24 octobre 2020

Vivre nu au camping de Préverenges en Suisse

Vivre nu au camping de Préverenges (VD), la famille Portier* évolue en tenue d’Eve et d’Adam. Un mode de vie qui tient de la philosophie et du respect des différences sociales.
"Nue au soleil, complètement nue…" chantait Brigitte Bardot dans les années 1970. Ces paroles sont restées dans les mémoires, la pratique du naturisme ne s’est pas popularisée pour autant: la Suisse romande compte seulement quatre mille adeptes, dont trois cents familles au Camping Club Léman de Préverenges (VD).
"Nous ne sommes pas des exhibitionnistes !"

"Il n’y a pas de place pour l’excitation. Il ne faut pas confondre naturisme et exhibitionnisme."
Pas de gestes équivoques.
Les Portier* sont des inconditionnels du camping. Ulysse, le papa, Catherine, la maman ainsi que leurs deux enfants Zoé et Jason apprécient bien sûr la piscine et le terrain de volley mais surtout le fait de pouvoir vivre – librement – au grand air, caché des regards et des qu’en-dira-t-on.
Le grand portail bleu s’ouvre sur le parking où Ulysse, président de l’association, se tient en tenue de ville. Sur le chemin qui mène à la buvette, Catherine rejoint son mari.

"Il est temps de tomber les vêtements tout en respectant quelques règles: ne pas se déshabiller n’importe où sur le terrain, mais dans sa caravane ou au vestiaire, ne pas se balader en sous-vêtements et éviter gestes ou regards équivoques. Il n’y a pas de place pour l’excitation. Il ne faut pas confondre naturisme et exhibitionnisme !" explique Ulysse agacé par les préjugés et la confusion qui entourent le naturisme. Marlyse, la responsable de la commission des visiteurs et des admissions, ajoute: "Les conditions d’admission sont strictes.
Nous demandons des extraits de documents juridiques et effectuons un entretien personnel qui correspond à une véritable mise à nu – dans tous les sens du terme – puis, enfin, le candidat vient passer quelques jours au camping. Toutes ces étapes sont nécessaires pour préserver l’esprit familial et paisible qui règne ici." Il est vrai que l’endroit respire la tranquillité. Pendant que certains jouent à la pétanque, d’autres lisent, étendus sur des transats. Ici, une femme peint. Là, un homme plonge dans la piscine. Le tout en tenue d’Adam et Eve. Ne sommes-nous pas dans un coin de paradis?
Enfants décomplexés
Si prudence et discrétion sont de rigueur, c’est surtout à cause des nombreux préjugés – et fantasmes? – qui entourent ce mode de vie.
"Nudité et sexualité sont deux choses très différentes. Ce n’est pas parce que l’on est naturiste que l’on n’est pas pas pudique", relève Catherine dont les parents fréquentaient le site bien avant sa naissance."Les enfants comprennent ça très bien, ils connaissent les limites de la pudeur. De plus, ils voient que chacun est fait différemment, ça leur évite de se complexer." Zoé, 8 ans, raconte que seule sa meilleure copine est au courant. "Les autres ne comprendraient pas, pourtant s’ils savaient combien c’est agréable de se baigner sans maillot !" Autre avantage : les distinctions sociales s’estompent.
"On laisse ici les métaux à l’extérieur. Bijoux, montres et vêtements sont des éléments superficiels connotant un statut social", souligne Ulysse. Et Marlyse d’enchaîner, "Tout se fait dans le respect d’autrui, c’est quelque chose qui se perd dans la vie civile. Il n’y a pas de déchets par terre. Nous sommes respectueux de notre environnement. Le naturisme est une forme d’ouverture et de tolérance." Voire une philosophie. En effet, les authentiques naturistes, tels que l’on peut trouver à Gampelen sur les bords du lac de Neuchâtel, ne boivent pas, ne fument pas et ne mangent pas de viande. Il ne faut donc pas les confondre avec des nudistes, portés plus spécifiquement sur le bronzage intégral.
Caravaning: rien ne différencie un camping naturiste d’un camping "textile".

Photos Dorothée Baumann
Lutter contre les voyeurs
Malgré l’abondante végétation qui protège le camping du voyeurisme, le club de Préverenges n’est pas à l’abri du regard des curieux.
"Il arrive parfois que les branches des arbres s’agitent étrangement alors qu’il n’y a pas de vent, raconte Ulysse amusé. Certains curieux organisés utilisent des échelles pour venir mater. Quand on les attrape, on les invite à venir visiter les lieux et à se rendre compte par eux-mêmes que nous ne vivons pas les uns sur les autres."
Séverine Liardon

*Nom et prénoms d’emprunt
Où tomber le maillot?
Terrains naturistes: Camping Club Léman Préverenges (VD) Tél. 021 801 83 98 http://www.snu-uns.ch/cl-ccl%20.html
Club gymnique Lumière B.P. Case Rive 3140 1211 Genève 3 Courriel: mailto:info@clubnatur.ch
Groupe naturiste "La famille" Case postale 664 1212 Grand-Lancy 1
Camp "Die neue zeit", 3236 Gampelen Tél. 032 313 45 55 http://www.die-neue-zeit.ch/

Plages nudistes:
Plage d’Yvonand
Plage de Chabrey, rive sud du lac de Neuchâtel
Plage d’Epesses, entre Lausanne et Vevey
Plage de Ripailles, Thonon-les-Bains (F)
Sur l’Allondon, entre Russin et Dardagny
Plage de Morlon, lac de la Gruyère
Autres plages: http://www.chez.com/snakex/plages_suisse.html
Remarque: la loi n’interdit pas le nudisme. Seul l’exhibitionnisme est punissable. http://www.migrosmagazine.ch/index.cfm?id=8852

Une réflexion sur « Vivre nu au camping de Préverenges en Suisse »

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go