31 octobre 2020

L’Arlésienne ou l’Italie… peut-être bientôt à l’avant-garde du Naturisme ?

MERCREDI 28 JUILLET 2004 10:00, Place Montecitorio à Rome, une date très importante pour le Naturisme italien.

Si vous êtes non loin de là en vacances, allez soutenir nos amis italiens, cela pourrait même être bénéfique pour d’autres pays comme en particulier la France ou la Belgique. Sur l’invitation des députés, lors du dépôt de la nouvelle proposition de Loi sur le Naturisme, une délégation de la Fédération et des associations sera reçue au Parlement. A 13:00 aura lieu une conférence de presse.

Sans revenir sur l’historique en remontant à une dizaine d’années, sans parler des nombreux naturistes italiens qui ont préféré aller au tribunal au lieu de payer leur amende afin que notre naturisme soit reconnu et non plus qualifié d'”acte obscène sur un lieu public“, sans relater le travail accompli depuis deux ans par les associations italiennes en relation avec les associations écolo et naturalistes, pour enfin obtenir des plages dédiées aux naturistes, et du travail accompli auprès des parlementaires, deux mots toutefois sur les derniers évènements qui se sont produits durant ce mois de juillet.

  Évènements qui conduiront à la journée du 28, devant le Parlement italien.

Après un certain nombre de maires intéressés par l’ouverture de plages naturistes officielles un peu partout en Italie et plusieurs projets de Lois régionales en gestation, deux communes du sud du Latium, région où pourtant avait été instaurée en 2000 la première plage officielle naturiste, deux mairies, Gaeta et Sabaudia, ont voulu jouer aux Gendarmes de Saint-Tropez en faisant fi de deux Arrêts de la Cour de Cassation de 2001 en notre faveur.

En effet, selon ces deux Arrêts, ne peuvent plus être poursuivis pour “actes obscènes” les naturistes se trouvant sur des aires où il est coutumier de rencontrer des naturistes, c’est à dire où de longue date se trouvent des naturistes.

Or un adjoint au maire de Sabaudia (petite station balnéaire, ville “idéale” dédiée à la Maison de Savoie, créée au temps de Mussolini lors de l’assèchement des Marais Pontins), à grand renfort de publicité, a affirmé qu’il allait chasser de sa plage les nudistes qui pourtant depuis des dizaines d’années étaient les habitués des lieux. Pour cela il avait déclaré à la presse la date précise du coup de filet, les moyens employés et les peines encourues par les contrevenants.

  Il s’ensuivit une première campagne de presse de la part des associations naturistes. L‘UNI-Lazio, association régionale, est partie de Rome avec des familles volontaires pour se trouver sur les lieux dès la première heure, malgré les embouteillages du dimanche. Les gendarmes, malgré les protestations des naturistes qui ont défié l’adjoint au maire en exhibant leur licence FNI et copie des deux Arrêts de la Cour de Cassation, ont dressé un procès verbal aux 7 adultes… en laissant tranquilles leurs enfants. Les naturistes ont évidemment tous déclaré qu’ils faisaient opposition au PV et qu’ils préféraient passer au tribunal.

Évidemment toute la presse s’est portée du côté des naturistes, ainsi que beaucoup de députés… même ceux du même parti que l’adjoint au maire. Nous avons même eu droit à une question parlementaire. Du coup l’adjoint au maire, après une entrevue avec une délégation de l’UNI Lazio qui avait exprimé le désir le rencontrer, propose en ces mêmes lieux une plage officiellement naturiste. Il va même plus loin en proposant aux gendarmes d’écarter les éternels voyeurs… car, en fait, il ne voulait pas s’attaquer aux naturistes, mais aux voyeurs qui sont vraiment une plaie… ce qui est bien vrai, n’est-ce pas?

Ceci a été l’élément déclencheur du dépôt, mercredi prochain, de cette nouvelle proposition de Loi.

Merci à Franco de Nat-fr pour l’information
Voir la proposition de loi en italien http://www.grillini.it/show.php?1458 et la traduction complète ci-après :
Traduction du texte de loi :

Loi pour la reconnaissance et la pratique du naturisme.

Article 1.
La présente loi réglemente la pratique du naturisme et la réalisation de zones lui étant destinées. On définit par naturisme l’ensemble des pratiques de vie à l’air libre qui, dans le respect des autres, de la nature et de l’environnement, utilisent le nudisme comme forme de loisir et de développement de la santé physique et mentale par le contact direct avec la nature.

Article 2.
Ne constitue pas un “acte contraire à la décence publique” selon l’article 726 du code pénal, ni n’est illicite administrativement, la nudité intégrale sur une plage ou une zone réservée aux nudistes ou habituellement fréquentée par eux.

Article 3.
Selon les dispositions de l’article précédent, les régions et les provinces autonomes de Trente et de Bolzano définissent les critères selon lesquels les communes peuvent déterminer, par les moyens urbanistiques ordinaires, les zones publiques ou privées destinées à la pratique du naturisme, même sur demande d’organisations, d’associations, de sociétés ou d’autres personnes privées intéressées à projeter et gérer les structures concernées. Dans le cas où la commune n’a pas pourvu à la détermination des zones destinées à la pratique du naturisme, les propriétaires ou les gérants de zones destinées à l’exercice d’activités touristiques peuvent demander à l’administration communale compétente l’autorisation d’affecter des telles zones à la pratique du naturisme. L’administration doit envoyer une réponse écrite et motivée avant quatre-vingt-dix jours depuis la réception de la demande.

Article 4.
A la fin de la réalisation de structures destinées à la pratique du naturisme en zones domaniales, la gestion des zones peut être concédée privée ou à des associations ou à des organisations.

Article 5.
Les régions et les provinces autonomes de Trente et de Bolzano définissent les critères de base dont les communes règlementent l’obligation des propriétaires ou des gérants de délimiter et signaler les zones qui sont par l’article. 3 et suivants de la présent loi destinées à la pratique du naturisme. La délimitation de telles zones doit être signalée et assurer une adéquate identification qui les distingue d’espaces publics ou privés fréquentés de citoyens qui ne pratiquent pas le naturisme. Les accès doivent être signalés par l’affichage de panneaux, ou autres moyens analogues, apportant l’indication qui s’agit de zones destinées à la pratique du naturisme.

Article 6.
Selon les dispositions de la présent loi, les dispositions qui disciplinent le secteur touristique s’appliquent aux zones destinées à la pratique du naturisme et à leurs propriétaires ou gérants .

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go