21 octobre 2020

Quel avenir pour le naturisme face à l’intolérance des élus ?

Je constate que la société dans laquelle nous vivons est de plus en plus intolérante. Il faut penser comme tout le monde, s’habiller suivant des critères bien définis, surtout ne jamais donner son opinion…. Et en cas de dérive on met en place l’état d’urgence !
Oui, aujourd’hui nous avons encore le droit de se retrouver au grand jour pour vivre une passion commune : La nudité collective.
Il faut se battre pour que ce droit ne soit pas bafoué comme beaucoup d’autres.

Malheureusement, beaucoup d’exemples nous prouvent que ce droit disparait (fermeture des séances de piscine, retrait des autorisations municipales pour les plages, remise en cause de l’agrément de Jeunesse&Sport…..).

Alors que faire ?
– Rentrer dans un combat de résistance, ne plus accepter aucune dérive de l’application des règlements, exclure les «naturistes mous» pour sauvegarder l’esprit.
– Mais quel esprit, nous qui prônons la tolérance ? Comment se retrouver dans un combat qui de fait va à l’encontre de nos valeurs ?
 

Alors que faire ?
– Mettre en place des « gros coups » (manifestation nue, occupation de mairie ou de préfecture, pétitions, ….).
– Oui mais là, c’est l’opinion publique qui va se retourner contre nous, car nous viendrons briser une routine et un bien-être.

Alors que faire ?
– Réfléchir sur nos valeurs, se remettre en cause, établir une fois pour toute ce que nous entendons et attendons du naturisme. https://www.naturisme-france.com//.
– Alors pourquoi pas nous ?

Une fois cette démarche lancée, il nous sera beaucoup plus facile de communiquer pour défendre nos valeurs, nos droits et de faire part de nos devoirs.
 

J’appelle toutes les personnes voulant œuvrer pour la défense des valeurs naturistes de faire part de leurs idées sur le forum : Le Naturisme face à l’intolérance.
 

3 réflexions sur « Quel avenir pour le naturisme face à l’intolérance des élus ? »

  1. Alors que faire ?
    – Mettre en place des « gros coups » (manifestation nue, occupation de mairie ou de préfecture, pétitions, ….).
    – Oui mais là, c’est l’opinion publique qui va se retourner contre nous, car nous viendrons briser une routine et un bien-être.

    canard

    Salut canard !
    Je ne voudrais pas t’en boucher un coin coin….! lol
    mais les gens ont besoin d’un choc pour prendre conscience de leur bêtise textilomaniaque !
    Si on laisse faire en ayant peur de choquer, ça ne risque surtout pas d’avancer.. c’est mon point de vue
    La belle époque du naturisme, j’entend bien là où nous avons gagné le plus de reconnaissance, c’est lorsque nos « anciens » ont défilé dans les rues nus contre la disparition d’une plage par exemple.
    Depuis que le militantisme à disparu, est devenu « has-been » il est trés difficile maintenant de trouver une piscine naturiste l’hiver par exemple, les plages nat sont de plus en plus sur la cellette, l’esprit véritable du naturisme est de plus en plus bafoué par des amalguames douteux qui sont la cause d’une mauvaise défense de notre part !
    Aujourd’hui, la philosophie naturiste a bien changé, d’un art de vivre, c’est passé à un mode original de vacances…un loisir comme un autre
    Ceci n’engage que moi, mais si on veut plus de reconnaissance, de plages, de piscine, notre seul choix c’est l’action !
    Si l’on attend quelque chose de nos élus, dirigeants… comme on fait une prière… on peut attendre longtemps !
    Par exemple, l’été lorsqu’on est sur une plage textile, on peut trés bien esssayer de se mettre nu tout en demandant l’approbation aux personnes nous entourant, s’ils refusent c’est pas grave, ça prouvera qu’on est des gens respectueux.
    Si on regarde bien ceux qui récemment ont gagné le plus dans leur domaine, que ce soit les minorités religieuses ou les homosexuels, ils l’ont gagné à la force de leur biceps.. et pas dans l’attentisme.
    De même, au lieu d’avoir honte d’être naturistes et de cacher cette pratique bien honteuse, pourquoi ne pas l’avouer naturellement lorsque le sujet arrive dans une conversation, sur les vacances …en insistant sur le plaisir et les bienfaits que celà apporte, c’est la meilleure façon de faire changer les mentalités

    Amicalement

    Fred

  2. Je crois que pour les fermetures des séances de piscine et des plages, il faut commencer par voir le coté financier. Une piscine qui réserve une séance au naturiste a moins de « clients » qu’une séance textile. Or les piscines préferent rentabiliser leurs infrastructures.
    Pour les plages, les lieux naturistes disparaissent surtout dans les zones très touristiques pour faire de la place aux clients habituels des camping et hotels. Si il n’y a pas de centres de vacances naturistes à proximité, les plages sont en sursis car elles occupent de la place (quoique pas toujours très grande). Et tout de même une plage naturiste représente une offre supplémentaire pour les touristes (et en plus c’est gratuit pour les communes, à par quelques panneaus d’informations), cela permet donc d’attirer une nouvelle clientèle sur le site.

  3. Je pense que défiler ou bloquer une préfecture tout nu ne ferait qu’accentuer l’incompréhension des non naturistes …ce qui est évident pour nous parait dément aux autres ! Il faut être plus malins que cela. Les employés de la sncf qui font grève en bloquant les trains arrivent ils à toucher l’opinion publique favorablement ????

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go