27 octobre 2020

Le CANYONU, ou randonue en canyon

En juillet dernier, nous avons testé la randonue au fond d’un canyon de l’Aragon (Espagne). Ce fut une expérience inoubliable d’immersion (au propre comme au figuré) dans la solitude d’une nature sauvage et préservée. Ce type de randonue aquatique implique bien entendu le respect de certaines règles de sécurité

Notre choix s’est porté sur une rivière favorable à la randonnée aquatique qui consiste à marcher dans le lit d’un cours d’eau sans avoir recours aux techniques du canyoning (descente en rappel, sauts, nage avec des combinaisons néoprène…). Il est impératif de choisir la période des plus basses eaux (étiage) et de bénéficier d’une météo excluant tout risque de pluie ou d’orage. A la mi-juillet ces conditions été remplies dans les Pyrénées aragonaises où l’été fut particulièrement sec.

Il nous a fallu une heure de marche d’approche par un sentier escarpé dans les bois pour descendre jusqu’au lit du rio et ce n’est qu’au dernier moment que nous sûmes qu’il n’était pas à sec… Arrivés au bord de l’eau, nous étions seuls, mon épouse et moi, et nous avons eu le grand bonheur de rester nus toute la journée sans rencontrer âme qui vive.

Ce fut une merveilleuse randonue dans l’eau dont la température était très agréable. De 11 heures à 16 heures les rayons du soleil n’ont pas quitté le fond du canyon et nous étions divinement bien.

Nous marchions en permanence dans une eau parfaitement limpide avec nos sandales et nos bâtons de randonnée. Ce fut une succession de petits biefs, mini cascades, marmites et autres vasques et le niveau ne nous est jamais monté au dessus de la taille, permettant le port du sac à dos. Lorsque nous avions trop chaud, nous n’avions que l’embarras du choix pour nager ou pique-niquer à l’ombre d’un arbre. Vive le canyonu !
Grand Max

7 réflexions sur « Le CANYONU, ou randonue en canyon »

  1. Bonjour,

    Les prochaines vacances d’été seront probablement en Espagne.
    Peut-on savoir le nom et une localisation approximative de ce Canyon, j’imagine qu’il y en a d’autres mais autant commencer par un déja testé!
    Merci poue l’idée.

    Pierre

  2. Pierre (et autres lecteurs),
    J’ai hésité à préciser le lieu de cette randonue, en raison des problèmes de sécurité que peut poser une randonnée (nue ou habillée) en canyon. Ce genre de pratique nécessite un minimum d’expérience de la randonnée tout terrain, qui plus est dans un environnement rocheux, accidenté et aquatique dont les conditions peuvent changer rapidement. Ne sachant pas qui allait lire cet article, j’ai préféré être prudent, mon but étant simplement de faire part d’une expérience et de donner envie à d’autres d’essayer. Je suis donc prêt à en dire plus « hors antenne » dans un échange personnalisé.
    Amicalement,
    Grand Max

  3. Les photos sont superbes, vous avez passé une formidable journée. Peut-être pourrez-vous l’an prochain constituer un petit groupe; vous partagerez alors des moments inoubliables et peut-être ferez-vous une vidéo ? Nous n’avons pas tous la chance de réaliser une randonnue. A bientôt.

  4. J’ai eu la chance il y a quelques années de passer 8 jours en Aragon à pratiquer du Canyoning, mais habillé !! ! ce sont d’ailleurs les plus beaux canyons d’Europe ! La pratique d’un tel sport nécessite bien souvent un encadrement…

  5. Oui, c’est pourquoi j’ai fait la distinction dans mon article entre « randonnée aquatique » et canyoning. Quelques canyons de l’Aragon se prêtent à la rando aquatique habillée ou nue, mais la majorité relève de la pratique du canyoning et nécessite du matériel, des combinaisons néoprène et un encadrement pour les néophytes.

    Complément linguistique:
    Je viens de découvrir que « canyonu » est le mot tchèque pour désigner un canyon…

    Grand Max

  6. En voilà une idée géniale
    J’ai tjs aimé la randonue en famille, mais n’ai jamais osé me lancer en dehors des sentiers se trouvant dans un centre naturiste (ce qui limite les possibilités). Je crois qu’à l’avenir, on va se lancer 😉 Reste à dénicher des endroits suffisamment calmes.
    Eric

  7. bonjour grand max
    Je suis très intéressé par ton article
    J’étais dans la sierra au moi de mai, nous avons fait avec ma compagne le rio Vero en canyonue, puis le magique Mascun, la sensuelle Péonéra …en combis.
    Je ne reconnais pas le canyon sur les photos, j’en ai pourtant visité quelques un et j’aimerais savoir lequel c’est. C’était la 3em fois que j’allais dans la sierra des Guara, mais peut-être n’est-il pas dans la sierra?

    Et bravo Max d’avoir trouvé un canyon tranquille au moi de juillet, ce n’est pas facile en cette saison, ce pourrait être une bonne idée de faire un jour un canyon ensemble, j’en connais quelques-uns dans le massif du Canigou, aux Antilles et à la Réunion et j’ai des cordes et un peu de matériel.

    C’était à une époque mon métier. Nous habitons à Montpellier il y a pas loin les Cévennes mais je n’y connaîs pas encore les canyons, par contre il y a une rivière qui est descendable en rando-nue, à partir de juin
    A bientôt
    JO jo-dionysos@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go