31 octobre 2020

Barcelone, ville d’avant-garde ?

Barcelone est une ville exceptionnelle à plus d’un titre. Une association a obtenu des plus hautes autorités de la ville la publication et la diffusion d’un dépliant l’été dernier : le “triptyque”. Ce dépliant énonce clairement la reconnaissance du droit individuel du libre habillement et donc, et explicitement, celui de ne pas porter de vêtements !
En effet, dans le code pénal espagnol il n’y a pas d’article interdisant la nudité en public. Pas plus qu’en France, en Angleterre ou la Belgique notamment, mais Barcelone et les institutions catalanes le reconnaissent officiellement. Le parlement de Catalogne demande même aux pouvoirs publics de faciliter l’usage du libre habillement et d’ouvrir plus de lieux publics à la nudité.

Ainsi, la Catalogne, mais plus clairement Barcelone, prend la tête des pays dépénalisant officiellement la simple nudité. Cette question de la nudité simple et saine en public est posée depuis bien longtemps dans nos sociétés. En France, les parlementaires en abrogeant l’article sur l’attentat à la pudeur dans le nouveau code pénal voulaient explicitement dépénaliser la simple nudité en public. Les Tribunaux ne poursuivant plus ce simple état de nature. En Angleterre depuis plus de 5 ans certains activistes ont réussi à faire changer la loi qui semble désormais permettre la simple nudité. Dans la plupart de nos pays, il faut d’autres comportements associés à cette nudité pour que cela soit pénalement répréhensible comme une volonté de choquer, une forme quelconque d’imposition de cette nudité et partout il faut qu’elle ait un caractère clairement sexuel.

A Barcelone, l’association ADDAN, créée pour défendre l’idée que la nudité est un droit individuel protégé par la constitution espagnole, a obtenu de la Mairie de Barcelone l’édition et la distribution d’un prospectus reconnaissant ce droit civil du libre habillement et à la nudité.

Ainsi, vendredi 12 août vers 15:30, en vacances à Barcelone, je demande aux premiers policiers sur mon chemin si ce qui est écrit sur le prospectus est bien exact et si je peux tranquillement me promener nu en ville. Les policiers de la Police Nationale ont été un peu surpris par ma demande, ont étudié le dépliant et dubitatif m’ont conseillé de me renseigner auprès du point info-tourisme le plus proche. Place Colonne, en plein centre de la ville touristique, entre le quartier gothique et le nouveau port, je questionne donc les employées qui après 2 coups de téléphone, confirment qu’il est tout à fait légal de se promener nu dans les rues de Barcelone. Ils me précisent de bien rester dans Barcelone.

   
   
   
   
   
Prenant mon courage à deux mains et retirant mon paréo de l’autre, me voilà nu, en plein centre ville de Barcelone. Je me dirige vers le World Trade Center en empruntant une nouvelle jetée, noire de monde. Les gens rient, me saluent, me prennent en photo, beaucoup de français n’en croient pas leurs yeux et s’exclament bruyamment. L’accueil d’une personne nue en ville ne semble pas choquer, juste étonner.

Je rebrousse chemin, retourne sur la Place Colonne que j’admire, puis je prend la direction du Port Vell sur le trottoir le long d’une quatre voies. Face à moi, à 10 mètres, une voiture de patrouille de la police municipale ne semble pas m’avoir vu. En tout cas, pas de réaction. Je continue ma promenade. Je croise un américain et sa petite amie. Il me filme longuement, sans commentaire mais le sourire aux lèvres. Je lui demande s’il peut prendre une photo avec mon appareil pour avoir un souvenir. Il accepte. Je l’informe qu’à Barcelone cela est permis mais cela ne l’intéresse pas. Aussitôt la photo prise, il continue à me filmer.
Je prends une passerelle qui passe au-dessus de la voie rapide du littoral (ronda littoral) et j’arrive sur la promenade du port. Je croise un groupe de jeunes anglais en train de faire des acrobaties à vélo. Ils sont hilares et ne cessent de répéter : “This is crazy” “C’est complètement fou”. Je passe devant des attractions, trampolines, manèges… puis je me dirige vers la jetée qui mène à l’aquarium de Barcelone.
Je fais des photos de la vue sur la vieille ville, du port … Les gens rigolent, beaucoup font des photos, une personne hausse les épaules et continue son chemin. Un touriste me prend en photo avec mon appareil. Je retourne vers le musée de l’histoire catalane et m’arrête pour boire à la fontaine. Finalement, je m’assois sur un banc et fais la photo de la sculpture de Roy Lichtenstein.
A ce moment, une voiture de la police nationale vient se garer à ma hauteur. Deux policiers en sortent. Je me retourne et devinant de quoi il s’agit, je leur explique que je vais d’abord remettre mon paréo, puis nous allons discuter. J’explique, mon parcours, la demande à la police qui me renvoie au point info tourisme… Je leur montre le dépliant. Il m’explique que cela n’est pas permis. Je leur demande alors ce que signifie ce dépliant. Ils ne semblent pas informés. Ils me demandent mes papiers, que je donne. Ils contrôlent mon identité.

Une deuxième voiture de policiers arrive. Ce sont ceux que j’avais interrogé 40 minutes plus tôt. L’un des policiers parle bien l’anglais. Il calme ses collègues. Il m’explique que cela est permis sur les plages, mais pas en ville. Je lui demande s’il existe une loi autorisant la nudité sur les plages et pas en ville, il me répond embarrassé que non mais qu’il n’est pas habituel d’être nu en ville. J’insiste et lui dis que donc ce dépliant dit la vérité que cela est permis.
Un collègue intervient violemment, dit qu’il pourrait y avoir des enfants, qu’il n’y a pas d’explication à donner, qu’il est de la police nationale, que les documents de la mairie de Barcelone il s’en fout, qu’il va me menotter…
Ses collègues le calment, l’un d’eux m’explique que si un enfant me voyait, je pourrais être embarqué au poste. Je lui demande s’il pensait qu’il n’y avait pas d’enfants sur les plages ? Il semble perdu, il recule. Le policier qui parle bien anglais reprend la parole, il ne sait quoi faire.

Je lui dis que je veux bien remettre mon paréo, que je ne veux pas ni avoir des problèmes ni créer des problèmes. Que je pense que j’ai le droit d’être nu à Barcelone et je leur demande de bien se renseigner. Il accepte ce compromis et me rend mes papiers. A ce moment là, son collègue note mon nom sur un papier, je lui demande alors de me communiquer leurs noms en échange. Ils refusent et me rendent immédiatement ma carte d’identité et raye mon nom. Ils me remercient et me disent que je peux partir. Les policiers continuent à discuter pendant que je retourne à mon appartement.

Apparemment le droit existe, les policiers semblent l’ignorer, mais après discussions, ils se rappellent les articles de presse parus dans les journaux de l’été dernier. De plus le 7 août 2004 quelques jours avant la publication du triptyque, un homme s’était fait arrêter nu sur cette même jetée menant à l’aquarium et le juge d’instruction a reconnu, 3 mois plus tard, qu’il ne pouvait pas le poursuivre devant les tribunaux.

Alors, finis les excédents de bagages pour vos prochaines vacances à Barcelone !

32 réflexions sur « Barcelone, ville d’avant-garde ? »

  1. Bravo, il suffit de le faire … mais quand pourra-t-on le faire sans demander d’autorisation à des autorités ? J’aimerais bien un jour aller faire mes courses, me promener dans les rues de ma ville en étant nu, sans choquer ni géner personne. Je remarque en tous cas que l’Espagne est aussi un pays où la nudité est bien acceptée.

    En conclusion, autorités françaises, bougez-vous ! Si un jour on pouvait être nu dans les rues des villes, ce serait bien et pas seulement dans le cadre de Spencer Tunnick (Lyon, septembre 2005)

    Vive le naturisme

  2. Bravo Jérôme, il en fallait du courage pour se promener ainsi dans Barcelone. J’admire ta détermination et le fait que tu contribues activement à faire évoluer les mentalités au sujet de la simple nudité. Je vois que ta petite promenade dans Bruges après les photos de Tunick t’a donné envie de renouveler l’expérience. 🙂

    Sais-tu si l’organisation ADDAN organise des rassemblements de gens nus ? Cela pourrait sûrement faire changer les choses plus rapidement que l’action d’un homme seul.

  3. Bravo Jérôme! J’applaudis ton courage et ta détermination. Il n’aura fallu qu’une trentaine d’années à l’Espagne de Franco pour montrer le chemin aux autres pays européens dont le fameux “Pays des droits de l’Homme”. Bien sûr, certains pourront penser que tout ça n’a pas grand chose à voir avec le naturisme, que tu n’as finalement fait qu’exploiter une faille du système juridique, mais personne ne pourra mettre en doute ton courage et c’est avec des gens courageux comme toi que le droit à la nudité auquel nous sommes tous attachés avancera.
    Amicalement.
    Gérard

  4. L’Espagne plus libérée que la France, en matière de nudité cela ne fait pas de doute.
    A Pampelune, en juin un habitant est allé de chez lui à la piscine municipale de son quartier complètement nu, personne ne la inquiété, il lui a fallu un certain courage pour passer devant ses voisins et les commerçants de son quartier!.
    Le club naturiste ENE organise une course naturiste, deux ou trois établissements de thalassothérapie ont des horaires naturistes, à Madrid, un piscine a même une pelouse réservée aux naturistes, sans compter les plages réservées aux naturistes à Barcelone, San Sebastian…
    Jean-Paul

  5. Jérôme, je viens de lire ton récit et j’en ai les larmes aux yeux.
    J’ai même envie de dire : des petits pas pour toi, et un grand pas pour l’humanité !
    Et mes propos n’ont rien d’excessif !

    A Bruges, avec Christian LEGER, vous m’aviez déjà comblé de bonheur en rentrant nus à l’hôtel. Malheureusement, je n’avais pas pu vous suivre avec ma cheville cassée et mes béquilles.

    Il y a un mois, j’ai proposé à certains d’entre nous l’organisation d’une rencontre internationale du naturisme en liberté :
    “First international meeting of naturism in freedom”
    Jérôme m’a alors utilement conseillé Barcelone comme ville hôte de cette manifestation visant à faire avancer nos droits.
    Par expérience, je sais que c’est assez lourd à monter (d’autant que l’on a tous nos activités professionnelles respectives). Mais, comme le dit le proverbe, “nul n’est tenu à l’impossible”.
    Et nous ferons au mieux pour que cela reste, avant tout, de la convivialité, des échanges constructifs et du bon temps…
    Qu’en pensez-vous ? Etes-vous intéressés ?

    Bien naturellement,

    Jacques
    jfreeman@free.fr

  6. Assurement, l’Espagne est en avance sur la France. Il fallait oser, il l’a fait. Car même si cela est autorisé, il n’est pas coutumié de croiser une personne nue à Barcelone, ou dans n’importe quelle ville en Espagne.

    L’idée de créer une association ADDAN en France et en Belgique, me parait excellente. En organisant des manifestations, on peut faire avancer nos droits.

    En tout cas, l’Espagne risque d’être une destination estivale pour quelques naturistes !

    Encore Bravo !

  7. felicitation jerôme !, il fallait ossez le faire d’etre nu ds les rues de barcelone, voir ça chez nous serai une preuve de reconnaissance envers les naturistes et une evolution des mentalité des autorités français, faire des course nu ou meme se ballade nu dans sa ville sans heurté les gens ou meme etre interpeler doit etre genial !

  8. Bravo Jérôme.

    Le jour où la simple nudité sera débarassée de ses tabous et de sa relation excessive au sexe, chacun pourra choisir sa vêture selon le temps, l’humeur, et les circonctances.

    Mais le chemin est encore long

  9. Quel courage!

    J’aimerais pouvoir vivre nu le plus possible, mais je crois que je me sentirais carrément mal à l’aise en ville…
    Surtout en étant le seul à être nu!!
    Avec ma copine, nous sommes étudiants à Lyon, mais il ne nous viendrait pas à l’idée d’aller nus dans cette ville, à cause du manque de calme, et la saleté, surtout!

    Cependant, si dans les parcs (la Tête d’or, par exemple) comme à Munich, et dans les piscines, la nudité était acceptée, là, je serais partie prenante de l’aventure!!
    Je trouve la nudité dans la ville un peu déplacée, mais j’admire ton courage, jeromej!

    wicasa

  10. Salut à tous,

    C’est vrai qu’il faut une sacrée dose de volonté, de recul et de courage, pour se promener nu en ville, quelque soit la ville en question.
    Tant que les mentalités n’auront pas pas changé, il est clair net et précis qu’un acte de militantisme comme celui de Jeromej passera pour un extra-terrestre au mieux, un cinglé exhibitionniste au pire..

    Pour répondre à wicasa, Lyon même si ça n’est pas la ville la plus propre qu’il soit en France, je doute que ce soit la plus sale. Mais pour le manque de propreté et de calme, je pense malheureusement que c’est le symptôme de toutes les villes avec une population importante et concentrée.
    Même en tant que grand défenseur de la ville de Lyon, je dois bien avouer qu’il y a assez peu de parcs et de verdure intra-muros.

    Bravo encore à Jeromej pour cet acte militant.

  11. QUEL COURAGE!!!!!

    Oser se promener nu dans les rues de Barcelone, faut le faire. En Espagne il y a plus de tolérance qu’en France. Si nos chers politiciens pouvait évoluer sur la libre nudité dans les villes en France au lieu de blablater sur des lois inutiles qui nous emm… plutôt qu’autres chose.

    Enfin, si on risque quand même de se faire arrêter par la police à chaque fois, c’est pas agréable. Il y a encore du chemin à faire, mais courage on va y arriver.

    Amitiés

    Alexéric

  12. Sympa d’avoir clarifié la situation ! Barça est une ville exceptionnelle : très active, culturellement riche, à taille humaine, cosmopolite, avec un fond populaire anarchiste. Elle a certes ses mendiants et voleurs, sa pollution, mais elle est très agréable car très détendue et tolérante.
    L’Espagne est un pays dynamique qui a tourné le dos aux esprits réactionnaires, alors que la France, croyant y avoir échappé depuis qu’elle a eu sa Révolution, est retombée sous leur emprise, maintes fois. Dommage que la péninsule manque d’eau (le tourisme en bouffe énormément, en plus d’une agriculture fortement irriguée). Montpellier (ville jumellée, environ 10 fois plus petite!) a encore du chemin à faire, quand on voit que certains réprouvent les promeneurs torse nu au centre.
    En comparaison, la France fait presque figure de pays réac et déprimé. Pire, l’Italie, qui ne s’est pas libérée du poids répressif des croyances.

  13. Bonjour jérome,
    Où as tu trouvé l’audace ? Ne serais-tu pas un peu fou ???))
    Jamais je n’aurais osé un truc pareil !! De plus, seul….
    En tout cas, cela m’a bien amusé.
    Bravo pour ton courage. Amicalement, Eric.

  14. Bravo d’avoir osé.

    Dans quelle autre ville pourrions nous faire cela ? Aucune.

    J’ai vécu deux ans à Barcelona et il y a là-bas une fraicheur qui ne se trouve nulle part ailleurs.

    Barcelona est, soit dit en passant, la seule ville à ma connaissance ayant deux plages naturistes. Une de celles-ci (Barceloneta) étant accessible en métro !

    Je suis surpris par la réaction de la guardia, par contre, trouver un compréhensif a été de la chance. Mon expérience m’a montré qu’ils sont plutôt plus répressifs que ceux que je connais en Belgique.

  15. Quelqu’un a t il des infos sur ces 2 plages naturistes de Barcelone?
    Propres? Bien fréquentées? Pas trop bondées? Naturisme respecté?*** Note du modérateur: voir le forum “Plages à l’étranger” de ce site ***

  16. Les deux plages aux deux extrémités des plages de BCN sont naturistes (A gauche en regardant la mer La playa de Mar Bella et à droite à La Barceloneta) elles sont plutöt propres, bonne ambiance, beaucoup de monde hélas ce qui est normal pour une plage a coté d’une grande ville.
    Les Gays se concentrent à la Barceloneta, la Mar Bella étant plus familiale.

    Un plan de Barcelone est en ligne sur http://www.bcn.es

    Sinon, près de BCN, je conseille la playa de rocas gordas à Calella.

  17. Bravo, le courage ne t’a pas manqué et ça fait avancer les choses !!
    A aucun moment tu n’as été interpelé par les passants ??
    Personne ne t’a jamais insulté ??
    Si c’est le cas, alors ça prouve que la nudité ne choque pas autant qu’on voudrait le croire.

  18. La réaction des passants :

    Je n’ai vu que des sourires, des rires, une personne à haussé les épaules d’un air de dire “n’importe quoi” et une seule personne à appellé la police. Tous cela en 40 minutes de marche au millieux de centaines de personnes.

    La grande majorité des gens ne sont pas choqué par la nudité. Les seules qui réagissent c’est pour “protèger” des enfants, ou des femmes, enfants ou femmes qui ne sont pas choqué !

    Alors osons !

    Jérôme

  19. Ton expérience de te promener complètement nu en pleine ville à Barcelone est extraordinaire! Chapeau Jérôme! Bien que j’adore être nu le plus possible, je ne sais pas si j’aurais eu le courage de faire ce que tu as fait. J’adore Barcelone, j’allais souvent dans la plage naturiste de la Barceloneta dans les années 80. J’aimerais bien y retourner, surtout maintenant que la nudité est devenue quelque chose de si naturelle en Espagne.

  20. Si l’organisation ADDAN organise ce type de rassemblement, je suis prêt à passer le pas et à participer avec l’espoir de faire bouger notre petit monde coincé…. il faut juste de la communication à ce sujet. Merci

  21. Bon connaisseur de la Catalogne et de Barcelone depuis 25 ans ( je parle aussi leur langue!) j’ai envie de nuancer tout de même l’opinion selon laquelle la nudité serait si autorisée voire pratiquement banalisée dans cette région du globe.

    La réalité de cette “pratique” est tout de même assez complexe.
    De fait, il est notoire qu’il a fallu une sacrée dose de courage et de cran de la part de Jérôme pour assumer son expérience.
    C’est bien un signe qu’il n’est pas si courant de rencontrer des gens nus dans les rues de la capitale catalane.
    Je peux affirmer que c’est même rarisime, cette rareté pouvant expliquer aussi la tolérance apparente de cette ville à l’égard d’un “nuditiste radical” isolé… ;=)

    J’en profite pour réaffirmer ce “credo” :
    La pratique de la nudité en public restera toujours une affaire aussi fragile que la pratique de la démocratie:
    il faudra constamment remettre l’ouvrage sur le métier.

    …Surtout dans un monde régit par le fric et l’image.
    On le voit bien avec la pratique de la nudité dans certains campings et centres naturistes.
    Dans ces cas là, l’argument commercial gagne sur l’argument “idéologique” ou philosophique.
    S’il se présente une clientèle qui préfère le port de vêtement à la nudité, pas de problème, on supprime la nudité!
    (de fait, on peux se demander si de nombreux centres naturistes n’ont jamais été que de simples opportunités commmerciales, et ce avec la bénédiction de la FFN !!! Avis aux adeptes du “tout-au-commercial” ! )

  22. Et si tout un bus de touristes nus débarquait un beau jour à Barcelone…?

    …un peu à la façon d’un car de japonais, bardés de leurs appareils photos pour mitrailler tous les coins de la ville…
    Quel serait la réaction des locaux dans ce cas? Et des corps de police?

  23. moi j’ai ete en vacances a Ibiza en voitures en partant de la belgique , je me suis arreté a Barcelonne 2 jours avant de prendre le bateau , si j’avais ete au courant de ce que l’on pouvait faire a Barcelonne question nudité je m’y serais mis.
    dommage ce sera pour l’année Prochaine.
    enfin un pays plutot tolérant CA FAIT DU BIEN A ENTENDRE

  24. bravo jeromej tu avécu mon réve pouvoir etre en ville nu le tout le plus normalement du monde je me rend souventen espagne et je n’est jamais eut l’ocasion de le faire car ayant peur de choquer mais en te voyant ont vraiment envi de suter le pas
    encore bravo et pourvut qu’ont puisse vivre cette experience partout

  25. Bravo Jerome

    Fallait oser le faire et oser te lancer dans la demarche de savoir si c’etait legal ou pas de se balader nu à Barcelone…….bravo donc.

    Mais pourquoi t’avais gardé tes tongues aux pieds ?

    Pieds nus ca aurait été encore plus cool non?

  26. Bonjour,

    Je ne sais pas si ma réaction va être appropriée au sujet, mais si ce n’est pas le cas, je laisse le soin au(x) modérateur(s) de déplacer mon message vers le bon endroit…

    Il y a quelque chose qui m’interpelle dans le récit de Jerome… c’est cette remarque placée en préambule de son sujet : “En effet, dans le code pénal espagnol il n’y a pas d’article interdisant la nudité en public. Pas plus qu’en France, en Angleterre ou la Belgique”… Il n’y a rien dans le code pénal qui interdise la nudité en public… Heu ! ça me semble fondamental…. parce que si on part de cette affirmation, sur quoi peuvent se baser les forces de l’ordre pour dresser des procès verbaux sur les plages, ou ailleurs ???

  27. Je suis surpris que ce sujet ne semble finalement pas interresser grand monde.
    Je ne suis peut etre pas un pure et autenthique naturiste, mais j’ai souvent révé de me promener nu dans un lieu public, mais celà n’est pas nescessairement un fantasme lié à la sexualité
    .Pour ma part j’ai été de passage une après midi dans cette ville en janvier dernier, et comme il faisait 14 degrés j’ai essayé aussi le naturisme urbain. Beaucoup de gens ne semblait pas trop y faire attention, c’était un dimanche, mais j’ai eu un bonhomme assez agé dans un quartier un peu populaire qui s’est mis à crier’dove va el pays’, un jeune punk aussi qui a grommelé quelque chose d’un peu agressif .
    J’ai eu l’occasion de reessayer en été, assez brievement encore et j’ai fini par ressentir une certaine gène.
    De grosses vielles dames dans un abribus m’on copieusement huhé, et de passage dans un quartier turc ou pakistanais j’ai encore provoqué une petite émeutes chez des jeunes travailleurs immigrés.
    A part celà sur les grandes avenues il n’y a guere de problème mais on se sent un peu décalé par rapport aux gens si affairés dans une grande ville.
    Y a t il si peu de gens sur ce site qui ont été à Barcelone?

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go