24 octobre 2020

Les commerçants du Vieux Lille se rhabillent en chansons

Après cinq ans de pose dénudée sur les calendriers, ils changent de registre et sortent un CD.
Cinq ans qu’ils donnaient dans le tout nu. Les calendriers des commerçants du Vieux Lille ont fait le tour de France et déclenché des émules, des pompiers aux rugbymen. Comment, dès lors, sortir du lot ? « Aujourd’hui, tout le monde le fait », constate Francis Dubois, commerçant dans la célèbre rue de la Monnaie à Lille.« L’intérêt étant dans la nouveauté, il fallait trouver autre chose d’original. »

Aussi, dès janvier, avant même que la folie chantante ne s’empare de l’Hexagone avec la sortie du film Les Choristes, la bande de copains de la rue de la Monnaie eut l’idée de mettre sur pied une chorale. "La Rue chante" est née et Francis Dubois s’improvise chansonnier, sous la baguette de son fils Nicolas, musicien professionnel. Les semaines passent avec leur lot de répétitions (notre photo). Enfin, un CD est enregistré début novembre dans l’église de Wazemmes.

Bénéfices reversés

Les quinze commerçants choristes y poussent la chanson sur un tempo de marche : « Rue d’la Monnaie ce sont des Ch’tis, tout ch’monde ichi est fin gentil. » Le premier chant met en scène les commerçants. « C’est le plus amusant, le plus spontané », pointe Dominique Douchez, une des voix féminines de "La Rue chante". Ensuite, vient le tour des clients :« Certains clients sont impatients, y’a des méfiants, des ch…, des exigeants… » Allez, c’est de bonne guerre. « On a hésité mais de toute façon, chacun se dira qu’il n’est pas concerné », sourit Francis Dubois.

« Nous nous sommes étonnés nous-mêmes, personne n’avait jamais chanté », poursuit Dominique Douchez. « Les répétitions se sont faites dans le désordre et la rigolade. Sauf pour la troisième et dernière chanson (un hommage à Robert Lefebvre, l’un des leurs et ancien de La Voix du Nord, récemment disparu) : là, on s’est concentré, on a été très sage et discipliné. »
Le CD, intitulé Les Faux-Monnayeurs, est en vente dans les magasins de la rue de la Monnaie au prix de 5EUR. Les bénéfices de la vente seront reversés à "L’École à la maison", une association tourquennoise qui scolarise à domicile des enfants atteints de maladies graves.

S. Li.
« La Voix du nord, édition de Lille, du 17 décembre 2004 »
http://www.lavoixdunord.fr

4 réflexions sur « Les commerçants du Vieux Lille se rhabillent en chansons »

  1. Bonsoir Taisy,
    Il me semble qu’il y a 5 ans, les commerçants du Vieux-Lillle étaient les précurseurs français de ce type de calendrier, imités depuis par d’autres corporations (pompiers, joueurs de football), et maintenant par de petites villes (Wormhout). Cette démarche banalise la nudité de « Mr Tout le monde », ou la « presque nudité », ce qui est favorable au naturisme.

  2. En effet, mais cette année, l’association semblerait avoir changé de registre; la nudité serait-elle déjà « banalisées » à ce point?
    La nudité ne ferait-elle plus vendre, même au profit d’oeuvres caritatives?
    j’en doute!
    La nudité « banalisée » et c’est la fin d’un commerce juteux qui à mon avis, a encore de beaux jours devant lui!

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go