29 octobre 2020

Découvertes du Cantal en randonue

Après une rencontre sur “Vivre nu”, un coup de fil, et nous voilà partis samedi matin dans le Cantal. Une heure et demi de route, le temps de faire plus connaissance Patoche et Moi. C’est une superbe vallée aux bords de la Truyère que je découvre peu après notre arrivée. Nous avons laissé la voiture à l’ombre sous les arbres et quelques centaines de mètres à pied plus tard nous voilà nus en pleine nature, il était environ 11H45.

Geminou et Ib Masson où étiez vous ?, Voilà ce que vous avez loupé, une magnifique et chaude journée de randonue !

"Photo "Photo "Photo
Casse-croûte sur la plage …du sable plus fin que sur les plages du sud.

Parce qu’il faut sortir des sentiers balisés ou traverser dans l’eau, les textiles sont rares. Crapahute, chemins forestiers, escalade, le paradis n’est pas accessible facilement, mais c’est tellement chouette de se sentir en communion avec la nature. Comme des enfants, nous pataugions dans l’eau, sans crainte, nous suivions la rivière parfois pieds nus dans l’eau ou sur les rochers.
Pratiquer la Randonue, c’est une forme de spiritualité, il n’y a pas moi et la nature, mais un ensemble, un tout dont je fais partie. “Je Suis” enseigne un Sage Hindou… voilà, lorsque je suis nu, je suis dans la simplicité. J’ai posé mes valises, oublié le conditionnement de la cité, plus de “Je ne peux pas”, “Je ne dois pas”…simplement je découvre qui je suis vraiment, dans toute ma dimension. Mais nous n’en sommes pas arrivés au bout de nos découvertes, quand après un parcours jalonné de pierres d’éboulement et de pentes abruptes, partis à la recherche d’une cascade, nous arrivons sur le rocher aux Marmites de Géant. Avec la chance, la rivière est basse (pas de lâcher de barrage), nous pouvons facilement accéder au rocher et nous “baigner” dans les fameuses cupules.

"Photo "Photo
J’ai entendu dire dans d’autres lieux que l’eau de ces vasques est excellente, alors profitons-en ! de vrais gamins…

Quand je vous dis que c’est le Paradis ! Les quelques photos en disent plus que de long discours, exercice auquel je m’applique volontiers car la joie de vous faire partager cette journée est indicible et le retour difficile… à tel point que nous n’hésitions pas à prolonger la balade par de courtes poses au milieu de la rivière, assis sur un rocher dans le courant. “Désolé, plus de pile dans le numérique !”

Enfin, des sous-bois magnifiques surplombent la vallée et toujours pas un pèlerin. Une cabane en bois planquée sous les branches nous fait penser à un jeu d’enfant ou alors une cachette pour des chasseurs qui attendent là quelques oiseaux. Au retour, nous avons bien aperçu un couple habillé, que nous avons croisé après se baignant. Mais ce n’est qu’à 16h30 que nous avons repris vêtements et civilisation. Environ 5h de nudité. Merci Patoche pour cette fabuleuse journée, et à bientôt pour d’autres aventures… La prochaine fois nous feront l’autre rive !
Tsering

"Photo

5 réflexions sur « Découvertes du Cantal en randonue »

  1. Bonjour tsering et patocheauvergne,

    Quel malheur pour moi de n’avoir pu vous suivre, j’ai eu connaissance du message le dimanche (j’était absent depuis vendredi apres-midi).

    en lisant ce recit et en voyant les illustrations qui l’accompagne je vois que j’ai raté une bonne occasion de debuter la randonue, de passer une super journée, et de faire connaissance avec 2 nouveaux amis.

    une superbe randonue dans la nature sauvage de notre belle region.

    Je veux être des votres la prochaine fois.

    amicalement,

    loïc.

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go