20 octobre 2020

Le "randonneur nu" reprend sa traversée de la Grande-Bretagne

Stephen Gough, 46 ans, connu comme le "randonneur nu", a repris sa traversée de la Grande-Bretagne, toujours à pied et toujours dans le plus simple appareil. Cet ancien Royal Marine, accompagné de sa compagne, Melanie Roberts, 33 ans, elle aussi intégralement nue, avait vu son voyage interrompu le 1er septembre par les forces de l’ordre écossaises alors qu’il arrivait dans la banlieue d’Edimbourg.
Envoyé derrière les barreaux pour trouble à l’ordre public, Stephen Gough a quitté vendredi la prison de Saughton, dans la capitale écossaise.

Arrêté à nouveau, dès sa sortie, pour son refus obstiné de s’habiller, l’ancien soldat a été aussitôt renvoyé devant la justice. Mais le magistrat du tribunal correctionnal d’Edimbourg a cette fois accepté de le laisser en liberté sous caution, renvoyant son dossier au mois de décembre.

Accompagné par une équipe de télévision depuis le début de son épopée, à la mi-juin, à la pointe de Land’s End en Cornouailles (sud-ouest de l’Angleterre), Stephen Gough est arrivé dans la localité écossaise de Fife lundi.

Sauf nouvelle intervention des autorités écossaises, l’ancien soldat et sa compagne, coiffeuse à Bournemouth (sud de l’Angleterre), vêtus seulement de leurs sacs-à-dos et de leurs chaussures de randonnée, espèrent rallier John O’Groats, la pointe nord-est de l’Ecosse, dans deux semaines environ.

"On parle sans cesse des droits de l’Homme et de la dignité humaine, et pourtant un homme dans son état naturel est emprisonné. C’est dingue, cela n’a pas de sens", a déclaré Stephen Gough lundi. "Je suis mis à l’écart comme si j’étais une espèce d’animal écoeureant. Mais je ne suis qu’un être humain".

L’ancien soldat avait déjà essayé une fois cette traversée de près de 1.400 kms à travers la Grande-Bretagne dans la tenue d’Adam, en 2004. Mais il avait dû abandonner bien avant d’avoir atteint l’Ecosse : arrêté à deux reprises, il avait déjà effectué un séjour en cellule.

AFP
http://fr.news.yahoo.com/050920/202/4le4f.html

7 réflexions sur « Le "randonneur nu" reprend sa traversée de la Grande-Bretagne »

  1. Qu’on se le dise : un homme se promène dans le plus simple appareil à travers la campagne britannique. Lorsqu’il était habillé, il était soldat et appartenait à la Royal Marine. Dans la tenue d’Adam, il s’appelle Stephen Gough. Agé de 46 ans, surnommé dans son pays « le randonneur nu », il est accompagné par une jeune femme de 33 ans, Melanie Roberts, coiffeuse de son état, également très dévêtue mais signalée comme étant de très bonne vertu. C’est début juin que ce couple sans bagages superflus (un sac à dos et des chaussures de randonnée chacun) a entamé un périple à travers l’Angleterre. Parti de la pointe de Land’s End, en Cornouailles, le randonneur développe une philosophie tout à fait particulière qu’il est bon d’écouter.

    « On parle sans cesse des droits de l’homme et de la dignité humaine, et pourtant un homme dans son état naturel est emprisonné », a-t-il dit en début de semaine. « Je suis mis à l’écart comme si j’étais une espèce d’animal écoeurant. Mais je ne suis qu’un être humain ! »

    Manifestement, le bonhomme a de la suite dans les idées. Le 1er septembre, son aventure avait été interrompue à l’approche d’Edimbourg. Les forces de l’ordre avaient arraisonné ce dangereux provocateur pour épargner aux habitants de la capitale écossaise le spectacle d’un humain nu comme un ver. Il fut envoyé illico derrière les barreaux de la prison de Saughton pour trouble à l’ordre public. Dès sa sortie, au bout de quelques jours de détention, il manifesta son refus de s’habiller et termina devant le tribunal correctionnel d’Edimbourg. Lequel, de guerre lasse, l’a laissé repartir aussi nu qu’il était venu, renvoyant l’examen de son dossier à décembre.

    Le 20 septembre, il avait atteint la localité écossaise de Fife, avec l’espoir de rallier John O’Groats, la pointe nord-est de l’Ecosse, d’ici deux semaines. C’est en tout cas le projet communiqué à l’AFP par son entourage. Ce fugitif « nouvelle manière », sans cesse contrarié dans la conquête de son rêve, n’en est pas à sa première tentative. L’an passé, l’ancien soldat s’était essayé à une traversée de près de 1 400 km à travers la Grande-Bretagne, toujours aussi nu qu’au jour de sa naissance. Il avait été intercepté bien avant l’Ecosse, avait tâté de la cellule et de la justice, sans pour autant rendre les armes. On se demande malgré tout si cette affirmation radicale de la nudité souffre des exceptions. Accepte-t-il les draps et les couvertures, ou le bon gros duvet, pendant les nuits fraîches ? Se protège-t-il de la pluie (réputée fréquente en Ecosse) ou du soleil ?

    Et, question subsidiaire, a-t-il pensé aux risques d’agression des bêtes sauvages au cas où, ayant traversé le pays de long en large, et un pas en entraînant un autre, il se retrouverait comme un de ces personnages anglais héros de William Boyd, c’est-à-dire sous les tropiques ? Une nouvelle tombée ce mardi en provenance d’Addis-Abeba (Ethiopie) nous apprend en effet qu’une bande de lions affamés ont tué la semaine passée une vingtaine de villageois. Un chasseur professionnel explique ce comportement inhabituel par la déforestation et la menace qui pèse sur l’habitat de ces fauves. Si Stephen Gough venait à en rencontrer un sur son chemin, sans doute verrait-il quelques limites aux joies de la nudité.

    éric fottorino
    Article paru dans l’édition du 22.09.05

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-691283,0.html

  2. Penser que tels gens courageux et heureux doivent avoir chaque soutien. Je consent que nous devons leur donner tout soutien et tout espoir que ce sera plus et plus de gens dans le monde qui leur dira bravo. Ils font si beaucoup de pour tous naturistes dans le monde. Bravo de moi stephen et melanie. vlada d’Europe du sud

  3. A la question stupide « Changerait-il sa manière de voir les choses s’il devait recontrer des lions affamés ? », je demanderais à cette personne s’il croit que les lions feraient la différence entre un textile ou un Naturiste.

  4. nos tempos da grecia antiga não tinhamos este problema… cada vez mais deixamos o culto ao corpo de lado e vivemos em uma sociedade que se esconde por tras de uma camisa e uma calça … deveriamos viver como no bosque de academus onde viviam pessoas nuas e desnudas para vida.

  5. Bravo à ce sympathique couple qui a le courage d’aller jusqu’au bout de ses rêves, de ses opinions, et de ses actes.
    Je suis très impatient de lire la suite du périple, et ses répercussions.
    je suis également très curieux de connaître les réactions anglaises.
    great

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go