contexte plus différent mais aussi agréable à vivre car on vit sa nudité sous le regard de l autre

    Continuez d etre nus toi et ton épouse car le nudisme est la célébration du corps et de l esprit libre.
    C est une liberté imcomparable et un formidable exutoire à la vie urbaine. En passant nous somme du Canada.
    salut a tous les copains copine francais francaise

  17. Cette histoire très pertinente montre que les points de vue sont partagés sur le naturisme et que malgré cela la cohabitation est possible entre naturistes et textiles. Tout dépend bien sur du niveau de tolérance de chacun.

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go