20 octobre 2020

La nudité se dévoile, la nudité dans toutes ses gammes

C’était la première page du journal local, Les Sables Vendée, édition du 11 Août 2005…
Que ce soit sur les plages de Sauveterre ou de Petit Pont, ou au centre de Saint-Hilaire-de-Riez, nombreux sont les naturistes qui aiment profiter des charmes de la côte vendéenne. Pour eux, art de vivre et tolérance sont les fondements de cette pratique. Que l’on ne s’y trompe pas : le simple fait d’être dévêtu ne suffit pas à faire un naturiste. Parmi les gens nus aussi, il existe des distinctions à connaître.

Voir l’article complet de la page 3 au format texte pdf (affichage rapide moins de 200 ko)
Voir l’article original scanné 2 pages + l’image ci dessous (Attention pdf de plus de 5MO)
Voir le site de l’Association Naturiste Vendéenne (ANV) : http://perso.wanadoo.fr/anv.naturisme/

Image apparaissant en bas de la page 2

3 réflexions sur « La nudité se dévoile, la nudité dans toutes ses gammes »

  1. Pour avoir pratiqué la plage de Sauveterre, cet été, j’ai effectivement remarqué que la zone naturiste n’accueillait qu’une minorité de naturistes. Personnellement, je ne me suis jamais installé dans cette partie. Cependant, je n’ai jamais remarqué de problème de voisinage entre les textiles et les naturistes.

    Quand aux propos du naturiste concernant la mauvaise fréquentation de la zone réservée où il s’y passerait des scènes scabreuses, à part le fait qu’elle soit majoritairement fréquentée par des couples homosexuels, qui sont tout aussi respectables que les couples hétérosexuels, je n’y ai jamais vu de scènes scabreuses.

    Par contre, j’y ai aussi vu, un peu plus loin, plus de textiles que de naturistes.

    En ce qui me concerne, j’ai trouvé ridicule le fait de parcourir 900 m pour rejoindre une zone naturiste en parcourant 500 m parmi des naturistes.

    D’autre part, il y a un texte qui figure sur le panneau définissant la zone de baignade surveillée et qui peut porter à confusion :

    « Nudisme interdit dans la zone de baignade surveillée », donc à priori au delà de cette zone la nudité est tolérée !

    Je pratique cette plage seulement depuis juillet de cette année et je n’ai pas eu l’occasion d’y aller souvent.
    De plus, je ne me suis pas demandé pourquoi les gens ont plutôt tendance à se placer avant la zone réservée.

    Quand à terminer l’article par d’une part le fait qu’une personne handicapée physiquement ne pratiquerait pas une plage textile par crainte du regard des autres. Et d’autre part, qu’il n’y a pas souvent des canons de beauté sur nos plages pour préférer les plages textiles pour y être vue et y être draguée, me paraissent complètement éxagérés et vont à l’encontre des deux grands principes naturistes qui sont la tolérance et le respect et respecter le choix de chacun.

    Moi qui prône la tolérance et le respect à mes enfants, je ne me verrai pas tenir de tels propos.

    Je pense tout de même que l’on se sent plus à l’aise en milieu naturiste que textile pour peu que l’on ait un physique quelque peu disgracieux.

    Que l’on soit naturiste convaincu, simple nudiste ou textile, nous devons tous nous respecter.

    Eric

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go