29 octobre 2020

L’essayer une fois …

Je suis un jeune homme de 22 ans, je vis en couple sur la côte atlantique. Il y a 2 ans lors d’une semaine de vacances à La Palmyre, nous tombons un peu par hasard sur une plage naturiste.
En fait dès notre premier jour de vacances nous allons à l’office de tourisme prendre quelques documentations ; en regardant la carte du coin on hésite une seconde à aller se baigner sur la côte sauvage. Grande plage bordée d’une forêt sur plus de 20km de long avec seulement quelques parkings pour y accéder. Adeptes de la tranquillité, on se dit que c’est sûrement un lieu pour nous.

Nous y arrivons en tout début d’après-midi par le parking de la Bouverie, après 10 minutes de marche nous sommes enfin sur la plage surveillée. Un peu de monde ; donc on continue sur la droite le long de la plage, à chaque nouveau pas il y a de moins en moins de monde et on commence à apercevoir étonnés des personnes nues.
Pas gênés ni choqués, on continue de marcher un peu ; et là c’est de plus en plus rare de voir des personnes habillées. On se dit : "tiens, on doit être sur une plage naturiste !".

Après 10 minutes de marche au bord de l’eau, on s’installe au milieu de ces gens nus sans avoir en tête l’obligation de se déshabiller puisque nos voisins les plus proches sont à une trentaine de mètres. J’ai personnellement toujours aimé avoir le moins de marques de bronzage possibles, c’est pour cette raison que je ne porte que des slips de bain sur les plages et non des shorts comme la plupart des hommes de mon âge.
N’étant pas pudique, je demande tout naturellement à ma copine si je peux me mettre dans la même tenue que mes voisins pour augmenter ma surface de bronzage ; elle me répond oui. Je lui demande alors si elle ne veut pas également se mettre nue mais elle refuse.
Me voila pour la première fois nu sur une plage, je ressens tout de suite un plaisir différent : la  liberté de sentir le vent et le soleil sur tout mon corps sans obstacles.

Je veux me baigner avec ma copine mais ça la gêne que je reste dans cette tenue, elle veut que je remette mon maillot pour ne pas attirer les regards. Je lui dis que je suis bien comme ça et que je veux goûter au plaisir de me baigner sans maillot. Elle accepte. Au bord de l’eau on est pas seuls, des gens se promenent, mais aucun regard de leur part sur ma nudité ou même sur ma copine. C’est plutôt nous qui les regardons, probablement parce que nous ne sommes pas habitués à voir des gens nus.

Là, je ne vous raconte pas le plaisir de se baigner en tenue d’Adam, il faut le vivre. Ça ne s’explique pas, sentir la vague claquer contre son corps, c’est magique.
Plus l’après-midi avance et plus les gens viennent se poser sur cette plage. Mais ça n’a rien à avoir avec les plages textiles habituelles, on a toujours un espace de liberté autour de notre serviette, on peut jouer aux raquettes sans gêner personne ; c’est rare d’avoir un voisin à moins de 10 mètres ; car les gens se posent où il y a de la place ou ils s’éloignent.
Même avec le monde ; les gens ne vous regardent pas , ce qui enlève vite la gêne d’être nu, d’ailleurs ma copine a fini l’après-midi en bas de maillot.

Le lendemain on retourne bien évidement sur cette plage ; quasiment au même endroit et là ma copine m’accompagne dans le bronzage intégral, mais elle remet quand même son maillot pour aller se baigner, encore un peu gênée.
A la fin de la semaine elle ressent nettement moins de gêne et goûte au plaisir de se baigner nue ou de marcher nue avec moi.

Maintenant le plus dur c’est de retourner sur les plages textiles qui sont plus proches de chez nous : le bruit, les regards des gens on supporte de moins en moins.
C’est avec toujours autant de plaisir qu’on retourne se poser et se reposer sur les plages naturistes de notre région, qui sont d’ailleurs les plus belles plages.

L’essayer une fois … c’est l’adopter.

Un jeune naturiste.

21 réflexions sur « L’essayer une fois … »

  1. Bravo à toi pour ce superbe texte dans lequel se reconnaissent sans doute beaucoup de ceux qui, comme moi, ont découvert le naturisme par eux memes, sans avoir eu une éducation naturiste. Et même si cette expérience a été faite sur d’autres plages que celle-ci!
    Cette plage est sans doute exceptionnelle par sa dimension mais des plages naturistes beaucoup plus petites recèlent la même ambiance de calme, tranquilité, respect des autres… le bien-être!
    “L’essayer, c’est l’adopter” : c’est ce que je dis toujours et que je constate dans tous les témoignages.

  2. On sera sans doute nombreux à se reconnaître dans le récit de cette expérience. Cela m’est arrivé à moi aussi, il y a des années à Villers sur Mer. Senti le soleil puis l’eau directement sur sa peau sans l’obstacle du tisu, c’est une expérience inoubliable, qui rend pénible le retour aux plages textiles. Car il n’est pas facile de pouvoir trouver des plages où le naturisme n’est pas prohibé.
    Cet été, j’en ai profité au bord de la Loire, dans sa Haute-Vallée. Il n’y vient personne. J’étais avec mon cousin. Bien qu’il soit loin de pratiquer le naturisme, je n’ai pas hésité à tout quitter. Il y a longtemps que cela ne m’était pas arrivé pour me baigner. Je recommencerai la prochaine fois. Et qui sait ? il se convertira peut être ! C’est tellement meilleur. On se sent tellement plus près des éléments : air et eau.

  3. je connais cette région et tout particulierement la plage de la grande côte entre la palmyre zt st palais.C’est un endroit tres agréable car c’est une plage immense bordé de pins.
    Je te comprends c’est tellement agréable de se baigner nu et de sentir le soleil rechauffer son corps.
    tu as bien de la chance d’habiter près de l’océan.

  4. Oh oui, quel plaisir de se baigner nu
    Mais pas seulement se baigner
    Il y à aussi le contact de l’air, du soleil en plus de celui de l’eau et des vagues
    C’est vrai que je n’aime pas les shorts sur la plage, ni dans l’eau en général, et si je porte le plus souvent au bord de l’eau de très petits slips de bain, cela n’à pourtant rien de comparable le plaisir est réellement différent.

  5. En lisant l’article, cela nous rappelle de bons souvenirs car lorsque nous allons à Ronce Les bains en vacances nous fréquentons les plages naturistes de la côte. Cela me rappelle aussi les hésitations que mon épouse avait pour sa première expérience naturiste. Bravo pour ce récit plein de fraicheur et empli de vérité
    A bientôt
    François

  6. Bravo de ce magnifique plaidoyer. C’est avec vous les jeunes que nous naturistes dans le respect de la tradition, nous pouvons montrer notre bonheur.
    Doucement quand même, il y va de notre tranquilité.

    Bravo, continuez et franchissez le pas des centres partout dans notre beau pays.

  7. Félicitation, c’est le premier pas qui coute. Aprés les plaisirs de la nudité, il faut savoir gouter à la vie simple qui va avec et qui accompagne à chaque fois. Dans ce cadre Mademoiselle ne pouvait que se laisser aller.

  8. bravo et merci de nous faire part de ta première expérience c’est vrai pas souvent facile surtout pour les jeunes de faire le premier pas mais tellement de bonheur par la suite.
    J’aimerais tellement partager une expérience comme la tienne avec mon compagnon mais encore tellement fermé sur ce sujet il a 22 ans .
    bonne continuation
    christophe

  9. A force d’aller sur des plages mixtes, ta copine va bien un jour baisser son froc pour profiter du soleil, de la brise et de l’eau sur les fesses et le sexe/ quel bonheur.
    Arrive tôt à la plage quand il y a encore peu de monde et essaie de lui faire glisser son slip… Qui sait si pour toi il n’acceptera pas?
    Bonne chance.
    La vite est trop courte pour la vivre toujours habillé.

  10. Ma première expérience et celle de mon épouse, fut en tout point similaire à la tienne, mais c’était en 1980 en Gironde sur la plage du grand Crohot, juste au dessus du bassin d’Arcachon.
    Depuis, nous ne sommes jamais retournés sur une plage textile, et nos enfants de 11 et 14 ans, n’ont jamais mis de maillot depuis leur naissance.
    Nous passons également nos vacances en centre naturiste depuis 96.
    Nous vivons à une vingtaine de kms de la plage où vous avez débuté cet été, au lieu dit la Bouverie sur la côte sauvage.
    Cette plage est effectivemment magnifique et très bien fréquentée en été, et nous y sommes très souvent.

    En tout cas, votre témoignage fait plaisir à lire.
    Comme nous, vous venez de découvrir un bonheur, dont vous ne vous passerez sans doute plus jamais.

    Denis et Sylvie

  11. salut coco j’ai lue ton article,moi je le pratique le naturisme depuis un moment sur tout l’ete ,je passe mais vacance a l’ile d’oleron mais sur ile il ya quelque plage sympa ,mais est tu interesse pour le partage avec moi ;mais si tu est interesse voici mon mail martixne@wanadoo.fr salut

  12. Et bien nous avons passé l’été près de Barcelone et comme vous nous avons profité des immenses plages afin d’exposer nos corps au soleil.
    Moi dans un premier temps j’ai plongé avec seulement mes palmes pour explorer les fonds marins. ma copine était restée en textile mais quand je suis revenu à la serviette elle avait franchi le pas…
    Depuis, nous pratiquons le naturisme, en plus nous avons la chance d’habiter près de la mer ce qui facilite de vivre pleinement avec la nature.
    A bientot

  13. salut
    eh oui encore un sur la cote sauvage, j’y vais souvent du cote de la pointe des espagnols. il faut une bonne dose de courage pour y arriver depuis la route mais bon, la senteur des pinèdes ca nous ravigotte. et puis dès que j’arrive dans la forêt (après la piste cyclable), je me met nu et je marche jusque la plage. elle est connue mais tellement vaste qu’on ne risque pas de se bousculer. Pour ma part j’y retourne en avril durant les vacances de Paques 2006, alors si vous voyez un mec avec un VTT sur la plage, venez me dire bonjour
    au plaisir
    Romain

  14. Je n’ai encore jamais eu l’occasion de me rendre sur une plage naturiste mais c’est vrai qu’une fois dans l’eau c’est tellement agréable de baisser son caleçon. Sentir l’eau glisser sur tout le corps c’est fantastique … mais une fois le caleçon enlevé faut pas le laisser couler … lol

  15. En lisant cette histoire, j’ai l’impression de revivre ce que j’ai moi même vécu l’an dernier lors de ma première expérience naturiste.
    J’ai aussi remarqué qu’en plus du fait d’être nus et de profiter pleinement de la nature, les naturistes sont très respectueux de l’espace vital d’autrui. Le fait que les plages naturistes soient moins fréquentées n’explique pas tout.

  16. C’est marrant, c’est également une des premières plages naturistes que j’ai fréquentée avec mon épouse il y a un peu plus de 20 ans! nous n’avions qu’un enfant et c’était effectivement une plage ultra calme où l’on pouvait courir, jouer au foot, sans jamais mettre de maillot. Peu de monde en plus, car il fallait marcher un peu…Jamais plus nous ne sommes retournés sur des plages textiles,nous aurions l’impression de perdre notre liberté!

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go