31 octobre 2020

Cent femmes nues à Berlin pour un happening artistique

Cent femmes nues évoluant dans un musée pendant trois heures: c’est le dernier projet de l’artiste new-yorkaise Vanessa Beecroft, présenté jeudi à la presse à Berlin.
Ces cent femmes, âgées de 18 à 65 ans, réaliseront vendredi soir 8 avril 2005 ce projet intitulé “VB55” dans la salle principale de l’un des principaux musées de la ville, la Neue Nationalgalerie, construit par l’architecte du Bauhaus Mies van der Rohe.

Dans l’ensemble plutôt jolies, ces femmes qui ne portent comme seul vêtement que des collants transparents et dont les corps sont enduits d’un peu d’huile, formeront une série de “tableaux vivants”, semblables aux mannequins utilisés par des magasins de vêtements dans leurs vitrines. Elles seront hors de portée des spectateurs.

Les réactions du public, qui paiera dix euros pour pouvoir assister à ce happening, feront partie intégrante du projet, a indiqué Gabriele Knapstein, commissaire de cette “exposition”, expliquant que l’artiste né en Italie jouait avec le “voyeurisme”.

“Si rien ne bouge, rien ne se passe, le regard des observateurs se transforme en auto-observation, dans une réflexion sur ses propres attentes”, a dit la commissaire.

Vanessa Beecroft, née à Gênes en 1969, n’en est pas au premier happening de ce genre: en 2000 à Vienne, elle avait présenté “VB45”, avec 45 femmes nues.

http://www.cyberpresse.ca/insolite/article/article_complet.php?path=/insolite/article/07/1,10102,0,042005,985902.php

Voir d’autres photos de Vanessa Beecroft

8 réflexions sur « Cent femmes nues à Berlin pour un happening artistique »

  1. Les organisateurs d’un happening artistique berlinois où évoluaient cent femmes nues ont dû appeler un renfort de police pour contenir une partie du public impatient de découvrir l’oeuvre d’art, ont indiqué samedi les forces de l’ordre.
    De légers affrontements ont opposé vendredi soir des policiers à certains visiteurs visiblement énervés par les contrôles jugés trop long, la file d’attente s’étendant de nombreux mètres, a précisé une porte-parole.
    Quelques personnes ont par ailleurs tenté de passer les murets et barrières pour pouvoir contempler la centaine de femmes portant pour simple vêtement des collants transparents et dont les corps avaient été enduits d’huile pour bébé.
    Au total, 20 policiers ont veillé à contenir un public qui avait payé dix euros pour apprécier ce dernier opus de l’artiste new-yorkaise Vanessa Beecroft.
    Ces 100 femmes, âgées de 18 à 65 ans, ont réalisé durant la soirée, et hors de portée des spectateurs, une série de tableaux vivants –intitulée “VB55”– dans l’un des principaux musées de la ville, la Neue Nationalgalerie.
    Vanessa Beecroft, née à Gênes en 1969, n’en est pas au premier happening de ce genre: en 2000 à Vienne, elle avait déjà présenté “VB45”, avec 45 femmes nues.

  2. J’ai entendu l’interview de la “créatrice”: édifiant et surprenant. Mis à part la nudité qui lui sert à transformer la femme en objet, et à provoquer quelque peu le spectateur et les “artistes”, nous sommes bien loin de l’esprit naturiste. Mais à notre époque , toute provocation devient artistique…
    patrice35

  3. Bonjour à toutes et à tous !
    Pour moi, ces photos n’ont rien de choquant ! c est de l’art ! continuez mesdames ! et pour celles ou ceux qui pensent qu’il s’agit de provocation, d’exhibitionnisme ou autre…. alors passez votre chemin ! Vous n’avez rien à faire ici ! Le nu n est pas pornographique mais naturel !

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go