27 octobre 2020

Comment rentabiliser une forêt de pins dans la région du Médoc ?

Le maire d’une petite commune a trouvé la solution il y a 26 ans en confiant l’exploitation de cet espace à ce qui allait devenir un des plus grands camps de naturistes de France. Chiffre d’affaires annuel : 50 millions de francs.

Mis en ligne le 20 juillet 2001


Au cœur de l’un des plus vastes massifs forestiers du sud-ouest, bordée par des plages immenses, la région de Montalivet abrite deux des plus grands centres de naturisme de France qui contribuent de façon importante à l’économie du nord-Médoc. Le plus ancien : le Centre Hélio-Marin (CHM) de Montalivet, créé en 1949, par Albert Lecoq, fondateur du mouvement naturiste français. Le plus grand : Euronat, à Grayan-L’Hôpital, qui s’étend sur 335 hectares et peut accueillir jusqu’à 10.000 personnes.

Tous deux, séparés par quelques kilomètres, ont fait du Médoc la Mecque française du naturisme. Des Pays-Bas, d’Allemagne, de Belgique et de France, les adeptes se pressent, dans des centres ouverts presque toute l’année, pour « vivre nus, dans un environnement préservé », selon Jean-Michel Lorefice, directeur général d’Euronat. « On choisit le naturisme pour retrouver des choses simples, essentiellement le contact du corps avec les éléments naturels », explique le gendre du fondateur du centre, qui en 1975 eut peu de mal à convaincre le maire d’une commune de 350 habitants de lui céder pour 99 ans une immense forêt de pins au faible rendement.

Un centre de thalasso naturiste


Dans le Médoc, le naturisme génére
quelque 200 emplois indirects. –
Avec un chiffre d’affaires annuel de 50 millions de francs (7,6 millions d’euros), 30 employés permanents, 130 les quatre mois d’été, près de 1.000 chalets (loués ou vendus) et 1.400 emplacements de camping, mais aussi un mini centre commercial de 25 boutiques, Euronat est « le moteur de l’activité économique » de ce coin du Médoc, générant quelque « 200 emplois indirects », selon M. Lorefice.

Certifié qualité et environnement

La France est la première destination naturiste, avec 2 millions de touristes naturistes par an (pour un chiffre d’affaires national annuel estimé à 700 millions de francs, 106,7 millions d’euros). L’Aquitaine, avec 35 % de l’offre, doit continuellement se battre pour tirer partie de ses atouts. « Nous travaillons avec une vingtaine de tour-opérateurs en Allemagne et aux Pays-Bas, note Jean-Michel Lorefice. Nous sommes présents sur tous les grands salons touristiques européens et français. Nous ne nous plaignons pas, mais il faut toujours faire plus ».

Pour se démarquer, Euronat a donc créé dès 1988 un centre de thalassothérapie, « le seul de Gironde avant l’ouverture cet été de celui d’Arcachon ». La thalasso naturiste attire des curistes qui ne sont pas tous naturistes, mais qui assurent depuis 1988 « la renommée d’Euronat et un complément de revenus ».
Avec le raccourcissement des vacances et les week-ends qui se prolongent, les centres naturistes, comme les autres, doivent « diversifier leur offre » et devancer la demande, notamment étrangère. Dans ce but, Euronat a postulé à des certificats de l’International Standards Organization (ISO, organisation internationale déterminant des modèles d’assurance qualité) en matière de respect de l’environnement (ISO 14001) et de qualité de l’accueil (ISO 9002).

Laisser un commentaire

Site du portail naturiste francophone   :  VivreNu.com     Naturisme France  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  Projet La sabliere    ovh 250go